Le thé vert pour prévenir l’arrêt cardiaque ?

Jul 11, 2018 par

Et si, le thé vert était la clé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires ? Des chercheurs ont, en effet, récemment découvert que l’un des composants du thé vert pourrait permettre de dissoudre les plaques d’athérome retrouvées dans les vaisseaux sanguins.

Une tasse avec un motif coeur contenant du thé vert

La piste du thé vert

Une récente étude financée par la British Heart Fondation, et publiée dans le fameux Journal of Biological Chemistry, affirme que le thé vert pourrait bien être la clé de la prévention des décès liés aux arrêts cardiaques et aux AVC (Accidents Vasculaires Cérébraux) causés par l’athérosclérose.

À savoir ! L’athérosclérose est l’accumulation de matières grasses dans les artères engendrant une diminution de l’irrigation du cœur et du cerveau.

Dans les stades avancés d’athérosclérose, une protéine appelée apolipoprotéine A-1 (apoA-1) peut former des dépôts amyloïdes, dont la structure est similaire à celle associée à la maladie d’Alzheimer. Ces dépôts s’accumulent dans les plaques d’athérome. Ils augmentent la taille des plaques, limitant davantage le flux sanguin, et peuvent également rendre les plaques moins stables, ce qui augmente le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

Des chercheurs de l’Université de Lancaster et de l’Université de Leeds ont découvert qu’un composé présent dans le thé vert, actuellement étudié pour traiter la maladie d’Alzheimer, serait capable de dissoudre ces plaques potentiellement dangereuses au niveau des vaisseaux sanguins.

Les chercheurs ont constaté que l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), le plus souvent associé au thé vert, se lie aux fibres amyloïdes de l’apoA-1. Il convertit les fibres en molécules solubles plus petites qui sont moins susceptibles d’endommager les vaisseaux sanguins.

Les prémices d’un nouveau traitement…

A présent, l’équipe travaille à trouver des moyens d’introduire des quantités efficaces d’EGCG dans la circulation sanguine sans qu’il soit nécessaire de boire de grandes quantités de thé vert potentiellement nocives. Cela pourrait impliquer une modification de la structure chimique de l’EGCG, facilitant son absorption par l’estomac et une plus grande résistance à sa dégradation par l’organisme, ou le développement de nouvelles méthodes pour administrer la molécule, par injection par exemple.

David Middleton, professeur en chimie à l’université de Lancaster, a déclaré « Les avantages pour la santé du thé vert ont été largement encouragés et il est connu depuis un certain temps que l’EGCG peut modifier les structures des plaques amyloïdes associées à la maladie d’Alzheimer », « Nos résultats montrent que ce composé pourrait également être efficace contre les types de plaques qui peuvent provoquer des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. » Le Professeur Jeremy Pearson, Directeur Médical Associé à la British Heart Foundation, a déclaré: «Nos corps sont très bons pour décomposer l’EGCG, il est donc peu probable que l’échange d’une tasse de votre thé favori contre le thé vert fasse une grande différence pour votre santé cardiaque. En revanche, en manipulant la molécule, nous pourrions être en mesure de fabriquer de nouveaux médicaments pour traiter les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. »

Le professeur Sheena Radford, directrice du Centre Astbury pour la biologie moléculaire structurelle à l’Université de Leeds et co-auteur de la recherche, a déclaré: « Les résultats de cette série d’études sont très encourageants. Nous devons maintenant appliquer les meilleures techniques scientifiques pour trouver comment nous pouvons extraire l’EGCG du thé vert, et le transformer en un outil fonctionnel pour lutter contre les problèmes de santé limitant la vie. »

Charline D., Docteur en Pharmacie

– Green tea molecule could prevent heart attacks. Science Daily. Le 31 mai 2018.
Charline D.
Pharmacienne.
Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.
Aime le sport et la mode.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.