La thermographie pour dépister le cancer du sein ?

Actualités Cancer Cancers féminins

Rédigé par Isabelle V. et publié le 6 avril 2017

En France, le dépistage systématique du cancer du sein passe par la mammographie. Or cette technique n’est pas dénuée d’inconvénients pour la patiente. La thermographie infrarouge détecte des différences de température à la surface du corps. Cette propriété pourrait être utilisée pour détecter un cancer du sein.

thermographie cancer sein

La thermographie : qu’est-ce que c’est ?

La thermographie infrarouge est une technique qui détecte les différences de température à la surface d’un objet. Elle permet d’obtenir, grâce à une caméra spéciale, l’image thermique, ou thermogramme de cet objet.

Ces utilisations sont variées :

  • Bâtiment  (détection de fuites thermiques) ;
  • Surveillance de composant électronique ou de site industriel  (pour repérer par exemple, une panne par court-circuit qui provoque un début d’échauffement) ;
  • Expertise d’œuvre d’art ;
  • Assistance aux pompiers ;
  • Domaine médical.

Dans le cadre du dépistage du cancer du sein, on utilise une thermographie spéciale, la DITI (Digital Infrared Thermal Imaging). Une caméra thermique prend une photo de la poitrine. Ce cliché est traité par un ordinateur : les différentes zones de température apparaissent de couleurs variées. Du plus froid (bleu) au plus chaud (rouge). En général, le médecin commence par comparer les images obtenues entre les deux seins. Pour le cancer du sein, ce sont les vaisseaux sanguins et l’inflammation autour de la tumeur qui sortent en rouge. Mais toute différence de couleur n’est pas forcément un cancer.

Cette technique est peu invasive et non douloureuse pour la patiente (c’est une simple « photo »). De plus, elle permet d’éviter l’exposition aux rayons X, contrairement à la mammographie.

A savoir ! La mammographie est une technique d’imagerie médicale radiologique. Elle utilise donc les rayons X. Or, ceux-ci ne sont pas dénués d’effet cancérogène. Chez les femmes de plus de 50 ans, les cancers induits par la mammographie seraient responsables de 1 à 5 décès pour 100 000 patientes ayant subi l’examen. Le risque est plus élevé avant cet âge, les seins étant plus denses et l’examen nécessitant alors des doses plus fortes de rayons X.

Lire aussiTraiter les radiodermites chroniques du cancer du sein

La thermographie, fiable pour dépister le cancer du sein ?

Les résultats de la thermographie seraient plutôt meilleurs que ceux de la mammographie. Elle détecterait :

  • 90 % des cancers (80 % pour la mammographie) ;
  • 10 % de faux positifs (c’est-à-dire des lésions qui ne sont finalement pas cancéreuses), contre 25 % avec les rayons X.

Il est à noter que, quelle que soit la technique d’imagerie médicale utilisée pour le dépistage, seule une biopsie peut confirmer un cancer du sein.

Cependant, pour ne pas interférer, certaines précautions sont à prendre avant de passer l’examen. Pas de douche chaude avant, pas de rasage ni déodorant, pas de café ou d’alcool. La température de la pièce doit être régulée (19 à 23 °C).

Malgré ces avantages, la thermographie médicale est peu développée en France. Outre atlantique, la méfiance reste de mise puisque l’agence américaine de santé (FDA) ne recommande pas cette technique comme alternative à la mammographie dans le dépistage systématisé du cancer du sein. Les dangers avérés de cette dernière devraient pourtant amener les autorités de santé à chercher une alternative…

Lire aussiCancer : polémique sur les dépistages

Isabelle V., journaliste scientifique

Mammography vs. thermography: Comparing the benefits. MedicalNewsToday. Goretti Cowley. Le 29 mars 2017.
Thermographie et imagerie médicale. Thethermograpiclibrary. Consulté le 04 avril 2017.
  • Aubry Patrick says:

    Bonjour Isabelle V
    Votre article est très intéressant et rejoint une partie de nos constatations sur l’exploitation de caméra thermique de recherche refroidies ou non .Nous sommes le représentant Français de la Gamme Infratec (caméras destinées à la R§D et à la recherche . Je serais ravi d’échanger avec vous si cela vous intéresse.

    Reply
  • Aubry Patrick says:

    Bonjour Isabelle V
    Votre article est très intéressant et rejoint une partie de nos constatations sur l’exploitation de caméra thermique de recherche refroidies ou non .Nous sommes le représentant Français de la Gamme Infratec (caméras destinées à la R§D et à la recherche . Je serais ravi d’échanger avec vous si cela vous intéresse.

    Reply
  • Selina Heaton says:

    Merci pour votre article. Je ne parle pas très bien le français, j’utilise Google pour traduire ceci – excusez toutes les erreurs! Je reçois des Thermogrammes aux États-Unis pendant de nombreuses années et je suis très satisfait des résultats. Je vis en France depuis 5 ans et j’ai essayé de trouver où je peux avoir un Thermogramme ici mais sans succès. Avez-vous une idée de l’endroit où cela est possible? J’ai cherché toutes les avenues sur internet. J’apprécierais beaucoup toute information que vous pourriez avoir.

    Merci beaucoup!

    Reply
  • Selina Heaton says:

    Merci pour votre article. Je ne parle pas très bien le français, j’utilise Google pour traduire ceci – excusez toutes les erreurs! Je reçois des Thermogrammes aux États-Unis pendant de nombreuses années et je suis très satisfait des résultats. Je vis en France depuis 5 ans et j’ai essayé de trouver où je peux avoir un Thermogramme ici mais sans succès. Avez-vous une idée de l’endroit où cela est possible? J’ai cherché toutes les avenues sur internet. J’apprécierais beaucoup toute information que vous pourriez avoir.

    Merci beaucoup!

    Reply
  • madeleine rizzi says:

    Pourriez vous me donner des adresses de cabinets qui pratiquent la thermographie en France. Dans la region parisienne ou dans le Sud de la France ou Monaco.
    Un grand merci!
    cordialement

    Reply
  • madeleine rizzi says:

    Pourriez vous me donner des adresses de cabinets qui pratiquent la thermographie en France. Dans la region parisienne ou dans le Sud de la France ou Monaco.
    Un grand merci!
    cordialement

    Reply
  • @Selina Heaton
    @madeleine rizzi

    Bonjour,

    Nous sommes basés au Sud de la France, si vous le souhaitez, nous pouvons nous échanger par mail, s’il vous plaît.

    bobcat_18@hotmail.com

    Bien Cordialement

    PS: petite erreur sur l’adresse mail…

    Reply
  • @Selina Heaton
    @madeleine rizzi

    Bonjour,

    Nous sommes basés au Sud de la France, si vous le souhaitez, nous pouvons nous échanger par mail, s’il vous plaît.

    bobcat_18@hotmail.com

    Bien Cordialement

    PS: petite erreur sur l’adresse mail…

    Reply
    • MARTINE GUERRY says:

      Vous faites des examens par thermographie ? Pouvez-vous m’en dire plus car ces examens m’intéressent, je n’ai des adresses qu’aux Pays Bas pour les faire ? Merci

      Reply
  • Bonjour,
    Merci pour votre article. J’ai eu deux cancers du sein, à 35 et 45 ans, et subis depuis une mammographie par an – même si à chaque fois c’est moi qui les ai découverts par l’auto-dépistage. Voilà plusieurs fois que j’entends parler de la thermographie, et je souhaiterais vraiment ne plus utiliser la mammographie, qui par ailleurs m’est très douloureuse.
    Mais où s’adresser en France ? – en attendant kdog !
    Merci !

    Reply
  • Bonjour,
    Merci pour votre article. J’ai eu deux cancers du sein, à 35 et 45 ans, et subis depuis une mammographie par an – même si à chaque fois c’est moi qui les ai découverts par l’auto-dépistage. Voilà plusieurs fois que j’entends parler de la thermographie, et je souhaiterais vraiment ne plus utiliser la mammographie, qui par ailleurs m’est très douloureuse.
    Mais où s’adresser en France ? – en attendant kdog !
    Merci !

    Reply
  • Lehcim Nossib says:

    Bonjour, je suis toujours étonné lorsque j’entends les commentaires des femmes qui subissent le dépistage barbare du cancer du sein par mammographie.
    Dans les années 70 je travaillais dans un labo de recherche technique (du bâtiment). Nous avions été sollicité par un hôpital parisien pour faire des thermographies infrarouges afin de détecter des cancers du sein (à l’époque il y avait seulement 2 caméras en France, capables de faire ce travail).
    Aujourd’hui cette technique est accessible à tous les bricoleurs…
    Je compatis lorsque mon épouse subit cet examen, alors qu’il existe un dispositif plus efficace, indolore et non “intrusif”. Inadmissible qu’il ne soit toujours pas proposé surtout avec la généralisation des implants qui restent fragiles.
    Bravo encore à nos décideurs et aux américains qui doivent nous vendre leur technologie.
    Peut-être faudrait-il faire subir aux messieurs ce test au niveau de certains points sensibles…Gageons que le “schmilblick” avancerait plus vite :). Que de temps perdu !!!
    Quant à nos amis les animaux quelle ressource, quelle sensibilité, des amours…

    Reply
  • Lehcim Nossib says:

    Bonjour, je suis toujours étonné lorsque j’entends les commentaires des femmes qui subissent le dépistage barbare du cancer du sein par mammographie.
    Dans les années 70 je travaillais dans un labo de recherche technique (du bâtiment). Nous avions été sollicité par un hôpital parisien pour faire des thermographies infrarouges afin de détecter des cancers du sein (à l’époque il y avait seulement 2 caméras en France, capables de faire ce travail).
    Aujourd’hui cette technique est accessible à tous les bricoleurs…
    Je compatis lorsque mon épouse subit cet examen, alors qu’il existe un dispositif plus efficace, indolore et non “intrusif”. Inadmissible qu’il ne soit toujours pas proposé surtout avec la généralisation des implants qui restent fragiles.
    Bravo encore à nos décideurs et aux américains qui doivent nous vendre leur technologie.
    Peut-être faudrait-il faire subir aux messieurs ce test au niveau de certains points sensibles…Gageons que le “schmilblick” avancerait plus vite :). Que de temps perdu !!!
    Quant à nos amis les animaux quelle ressource, quelle sensibilité, des amours…

    Reply
    • MARTINE GUERRY says:

      Je cherche des adresse en France, car je vais en Belgique pour faire ces examens par thermographie faits par une personne qui vient de Hollande, elle aimerait former des personnes en France.

      Reply
      • Bonjour, je suis intéressée par vos adresses en Belgique ou Hollande, je vis en France mais personne ne semble le faire 🙂

        Reply
  • BOISSEAU DANIELLE says:

    Bonjour,
    On m’a diagnostiqué un cancer du sein suite à une palpation faite par moi-même et j’ai du subir une radio et une mammographie parce que l’on n’avait rien à me proposer d’autre hormis la biopsie que j’ai refusée; Ayant entendu parler de la thermographie, j’aimerais savoir où je pourrais en France effectuer cet examen;
    D’avance, merci

    Reply
  • BOISSEAU DANIELLE says:

    Bonjour,
    On m’a diagnostiqué un cancer du sein suite à une palpation faite par moi-même et j’ai du subir une radio et une mammographie parce que l’on n’avait rien à me proposer d’autre hormis la biopsie que j’ai refusée; Ayant entendu parler de la thermographie, j’aimerais savoir où je pourrais en France effectuer cet examen;
    D’avance, merci

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Je vous invite à vous rapprocher de votre médecin ou de votre gynécologue afin d’avoir des renseignements complémentaires.
      Bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.