Tout savoir sur les boutons de fièvre pour s’en débarrasser

Avr 28, 2021 par

Un Français sur cinq redoute son apparition ou plutôt sa réapparition de manière récurrente : le fameux bouton de fièvre. Signe d’une réactivation de l’herpès labial, il reste bénin, mais peut gâcher le quotidien pendant plusieurs jours. Santé Sur le Net vous dit tout sur les boutons de fièvre.

Boutons de fièvre

Les boutons de fièvre, signes de réactivation d’un virus herpétique

Le virus Herpès simplex virus 1 est responsable de l’herpès labial, qui se traduit principalement par l’apparition de boutons de fièvre (ce virus peut également être à l’origine d’herpès génital). Le bouton de fièvre se traduit par un bourgeonnement de petites vésicules caractéristiques sur la lèvre, accompagné de picotements et d’une sensation de chaleur.

Cette infection virale est extrêmement fréquente, puisque les épidémiologistes estiment qu’environ 80 % de la population porte à l’état latent le virus, après une première exposition au virus au cours de l’enfance. Mais toutes ces personnes ne présentent pas régulièrement des boutons de fièvre. Seulement 20 % développent de manière récurrente des épisodes d’herpès labial, généralement dans certaines conditions propices :

  • Une exposition au soleil ;
  • Au moment des menstruations ;
  • Pendant un épisode infectieux ;
  • Dans un état de fatigue ou de stress important ;
  • Après un traumatisme ;
  • Lors d’un traitement par des médicaments immunosuppresseurs.

Des lésions labiales bénignes, mais qui restent à surveiller

Cette réactivation virale est totalement bénigne dans la très grande majorité des cas, même si elle est très gênante sur le plan esthétique et souvent mal vécue, surtout lorsque les réactivations sont fréquentes. Les vésicules laissent rapidement la place à une croûte qui disparait en quelques jours. Pendant cette phase de réactivation virale, le risque de contagion est maximal et il faut absolument adopter les bons gestes pour éviter de contaminer ses proches :

  • Ne pas toucher les vésicules ;
  • Bien se laver les mains après avoir touché les lèvres ;
  • Ne pas prêter son linge de toilette ;
  • Ne pas embrasser ses proches, surtout les jeunes enfants et les personnes fragiles.

Mais aussi de s’auto-contaminer, par exemple en se touchant les yeux après avoir touché les lèvres (risque de grave complication oculaire).

Néanmoins, dans de rares cas, la réactivation de l’herpès labial peut entraîner des complications graves. Ainsi, il est conseillé de consulter rapidement, si des signes de gravité apparaissent pendant ou après le développement d’un bouton de fièvre :

  • Une forte fièvre ;
  • Des douleurs intenses ;
  • La poussée d’herpès est plus forte qu’habituellement ;
  • La croûte ne cicatrise pas après plusieurs jours ;
  • Des douleurs oculaires ou des troubles visuels (signes évocateurs d’une kératite herpétique) ;
  • En cas d’immunodépression.

Traiter dès l’apparition des premiers signes et prévenir les récidives

Pour toutes et tous ceux qui sont régulièrement confrontés à une nouvelle poussée d’herpès labial, le rituel est toujours le même :

  • Appliquer dès les signes annonciateurs de la poussée (picotements, tiraillements au niveau de la lèvre) un traitement antiviral adapté à base d’aciclovir sur la lèvre touchée ;
  • Appliquer une crème anesthésiante en cas de douleur importante, sauf chez l’enfant ;
  • Ne pas toucher ou gratter les lésions pour éviter une éventuelle surinfection.

Tout autre produit à appliquer sur les lèvres est à proscrire jusqu’à la guérison complète des lésions. Une fois l’épisode du bouton de fièvre terminé, plusieurs astuces peuvent être utiles pour prévenir une nouvelle réapparition :

  • Utiliser une protection solaire à haut indice de protection lors de chaque exposition au soleil ;
  • Se protéger du froid pour les personnes sensibles aux faibles températures ;
  • Se préserver des sources de stress et de fatigue.

Et surtout, avoir toujours à portée de main un tube de crème antiviral !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Herpès labial ou bouton de fièvre. ameli.fr. Consulté le 25 avril 2021.
– Les causes et la prévention du bouton de fièvre. . vidal.fr. Consulté le 25 avril 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.