Quel risque de transmission du Covid-19 par les porteurs sains ?

Actualités Coronavirus (COVID-19) Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Deborah L. et publié le 9 avril 2020

Les personnes ayant été infectées par le SARS-CoV-2 mais n’ayant développé aucun symptôme peuvent-elles transmettre le virus ? C’est ce que cherche à éclaircir une étude française récemment mise en place.

covid19-transmission-porteurs-sains

Covid-19 et porteurs sains

Définir précisément les moyens de transmission du SARS-CoV-2 s’avère être un enjeu crucial pour adapter au mieux les mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie mondiale actuelle. S’il est communément admis que la contamination se fait par projection de gouttelettes de sécrétions ou par contact étroit avec une personne malade, il existerait, selon certaines données internationales, des « porteurs sains » du SARS-CoV-2. Ces porteurs sains seraient capables de transmettre, à leur insu, le virus à d’autres personnes, les exposant ainsi au risque de développer la maladie sous une forme clinique parfois grave.

À savoir ! Les porteurs sains du SARS-CoV-2 sont des personnes infectées qui ne présentent aucun ou très peu de symptômes de la maladie mais qui excrètent des particules virales au niveau de leur salive et de leurs fosses nasales.

Lire aussiPas tous égaux face au Covid-19 !

Un protocole de recherche minutieux

Le professeur Xavier Duval et son équipe de scientifiques ont souhaité approfondir la question des porteurs sains à travers l’élaboration d’un protocole de recherche visant à identifier toutes les personnes ayant été en contact rapproché avec un cas confirmé de Covid-19. L’objectif était double :

  • Isoler ces personnes ayant été en contact avec un cas confirmé de Covid-19.
  • Limiter la transmission du virus qui ne circulait alors pas encore activement dans notre pays.

L’étude a été lancée en Haute-Savoie, dans l’un des premiers clusters de cas français, au sein de foyers de particuliers. Puis rapidement, lorsque le virus s’est mis à circuler de façon active sur notre territoire, l’étude s’est orientée en milieu professionnel sur le suivi d’une centaine de soignants hospitaliers ayant été exposés à un cas de Covid-19 avant qu’il ne soit déclaré.

Lire aussiCoronavirus : les chercheurs du monde entier se mobilisent

Un confinement résolument indispensable

La mis en œuvre complexe de cette étude a contraint l’équipe de scientifiques à se focaliser sur un petit nombre d’établissements de santé. Mais les premiers résultats de cette étude semblent confirmer qu’il existe bien des porteurs sains du SARS-CoV-2.

Chez ces personnes, des prélèvements nasopharyngés systématiques ont en effet permis de mettre en évidence une excrétion du virus avant l’apparition de symptômes voire pour certaines, en l’absence totale de symptômes. Au vu de ces résultats, le confinement s’avère donc résolument indispensable. D’où l’importance des mesures actuelles pour lutter contre l’expansion de l’épidémie au sein de notre pays.

Nul doute que les données recueillies par cette étude de terrain, en pleine épidémie mondiale, permettront d’approfondir les connaissances actuelles sur ce nouveau virus et les moyens efficaces de s’en protéger.

Lire aussiCoronavirus et confinement : identifier ses effets négatifs pour les réduire

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Covid-19 : le risque de transmission par des porteurs sains se confirme. INSERM. Consulté le 1er avril 2020.
– Réponses à vos questions sur le COVID-19 par des médecin. MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ. Consulté le 5 janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.