Variant delta du coronavirus : inquiétude !

25 juin 2021 par

Le variant delta du coronavirus ou variant indien est responsable d’une forte vague au Royaume-Uni et se propage à travers le monde, faisant craindre la survenue d’une quatrième vague épidémique. Ces inquiétudes sont-elles justifiées ? La vaccination peut-elle être un rempart efficace et suffisant ? Santé Sur le Net apporte quelques éléments de réponse à ces questions.

variant delta du coronavirus

Variant delta du coronavirus

Le variant delta du coronavirus, précédemment appelé le variant indien, a été détecté pour la première fois en décembre 2020 dans une région de l’Inde. Initialement peu préoccupant, il a été responsable en avril 2021 d’une forte vague épidémique dans la région de New Dehli, avec jusqu’à 30 000 nouveaux cas quotidiens. Et rapidement, ce variant a révélé des caractéristiques inquiétantes :

  • Une plus grande transmissibilité (sa transmissibilité serait 50 % supérieure à celle du variant alpha et multipliée par deux par rapport à la souche sauvage du SARS-CoV2) ;
  • Une plus grande capacité d’échappement face au système immunitaire.

Ainsi, les personnes déjà infectées par le virus SARS-CoV2 ou les personnes vaccinées ne semblaient que peu protégées face à ce variant delta, qui rapidement peut prendre le dessus sur les autres variants. Après avoir envahi le continent indien, il s’est d’ailleurs répandu dans de nombreux pays à travers le monde. Au Royaume-Uni, il représente déjà plus de 90 % des nouveaux cas de Covid-19 et les autorités de santé publique constatent une dégradation nette des indicateurs sanitaires, après un très fort déclin de l’épidémie.

Un risque de quatrième vague épidémique ?

D’autres pays d’Europe s’inquiètent face à l’arrivée du variant delta. Selon les experts européens, le variant delta pourrait représenter plus de 90 % des nouveaux cas de Covid-19 d’ici la fin du mois d’août 2021. Ce variant pourrait ainsi circuler activement sur le continent européen pendant l’été, en particulier chez les jeunes, moins ciblés par la vaste campagne de vaccination. Selon certains spécialistes, le variant delta pourrait provoquer l’arrivée d’une quatrième vague épidémique dans de nombreux pays.

Autre source d’inquiétude, le risque d’une moindre protection des vaccins face à ce variant delta. Les autorités de santé britanniques estiment que les vaccins distribués par Pfizer-BioNTech et AstraZeneca offriraient une protection réduite contre le variant delta, par rapport à la protection contre le variant alpha. Concernant les autres vaccins, leur efficacité face au variant delta reste encore à préciser. Les personnes n’ayant reçu qu’une seule dose de vaccin seraient particulièrement à risque de contracter ce variant, alors qu’une vaccination complète avec deux doses assurerait une protection efficace.

La vaccination face à un variant plus transmissible

Les données épidémiologiques recueillies sur le variant delta font surtout craindre une forte vague épidémique dans les pays où la couverture vaccinale est faible, par exemple sur le continent africain. Parallèlement, les chercheurs étudient la dangerosité du variant delta, c’est-à-dire sa capacité à entraîner des formes sévères de la Covid-19 voire des décès. Ils concentrent leurs efforts notamment sur quelques mutations importantes, caractéristiques de ce variant.

En France, le variant delta représente aujourd’hui moins de 10 % des nouveaux cas de Covid-19, mais ce chiffre a doublé en seulement une semaine, confirmant la tendance observée dans les autres pays européens. Trois territoires sont particulièrement touchés, les Landes, la région parisienne et le Bas-Rhin. Les épidémiologistes estiment que ce variant va devenir dominant au fil des semaines. Reste à savoir s’il sera responsable d’une nouvelle vague épidémique. Pour limiter la propagation du variant delta, les autorités de santé publique misent sur les mesures de contrôle aux frontières, la détection des contaminations liées au variant delta et le respect des gestes barrières. La poursuite de la vaccination et la rupture des chaines de contamination pourraient limiter le risque d’une quatrième vague de la Covid-19 en France.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Delta variant triggers dangerous new phase in the pandemic. sciencemag.org. Consulté le 24 juin 2021.


Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.