Du yoga pour faire baisser la tension artérielle

Jan 19, 2017 par

Yoga hypertension artérielle

Près d’un Français sur 5 serait hypertendu et seulement 1 personne sur 8 aurait une pression artérielle normalisée grâce au traitement. Et si le yoga pouvait limiter l’hypertension artérielle ? Une récente étude met en avant les bienfaits de cette technique issue de la médecine ayurvédique.

Yoga et médecine ayurvédique

La médecine ayurvédique, d’origine indienne, est l’une des plus anciennes médecines du monde. En tant que médecine holistique, elle vise à soigner l’organisme dans sa globalité et pas uniquement la maladie dont il est atteint. Pour que l’organisme soit en bonne santé, les différentes forces qui l’animent (âme, corps et esprit), doivent être en équilibre. Tout déséquilibre, temporaire ou non, perturbe le fonctionnement de l’organisme et mènerait à la maladie.

La médecine ayurvédique s’appuie sur un certain nombre de techniques complémentaires :

  • La diététique ;
  • La phytothérapie (médecine fondée sur les plantes, leurs extraits et principes actifs) ;
  • Le massage ayurvédique ;
  • La méditation ;
  • Les exercices de respiration ;
  • Le chant ;
  • Le yoga.

Grâce à ces méthodes douces, la médecine ayurvédique s’adresse à toutes les catégories de personnes (enfants, adultes, personnes âgées) et tous les contextes cliniques (personnes en bonne santé à la recherche d’un mieux-être, souffrant de troubles psychologiques ou d’un handicap physique, ou encore atteintes de maladies aigües ou chroniques). Elle requiert la motivation, la détermination et une certaine discipline de la part des patients, pour qu’ils mettent en application quotidiennement les principes de la médecine ayurvédique.

Aujourd’hui, en Europe, cette médecine est considérée comme une médecine alternative à la médecine occidentale traditionnelle. Le yoga représente l’une des principales méthodes de cette médecine. Est-ce que la pratique du yoga pourrait influencer l’hypertension artérielle ?

Du yoga pour prévenir l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est en constante augmentation dans les pays occidentaux depuis de nombreuses années. Elle constitue l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde), accidents vasculaires cérébraux, angor, …). Cependant, les spécialistes estiment qu’une personne hypertendue sur 2 ignore son état.

Lors de la 68ème conférence annuelle de la Société Indienne de Cardiologie en décembre 2016, des médecins ont préconisé la pratique du Hatha-yoga aux personnes présentant de légers troubles tensionnels pour prévenir l’apparition de l’hypertension artérielle.

A savoir ! Le Hatha-yoga est une forme particulière de yoga, dite le yoga d’effort. Il repose essentiellement sur l’éveil spirituel par la prise de postures correctes, la discipline du souffle et la méditation.

L’étude a porté sur 60 patients, ayant présenté des valeurs anormales de tension artérielle et divisé en deux groupes :

  • Un groupe « yoga » a pratiqué 1 heure par jour de Hatha-yoga pendant 3 mois (1 mois avec un professeur de yoga, puis 2 mois seul à domicile) ;
  • Un groupe « témoin » a poursuivi ses activités quotidiennes habituelles.

Tous les patients ont également changé leur mode de vie (mesures diététiques, pratique d’une activité physique modérée et sevrage tabagique).

Au terme de l’étude, la mesure de la tension artérielle sur 24 heures met en évidence l’intérêt du yoga dans la régularisation de la tension artérielle. Dans le groupe « yoga », la tension artérielle moyenne a diminué d’environ 4,9 mmHg sur 24 heures, tandis qu’aucun changement de tension artérielle n’a été observé dans le groupe « témoin ».

Même si cette baisse de la tension artérielle reste modérée, elle permet de réduire notablement le risque cardiovasculaire. Ainsi, une diminution de 2 mmHg réduit le risque d’accident vasculaire cérébral de 15%.

La pratique du yoga pourrait ainsi être intégrée aux recommandations destinées aux pré-hypertendus (personnes qui présentent une légère élévation de la tension artérielle). Combinée aux autres changements de mode de vie, elle pourrait prévenir l’évolution vers l’hypertension artérielle et ainsi réduire le risque cardiovasculaire. Une bonne raison de se mettre au yoga !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie


Sources :

European Society of Cardiology. Yoga reduces blood pressure in patients with prehypertension. European Society of Cardiology. 2016 December 8.

AyurvedaFrance.org. L’association des professionnels en Ayurveda. Consulté le 16 janvier 2017.

Site internet de la Fédération Française de Cardiologie. L’hypertension artérielle. Consulté le 16 janvier 2017.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.