Nouveau traitement pour limiter l’allergie aux cacahuètes

Apr 26, 2019 par

Selon l’OMS, les allergies représente la quatrième maladie chronique dans le monde. En France, les allergies touchent 20 à 30% de la population et cela ne cesse d’augmenter. L’allergie est une réaction anormale de notre système immunitaire contre des éléments étrangers (allergènes) à notre organisme. Les formes d’allergies sont variables et peuvent toucher un ou plusieurs organes (nez, poumons, peau, tube digestif). Un des allergènes bien connu est la cacahuète, plante de la famille des légumineuses souvent impliquée dans les allergies alimentaires. Un nouveau traitement d’immunothérapie « AR101 » actuellement en essai clinique de phase 3 chez des enfants âgés de 4 à 17 ans permettrait d’augmenter la dose d’arachide tolérée par l’organisme sans déclencher de symptômes.

allergie-cacahuète

L’allergie aux cacahuètes

L’allergie à l’arachide est communément appelé allergie aux cacahuètes. L’arachide se présente sous différentes formes dans notre alimentation :

  • Grillée, salée, souvent utilisée lors de l’apéritif ;
  • Pâtes, le beurre de cacahuète ;
  • Farine, utilisée dans les plats cuisinés pour remplacer les protéines animales ou fruits à coque ;
  • Huile, utilisée en huile de table ou comme matière première pour la margarine.

Des démangeaisons intenses, le visage et les lèvres qui gonflent, des troubles du rythme cardiaque et une tension artérielle qui chute, sont des symptômes d’une allergie à l’arachide. Des aliments particuliers sont bien évidemment à éviter lorsqu’on est allergique à l’arachide : le chocolat, le nougat, les confiseries orientales, la cuisine africaine et asiatique ainsi que les biscuits apéritifs. De plus, lorsqu’on est allergique à l’arachide, on peut potentiellement être allergique à la banane, au kiwi, aux fruits à coque, au sésame et aux autres légumineuses. On appelle cela les réactions allergiques croisées.

À savoir ! Les personnes allergiques à l’arachide peuvent tout de même consommer des frites à l’huile d’arachide !

Un nouveau traitement d’immunothérapie

Un nouveau traitement d’immunothérapie « AR101 » est en cours d’évaluation dans un essai de phase 3 chez des enfants et adolescents âgés de 4 à 17 ans, allergiques aux cacahuètes. L’efficacité de ce nouveau traitement se manifeste par une augmentation de la dose ingérable tolérée sans déclarer de symptômes. Ce traitement par voie orale serait donc une avancée majeure pour les personnes fortement allergiques à l’arachide. AR101 est une petite gélule contenant une concentration précise en protéines d’arachide. Ce traitement a été testé sur 551 personnes pendant 24 semaines Le critère principal de cette étude était le nombre de patients âgés de 4 à 17 ans pouvant absorber une dose de 600 mg ou plus de cacahuètes sans développer de réaction allergique. Les résultats de cette étude sont concluants : 67,2% des personnes ayant reçu le traitement « AR101 » n’ont manifesté aucun symptôme d’allergie. Il faut toutefois noter que les effets indésirables liés au traitement ont été très fréquents et rapportés par 95% des participants.

Vous pouvez retrouver notre dossier dédié aux allergies en cliquant ici.

Léa G. Journaliste Scientifique

– Allergies aux arachides : symptômes et traitements. Allergie.net. Consulté le 24 décembre 2018.
Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.