Maladie d’Alzheimer et aluminium

Actualités Neurologie

Rédigé par Julie P. et publié le 9 août 2017

Vieillesse, manque de stimulation intellectuelle, prédispositions génétiques, mauvaise hygiène de vie… les causes d’apparition de la maladie d’Alzheimer sont nombreuses. Une nouvelle étude montre que l’aluminium pourrait jouer un rôle dans le développement de la maladie. Eclairage…

 Alzheimer et aluminium

Aluminium et santé

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas calmer la défiance envers notre utilisation de l’aluminium au quotidien comme dans les cosmétiques, les vaccins, les aliments (colorants E173), l’eau, ou les médicaments.

L’équipe de l’enseignant-chercheur Christopher Exley de l’Université Keel, située près de Liverpool vient de mettre en évidence un lien possible entre exposition à l’aluminium et survenue de la maladie d’Alzheimer en observant, in vitro, le tissu cérébral des personnes atteintes de cette maladie. Depuis plus de vingt ans, ce scientifique anglais, surnommé “Monsieur Aluminium” consacre tous ses travaux de recherche sur l’effet de ce métal sur notre santé.

Lire aussiPrivilégiez l’huile d’olive dans la prévention de l’Alzheimer !

Maladie d’Alzheimer : forme héritée et forme sporadique

Moins de 2 % des cas d’Alzheimer surviennent avant l’âge de 65 ans. Dans la moitié de ces cas précoces répertoriés, en général autour de 45 ans, les personnes sont atteintes de la “forme familiale” de la maladie. En effet, des mutations rares dans leur génome sont à l’origine de la survenue de la maladie neurodégénérative. Les trois principaux gènes concernés sont impliqués dans le métabolisme du peptide bêta amyloïde, une molécule coupant la communication chimique entre les neurones. Ces perturbations génétiques entraînent en conséquence une surproduction de la bêta amyloïde dans le cerveau.

A savoir ! L’étude du cerveau des patients atteints de maladie d’Alzheimer montre deux types de lésions qui signent le diagnostic de la maladie: les plaques amyloïdes à l’extérieur des neurones et la dégénérescence des neurofibrilles, des filaments assurant à la fois, le soutien de la structure du neurone et le transport des molécules qui s’y déroule Ces deux types de lésions sont chacune associées à une protéine: le peptide bêta amyloïde donnant par clivage et accumulation, les plaques amyloïdes ou plaque séniles, la protéine tau dont sa forme anormale donne naissance aux dégénérescences neurofibrillaires.

La forme la plus courante de la maladie d’Alzheimer est la forme sporadique ou “forme tardive” qui représente 90% à 95% de tous les cas. L’apparition de la maladie se déclare habituellement après l’âge de 65 ans.

Lire aussiMaladie d’Alzheimer : définition, symptômes et traitements

Des observations cérébrales sans précédent

On savait déjà que la teneur en aluminium était plus importante dans le tissu cérébral des patients souffrant de la forme familiale ou tardive de la maladie comparativement aux personnes de même âge n’ayant pas la maladie.

Pour mener à bien leurs investigations, l’équipe de chercheurs de l’université Keel a effectué des mesures de concentration en aluminium dans des tissus cérébraux de 12 donneurs diagnostiqués avec la forme familiale de la maladie d’Alzheimer. En s’assurant, par ailleurs, que ces personnes n’avaient pas été exposées au cours de leur vie à des concentrations importantes en aluminium de par leur environnement ou leur activité professionnelle.

Les principales observations ? Chez 5 de ces donneurs, la teneur en métal (oligoéléments) était extrêmement élevée comparativement aux tissus cérébraux sains ou appartenant à des patients atteints de la forme tardive de la maladie d’Alzheimer.

Pour aller plus loin dans leur étude, les chercheurs ont observé, chez ces mêmes patients, à l’aide de la microscopie par fluorescence, les coupes de tissus cérébraux. Leurs observations ont permis d’établir que l’élément aluminium se trouvait à trois endroits différents : à l’intérieur des cellules, associé à des neurones morts ou dans des structures diffuses à l’extérieur des cellules, telles que les plaques séniles.

Conclusion ? Pour les chercheurs, les patients atteints de la forme familiale de la maladie d’Alzheimer présentent également des prédispositions leur permettant de retenir et d’accumuler de l‘aluminium au niveau de leur cerveau.

Lire aussiAlzheimer : on n’est jamais mieux défendu que par soi-même

Une étude complexe

Lors d’un Congrès mondial scientifique sur l’aluminium, le 11ème Keele Meeting, qui s’est déroulé du 28 février au 4 mars 2015 à Lille, Christopher Exley a expliqué pourquoi le lien entre la maladie d’Alzheimer et l’aluminium n’est pas encore formel :

  1. L’accumulation d’aluminium dans le cerveau des patients se fait de façon chronique en plusieurs années par l’apport quotidien de faibles quantités d’aluminium qui sont difficilement détectées ;
  2. Le cerveau est peu accessible et il n’est pas envisageable de pouvoir faire des dosages d’aluminium directement dans le cerveau d’un patient ;
  3. L’aluminium est probablement un facteur favorisant, mais pas absolument nécessaire ce qui rend les études plus longues et compliquées.

A ce stade des recherches, d’autres études sont encore nécessaires pour déterminer l’implication de l’aluminium dans la survenue de la maladie d’Alzheimer, la 4e cause de mortalité en France.

Lire aussiDéodorants : l’aluminium, en cause dans le cancer du sein ?

Julie P., Journaliste scientifique 

– Aluminium in brain tissue in familial Alzheiner’s disease. Journal of trace elements in medecine and biology. Mars 2017.
– Dossier : Alzheimer. INSERM. – Consulté le 31 juillet 2017.
– Aluminium, quel risque pour la santé : du soupçon aux certitudes scientifiques. Université de Lille 2 Droit et santé. Le 10 mars 2015.
  • je nest pas demail says:

    vous dites que laluminium est la cause de la maladie dalzeimer il faut preciser est ce que laluminium alimentaire est la cause au niveau du cerveau mais laluminium nest pas en contact avec le cerveau plus de precision svp.

    rradhia makni

    Reply
  • radhia says:

    pour plus de precicion laluminium nest pas en contac direct avec le cerveau veuillez nous expiquer cette cause daluminium svp

    Reply
    • Equipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,

      Comme il a été indiqué dans le corps de l’article, l’aluminium ne se trouve, en aucun cas en contact direct avec le cerveau ; l’auteur explique que « Le cerveau est très peu accessible » et cela est valable pour d’autres organes…
      Ce qui a été soulevé dans le sujet, ce sont des traces d’aluminium qui ont été détectées (via des techniques de laboratoire) dans le cerveau de patients souffrant soit de la forme familliale ou soit de la forme tardive de la maladie d’Alzheimer, suggérant ainsi un lien entre la présence d’aluminium et l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Mais attention, l’aluminium n’est pas responsable à lui seul, de la survenue de la maladie. Il s’agit d’une des causes possibles !

      En ce qui concerne votre question, comment l’aluminium peut-il se retrouver dans notre cerveau ? : là aussi, il existe différentes sources possibles pouvant faire pénétrer l’aluminium dans notre organisme.
      Pour vous expliquer brièvement, il s’agit surtout de réactions chimiques internes qui favorisent l’introduction de l’aluminium en petites quantités et non dangereuses pour notre santé. On parle d’ailleurs d’oligoélément lorsque l’aluminium est présent en faible quantité. L’environnement est une source possible mais il existe aussi les aliments transformés que nous pouvons consommer ou les produits cosmétiques qui peuvent renfermer de l’aluminium.

      En espérant avoir répondu à vos interrogations,
      L’équipe Santé sur le Net vous souhaite une belle journée.

      Reply
  • Bonjour,
    J’aimerais savoir quels sont les risques encourus pour une personne qui utilise des déodorants, depuis plusieurs années, à des intervalles espacés en ayant aujourd’hui un âge avancé ( 70 ans ), et si il me faut impérativement supprimer ou changer mes habitudes ?
    A ce jour, j’ai déjà supprimé toutes sortes de denrées alimentaires et/ou plats traditionnels transformés contenant de l’aluminium, mais ce métal existe aussi dans les ustensiles ménagers ( casseroles, poêles, fourchettes, cuillères, etc, etc. ) … Alors, pouvons-nous espérer de quelque manière que ce soit, de passer outre l’utilisation permanente de toute cette panoplie d’outils, et plus précisément, changer radicalement de mode de vie en se réinventant au fil des années ?
    Les vaccins eux-mêmes sont concernés par ce métal argenté et toxique pour la santé des humains, alors, obliger les personnes âgées à être vaccinés en en première instance, sans oublier les enfants, me conduisent à me poser certaines questions d’abord financières pour les intérêts des grands lobbies, industriels et pharmaceutiques.
    Bref, ceci pour vous dire que nombre de personnes âgées aujourd’hui, refusent cette vaccination imposée par nos gouvernants, et peu importe qu’il s’agisse du vaccin Astrazeneca, Ptizer, Jonson&jonson, Spoutnik V, etc, etc…
    Merci de votre réponse. Cdt.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Merci de partager votre expérience. Un forum est à votre disposition si vous souhaitez échanger entre patients.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
  • Je me pose évidemment beaucoup de questions sur les vaccins et en particulier ceux pour le Covid-19 je pense que nous n avons pas assez de recul et aussi que ça doit rapporter beaucoup d argent en fait ont entend ces derniers jours trop de choses qui ne sont pas honnêtes et du coup nous nous posons énormément de questions du coup bah moi j ai peur de ce qui se passe en ce moment, j’ai du mal à faire confiance

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Merci de partager votre expérience. Un forum est à votre disposition si vous souhaitez échanger entre patients.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.