Bien vieillir grâce à une flore intestinale préservée

Oct 16, 2017 par

Jamais une étude clinique visant à mieux comprendre le rôle de la flore intestinale n’avait intégré un si grand nombre de participants. Sur plus de 1000 personnes en bonne santé, des chercheurs sino-canadiens ont montré une relation entre une flore intestinale préservée des effets du temps et vitalité chez les séniors. Retour sur ces travaux publiés récemment dans la revue scientifique msphere.

microbiote intestinal vieillesse

Un microbiote toujours jeune malgré le temps qui passe

Pour réaliser cette étude, les chercheurs issus de l’université de Western en Ontario et de l’institut des sciences de la santé de Tianyi en Chine ont analysé, en détails, les bactéries intestinales de plus de 1 000 chinois et chinoises âgés de 3 à plus de 100 ans.

A savoir ! Le microbiote intestinal, ou la flore intestinale, réside dans la muqueuse du côlon. C’est un écosystème unique composé de centaines de milliards de micro-organismes, principalement des bactéries et des champignons. On estime que ce microbiote intestinal peut atteindre un poids de deux kilogrammes chez un adulte.

Autres particularités de cette population étudiée : tous les individus sélectionnés possédaient une très bonne santé et aucun antécédents familiaux de maladie n’était connu.

Pour quantifier et qualifier l’ensemble des bactéries présentes dans la flore intestinale de chaque participant, les chercheurs ont séquencé puis identifié tous les gènes codant pour l’ARNr 16S.

A savoir ! L’ARNr 16S est une molécule d’Acide ribonucléique qui rentre dans la composition des ribosomes, des petites structures intracellulaires qui sont responsables de la synthèse des protéines à partir de l’ARN, lui-même issu de ADN. L’analyse des séquences d’ARNr 16S, c’est-à-dire sa composition génétique, est une des méthodes les plus utilisées pour identifier et caractériser une espèce bactérienne ou une communauté de microorganismes dans des domaines aussi divers que l’écologie ou la médecine

Après l’analyse de l’ensemble des résultats obtenus, les chercheurs observent que :

  • La composition du microbiote des séniors est identique à celles des personnes de 30 ans ;
  • Les profils de microbiotes intestinaux les plus différents sont retrouvés chez les personnes ayant moins de 20 ans ;
  • Le microbiote intestinal des personnes de 30 et 100 ans diffère très peu ;
  • La composition en bactérie du microbiote intestinal varie plus facilement chez les hommes que chez les femmes.

Ensemble, ces résultats suggèrent que, dans une population donnée, le microbiote intestinal des seniors en bonne santé diffère très peu des personnes plus jeunes.

Pour les chercheurs, cette conservation de la diversité de la flore intestinale malgré le temps qui passe est très probablement une conséquence d’un mode de vie sain englobant une bonne hygiène alimentaire et une activité sportive adéquate.

Les enjeux de cette étude

« La principale conclusion est que, si vous êtes en bonne santé et âgé de 90 ans, votre microbiote intestinal n’est pas si différent des individus de 30 ans appartenant à la même population », a déclaré le biochimiste Greg Gloor, chercheur principal de l’étude, dans un communiqué de presse de l’université Western.

Au-delà des observations de la faible variation intergénérationnelle de la flore intestinale chez les individus d’origine chinoise en bonne santé, cette étude confirme que le microbiote est un biomarqueur de l’état de santé des séniors.

Pour équilibrer sa flore intestinale, il est d’ailleurs conseillé de consommer :

  • Des probiotiques contenus dans les produits laitiers et aliments fermentés consommés crus,
  • Des fibres alimentaires présentes dans les céréales et les légumes.

Pour aller plus loin, les chercheurs espèrent un jour réinitialiser le microbiote intestinal chez les personnes âgées ayant des difficultés à conserver une bonne vitalité.

Mais, pour l’instant, les chercheurs vont tenter de découvrir pourquoi le groupe des 19 à 24 ans, dans cette cohorte chinoise, a présenté des différences de composition bactériennes intestinales très importante.

Julie P., Journaliste scientifique

– ‘Ridiculously healthy’ elderly have the same gut microbiome as healthy 30-year-olds. Science Daily. Le 11 octobre 2017.
– The Gut Microbiota of Healthy Aged Chinese Is Similar to That of the Healthy Young. G. Blan et al. mSphere. Consulté le 16 octobre 2017.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.