Accros au café ? Soyez rassurés !

Jul 18, 2018 par

Le café représente l’une des boissons les plus populaires au monde et les vertus de sa consommation modérée sur la santé de ses amateurs ne sont plus à prouver. Mais qu’en est-il pour les gros consommateurs, ces accros qui peuvent dépasser les 5 tasses par jour ? Une équipe de scientifiques américains s’est penchée sur la question.

Plusieurs bras levés avec une tasse de café dans la main.

Un phénomène mondial

Il représente un véritable phénomène mondial : en vingt ans, sa consommation a doublé avec une moyenne par habitant dépassant aujourd’hui les 1,2 kilogramme par an ! Les Français ne sont pas en reste : 87 % d’entre eux déclarent en boire régulièrement, avec une moyenne de 2,5 tasses par jour.

Devant l’ampleur d’une telle popularité, les scientifiques du monde entier ont mené de très nombreuses recherches sur le café ces dernières années. De sorte que l’on sait aujourd’hui que le café, consommé avec modération, peut protéger contre certaines maladies (maladies cardiovasculaires, diabète, maladie de Parkinson), voire même allonger la durée de vie.

Mais beaucoup de questions demeurent encore sans réponse :

  • La consommation de plus de 5 tasses par jour est-elle également bénéfique pour la santé ?
  • Qu’en est-il des personnes présentant des variations génétiques qui altèrent la façon de métaboliser, ou de décomposer la caféine ?
  • Y’a-t-il une différence en terme d’effets sur la santé entre le café moulu, instantané ou décaféiné ?

Plusieurs études ont déjà tenté de répondre à ces questions, mais sans conclusion solide du fait du faible nombre de données disponibles.

Dans ce contexte, une nouvelle étude, menée par des chercheurs  de l’institut national du cancer de Rockville et de l’institut national de la santé de Bethesda, basés dans le Maryland, a entrepris d’obtenir des réponses.

Quel impact d’une consommation importante de café sur la santé ?

L’objectif de cette nouvelle étude était de préciser l’impact de sa consommation importante sur la santé.

Pour cela, les chercheurs  se sont intéressés aux données de plus d’un demi-million de personnes au Royaume Uni. Leurs travaux ont récemment été publiés dans la revue JAMA Internal Medicine.

Les scientifiques ont pu faire les observations suivantes :

  • Risque de décès moindre pour les consommateurs de café au cours du suivi médical, y compris pour les consommateurs de 8 tasses de café et plus par jour.
  • Risque de décès moindre pour les personnes métabolisant la caféine plus lentement ou plus rapidement que la normale, et ce quelque soit le type de café (à noter que les bénéfices étaient légèrement moins prononcés pour le café instantané).

Pour autant, la caféine ne serait pas seule à engendrer ces effets bénéfiques. En plus de la caféine, le café contient en effet des centaines d’autres composés chimiques pouvant interagir, comme la famille des « polyphénols » qu’ils ont retrouvés à de faibles concentrations dans le café instantané.

À savoir ! Les polyphénols désignent une catégorie de molécules organiques réputées pour leurs propriétés antioxydantes et largement répandues dans le monde végétal ainsi que dans notre alimentation.

Bien que cette nouvelle étude soit basée sur des données strictement observationnelles, le grand nombre de participants enrôlés permet aux auteurs de conclure :

« Ces résultats fournissent une preuve plus poussée que la consommation de celui-ci peut faire partie d’un régime sain et rassurent ceux qui le boivent et l’apprécient  »

Pour l’instant, il semble bien établi que le café présente de multiples bénéfices pour la santé. Et vu la popularité toujours croissante de cette boisson, les recherches n’ont pas fini de faire parler d’elles. Prochaine étape pour les chercheurs : analyser l’impact du type de préparation du café sur la santé.

D’ici là, on en reprendra bien une tasse !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Good news for heavy coffee drinkers. Medicalnewstoday.com. Consulté le 2 juillet 2018.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.