Cancer du poumon lié au syndrome métabolique chez les hommes

Sep 19, 2020 par

Le syndrome métabolique a déjà été pointé du doigt comme un potentiel facteur de risque de développer certains cancers, comme le cancer colorectal, le cancer du pancréas, du sein, du foie ou de l’endomètre. Récemment, une nouvelle étude semble également l’incriminer dans le cancer du poumon. Explications.

médecin qui montre à son patient la radiographie de son poumon

Syndrome métabolique et risque cancéreux

Plusieurs études antérieures ont apporté les preuves d’un lien entre le syndrome métabolique et le développement de différents types de cancers. Mais jusque-là, un lien éventuel avec le cancer du poumon n’avait pas été clairement établi.

A savoir ! Le syndrome métabolique n’est pas une maladie, mais l’association chez un même sujet de plusieurs troubles physiologiques et biochimiques :

  • Une obésité abdominale ;
  • Et au moins deux facteurs parmi la liste suivante :
    • Un taux élevé de triglycérides ;
    • Un faible taux d’HDL-cholestérol (le bon cholestérol) ;
    • Une hypertension artérielle ;
    • Une hyperglycémie.

Un lien avec le cancer du poumon ?

Pour en savoir plus sur une éventuelle association entre le syndrome métabolique et le cancer du poumon, des chercheurs sud-coréens ont analysé les données de 9 586 753 adultes de plus de 20 ans. Ils ont évalué au sein de cette population l’incidence respective :

  • Du syndrome métabolique ;
  • Du cancer du poumon.

Sur l’ensemble de la population concernée, 26 % des hommes et 23 % des femmes présentaient un syndrome métabolique. L’analyse des données a permis de montrer que le syndrome métabolique était significativement associé à une augmentation du risque de cancer pulmonaire chez les hommes. Cette augmentation du risque était d’environ 15 %.

Un effet significatif chez les hommes

Plus précisément, chacune des cinq composantes du syndrome métabolique était associée à une augmentation du risque de cancer du poumon chez les hommes : l’obésité abdominale, l’hyperglycémie, le taux de glycérides élevé, le faible taux d’HDL-cholestérol et l’hypertension artérielle. Chez les femmes, seuls le faible taux d’HDL-cholestérol et le taux élevé de triglycérides étaient liés à un risque majoré de cancer pulmonaire.

Enfin, l’association entre le syndrome métabolique et le risque de cancer du poumon était renforcé chez les hommes ayant un Indice de Masse Corporelle (IMC) inférieur à 18,5. Ces nouvelles données viennent confirmer l’influence du syndrome métabolique sur le risque de cancer du poumon, en particulier chez les hommes. La liste des cancers ayant pour facteur de risque le syndrome métabolique se rallonge ainsi d’une nouvelle ligne.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Metabolic syndrome and risk of lung cancer: An analysis of Korean National Health Insurance Corporation database Pubmed NCBI. Consulté le 17 septembre 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.