Comment augmenter sa concentration à long terme ?

Actualités Neurologie Santé naturelle

Rédigé par Camille V. et publié le 3 mars 2024

Au fil des années, la capacité de concentration a considérablement diminué. Cela est dû à plusieurs phénomènes et notamment l’exposition intensive aux réseaux sociaux à flux continu. Découvrez nos méthodes pour comprendre comment augmenter sa concentration à long terme.

Augmenter concentration à long terme

État des lieux de la capacité de concentration en 2024

À l’heure où les distractions sont de plus en plus nombreuses, réussir à rester concentré peut s’avérer compliqué. Aujourd’hui, la capacité de concentration est de 8 secondes par personne, cette notion dépend des générations. Les jeunes qui grandissent à proximité des appareils numériques et des réseaux sociaux voient leur temps de concentration diminuer considérablement.

Une méta-analyse, réalisée au niveau mondial par Vivendi Brand Marketing, confirme l’impact des pratiques numériques de la génération Z (après 1995) et Alpha (2010 à 2024). Ultra connectés, ce sont de gros consommateurs de contenu numérique, mais aussi adepte du flux continu. En effet, la capacité de concentration a été considérablement diminuée en raison du droomscrolling et des vidéos instantanées comme les Reels d’Instagram et plus récemment TikTok. Ces contenus grandement appréciés par ces générations durent seulement quelques secondes et limitent les compétences de concentration. Le cerveau est en quelque sorte atrophié par le manque d’exercice.

Pourtant, la capacité de concentration normale serait de 75 à 90 min. Les générations plus anciennes sont capables de se concentrer davantage, possédant un mode de vie éloigné des réseaux sociaux à flux continu. Ils ont aussi conservé des habitudes qui stimulent le cerveau comme la lecture, le cinéma, les mots croisés, le jardinage…

Entrainer son cerveau pour augmenter sa concentration à long terme

Le cerveau nécessite une stimulation constante à travers des défis, des activités créatives, physiques et éducatives pour améliorer la concentration et le bien-être. La surcharge d’informations, comme le doomscrolling, affecte négativement la concentration. Il a été démontré que les jeunes générations sont davantage angoissées et affectées par le stress. Adopter des méthodes quotidiennes variées peut aider à stimuler le cerveau.

  • Les jeux permettent au cerveau d’être challengé et de stimuler les fonctions liées à la réflexion. Certains jeux comme les échecs, les mots croisés, un puzzle, les casses-tête ou le sudoku ont une influence positive sur la capacité de concentration. Pratiquer une activité sportive et des sollicitations ludiques permettent aussi de stimuler le cerveau.
  • Pratiquer la méditation aide le cerveau à se muscler et à réduire les hormones liées au stress qui peuvent brouiller les facultés de concentration. Avec la méditation quotidienne, les ruminations diminuent et les capacités cérébrales augmentent.
  • Les balades en nature et la pleine conscience. Le manque de concentration peut être lié à un flux continuel de pensées toxiques qui empêche l’individu de se concentrer sur ses tâches. Prendre l’air tout en se concentrant sur le moment présent aide à se détendre et à composer avec le stress et la frustration.
  • Adopter une alimentation saine avec un apport en bonnes graisses : oméga 3 et 6. Elles permettent de préserver les facultés du cerveau. On les retrouve principalement dans les poissons gras, les huiles végétales, les fruits secs, oléagineux (noix, noisettes, noix de cajou…).
  • Faire une cure de compléments alimentaires permet d’obtenir tous les nutriments nécessaires à la bonne santé du cerveau : le Zinc, le magnésium, les omégas, les vitamines E et B. Il est tout à fait possible de retrouver ces apports dans l’alimentation, mais il est nécessaire de faire preuve de rigueur. Les compléments permettent de faire des cures temporaires afin de rééquilibrer les besoins nutritionnels du corps.

Des méthodes simples pour mieux se concentrer

Il existe des techniques d’organisation pour augmenter sa capacité de concentration. Que ce soit au travail, en cours, en révision ou tout simplement pour visionner un film sans distraction.

  • La méthode Pomodoro suggère des pauses de 5 minutes après 25 minutes de travail, augmentant l’efficacité et réduisant la fatigue cérébrale. Des applications telles que Plantie permettent de gérer cette technique de façon ludique.
  • Les cycles Ultradian encouragent 90 minutes de travail suivies d’une pause de 30 min à 1 heure à la convenance de chacun.
  • Le singletasking implique de se concentrer sur une tâche à la fois, en utilisant une liste pour organiser et éliminer les tâches successivement.
  • Les smartphones proposent des options pour limiter le temps passé sur certaines applications, aidant à contrôler l’exposition aux informations et à réduire le temps d’écran. Il est donc possible de contrôler efficacement son utilisation des réseaux sociaux et augmenter son temps de concentration.

Rédigé par Camille V.

Sources
– Vivendi publie une étude sur la génération Z et la façon dont elle redéfinit l’industrie du divertissementwww.vivendi.com. Consulté le 16 février 2024.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *