La Croix-Rouge française alerte sur la santé et la précarité

May 30, 2016 par

Croix-rouge française alerte santé précarité


A l’occasion des journées nationales de la Croix-Rouge française, du 28 mai au 5 juin, le rapport « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables » a été rendu public. Il met en évidence la persistance – voire l’augmentation – des situations de précarité en France.


Rappels sur les faits


Globalement, la santé des Français est en amélioration, avec 5 années d’espérance de vie gagnées en 25 ans chez les hommes et 4.5 années chez les femmes. Mais il est constaté que ces progrès ne sont malheureusement pas appliqués à tous. En effet, des inégalités de santé semblent être en lien avec les inégalités sociales. Selon une étude démographique de l’Insee (Institut National de la Statistique et des Études Économiques), les hommes cadres ont 6,3 années d’espérance de vie de plus que les ouvriers.


Selon la Croix-Rouge, les personnes souffrant de précarité ont un accès aux soins diminué. Les personnes en question font passer leur santé en second plan, derrière les besoins primaires tels que l’alimentation ou le logement. De mauvaises expériences ou un sentiment de dévalorisation pourraient également entrer en jeu. Il s’agit parfois d’un problème de compréhension, de difficultés de lecture ou d’écriture.


Le manque d’information est aussi incriminé. L’ACS (Aide à la Complémentaire Santé), une mutuelle à moindres frais, n’est utilisée que par un ayant droit sur trois. Enfin, les inégalités sont aussi territoriales : « les territoires concentrant les populations les plus précaires sont souvent les territoires qui regroupent le moins de structures et de personnels de santé » affirme le rapport.


Rappelons-le, l’objectif de la Croix-Rouge française est de lutter contre la pauvreté, la précarité, l’exclusion et encore la vulnérabilité. Ses missions sont les suivantes :

  • « Accueillir de façon digne et sans aucune condition toutes les personnes » ;
  • « Accueillir, écouter et orienter vers les acteurs pertinents » ;
  • « Aborder la santé de la personne dans la singularité de son parcours de vie » ;
  • « Accompagner la personne pour qu’elle retrouve son autonomie et redevienne actrice de son parcours de vie ».

59% des personnes souffrant de précarité refusent d’aller chez le médecin pour des raisons financières (contre 3% pour la population générale). La Croix-Rouge offre des consultations médicales gratuites, ainsi que des aides pour l’orientation sociale grâce aux AcSS (Accueils Santé Social).




La Croix-Rouge au cœur de la précarité


Avec ce « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables », la Croix-Rouge adresse un état des lieux aux pouvoirs publics. Ce rapport est accompagné de témoignages, comme celui de Bernard, ancien chef d’entreprise, retrouvé précipitamment au chômage et dans une situation de vulnérabilité. Ou encore celui de Jean et Pierre, deux frères handicapés physiquement et souffrant de pathologies chroniques.



Une semaine de solidarité


Selon la Croix-Rouge, la situation devient difficile. La diminution des financements, la multiplication des catastrophes naturelles et le vieillissement de la population ont multiplié les situations de précarité. La semaine de solidarité, du 28 mai au 5 juin, est l’occasion de faire connaître les missions de la Croix-Rouge et de sensibiliser le grand public aux enjeux de cette institution.



A savoir ! Les dons à la Croix-Rouge française sont déduits de 75% de vos impôts ! Ainsi, quand vous donnez 100 €, vous ne payez réellement que 25 €.

     –     Un don de 10€ correspond à 30 couvertures de survie pour un poste de secours ;

     –     Un don de 30€ représente une consultation médicale gratuite, des médicaments et des soins infirmiers pour une personne dans le besoin ;

     –     Un don de 60€ permet la formation de bénévoles pour la prise en charge de maladie d’Alzheimer.

Visiter le site de la Croix-Rouge française

Clémence R. Pharmacienne


Source 

Pacte pour la santé globale des plus vulnérables, Croix-Rouge, 24 mai 2016.

 

Clémence R.
Pharmacienne.
Passionnée par la neuropsychiatrie et la e-santé.
Aime l’univers de la musique et de la photographie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.