Le dioxyde de titane (E171) interdit au 1er janvier 2020

Actualités Cancer Conseils nutrition Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Léa G. et publié le 23 avril 2019

Le dioxyde de titane, additif très utilisé, sera interdit en France à partir du 1er janvier 2020. Cet additif, indiqué sur les étiquettes par TiO2 ou E171, est constitué de nanoparticules selon de récentes études,  il serait nocif pour la santé. En effet, le risque cancérigène de cet additif n’est pas écarté. Cette interdiction ne concerne néanmoins ni les cosmétiques (les dentifrices contenant du dioxyde de titane font actuellement polémique) ni les médicaments.

additif

E171, un additif cancérigène

Le dioxyde de titane est une poudre blanche utilisée comme colorant afin de blanchir ou intensifier la brillance des produits alimentaires et des cosmétiques. Cet additif, mentionné sur les étiquettes par E171 ou TiO2, est constitué de nanoparticules potentiellement nocives pour la santé. En 2017, une étude de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) avait démontré que l’exposition au E171 favorisait la croissance de lésions pré-cancéreuses de l’intestin et des troubles du système immunitaire. Les nanoparticules ont une taille inférieure à 100 nanomètres, ce qui facilite leur pénétration dans l’organisme.

L’E171 serait présent dans plus de 4000 médicaments dans lesquels il est utilisé pour l’enrobage des gélules.

Lire aussiAgir pour l’environnement : 2/3 des dentifrices contiennent du dioxyde de titane, une substance potentiellement cancérigène

Le dioxyde de titane interdit au 1er janvier 2020

Suite à la publication d’un avis de l’Anses, le gouvernement a décidé d’interdire le dioxyde de titane dans l’alimentation en France à partir du 1er janvier 2020. En effet, de nouvelles analyses effectuées n’ont pas permis d’écarter le risque cancérigène lié au dioxyde de titane. Cette nouvelle restriction fait partie de la loi Alimentation mais ne concerne pas les cosmétiques (dont le dentifrice) et les médicaments. Cette nouvelle mesure d’interdiction ne s’applique pas aux médicaments puisque, comme le souligne le gouvernement, le bénéfice apporté par les médicaments est supérieur aux risques liés au dioxyde de titane. Certains industriels en alimentaire ont d’ores et déjà annoncé qu’ils retiraient cet additif de leurs produits tandis que d’autres ont mis en place un processus de retrait progressif.

Lire aussiLes aliments industriels, à éviter pour vivre plus longtemps

Léa G., Journaliste Scientifique

– Additif alimentaire : face à une innocuité toujours incertaine, Bercy considère la suspension du dioxyde de titane. Sciences et avenir. Consulté le 18 avril 2019.
– Additif alimentaire E171 : l’Anses réitère ses recommandations pour la sécurité des consommateurs. ANSES; Consulté le 18 avril 2019.
  • KASIMU Rodrigues says:

    Je suis très rému d’avoir lu cette découverte en rapport avec le TiO2, c’est une très bonne chose. Je suis étudiant en Training en Nutrition Humaine du Congo RD à Bujumbura. Maintenant, quand le Gouvernement Français interdit sa présen
    ce dans les produits agro-alimentaires à partir de ces industries et autorise les industries pharmaceutiques de l’utiliser, je trouve que le risque sur la santé humaine est toujours le même. Le cancer ne va pas choisir s’il est venu des médicaments ou soit des aliments!
    S’il est cancerigène, on ne doit que l’interdire ou minimiser les doses dans soit aliment soit médicament.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci pour votre contribution.
      Bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • KASIMU Rodrigues says:

    Je suis très rému d’avoir lu cette découverte en rapport avec le TiO2, c’est une très bonne chose. Je suis étudiant en Training en Nutrition Humaine du Congo RD à Bujumbura. Maintenant, quand le Gouvernement Français interdit sa présen
    ce dans les produits agro-alimentaires à partir de ces industries et autorise les industries pharmaceutiques de l’utiliser, je trouve que le risque sur la santé humaine est toujours le même. Le cancer ne va pas choisir s’il est venu des médicaments ou soit des aliments!
    S’il est cancerigène, on ne doit que l’interdire ou minimiser les doses dans soit aliment soit médicament.

    Reply
  • est il interdit dans les medicaments? exemple AMLODIPINE de MYLAN il y a E171 ET E104 pourquoi? le vend on en pharmacie encore ?

    Reply
  • Josiane Chazot says:

    Je ne suis pas tres heureuse de cette interdiction qui exclue les medicaments car c’est parl e dioxyde de titane des medicaments que je suis intoxiquee ,hepatitesxxxx et immunite tres faible .

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Une étude en cours dirigée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) évalue la toxicité potentielle du dioxyde de titane dans les médicaments. Nous vous rappelons qu’il serait imprudent d’interrompre un traitement à cause de la présence de E171. Cependant, il existe dans certains cas des génériques sans nanoparticules.
      Bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Une étude en cours dirigée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) évalue la toxicité potentielle du dioxyde de titane dans les médicaments. Nous vous rappelons qu’il serait imprudent d’interrompre un traitement à cause de la présence de E171. Cependant, il existe dans certains cas des génériques sans nanoparticules.
      Bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Bonjour,
    je prends tous les jours un médicament avec du Ti02, j’espère qu’il sera un jour enlevé des médicaments car cela est angoissant.
    Jacqueline.

    Reply
  • Bonjour,
    je prends tous les jours un médicament avec du Ti02, j’espère qu’il sera un jour enlevé des médicaments car cela est angoissant.
    Jacqueline.

    Reply
  • Bonjour,

    Suite à un cancer du sein,également du E171 dans mon comprimé à prendre 5ans à minima.
    Cela est doublement inquiétant lorsque vous avez déjà eu un cancer,et que vous n avez pas le choix que de prendre ce traitement.
    Déjà heureuse qu il soit retiré des produits alimentaires.
    Je trouve cependant très incohérent de le retrouver dans des traitement anti cancéreux……

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Une étude en cours dirigée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) évalue la toxicité potentielle du dioxyde de titane dans les médicaments. Nous vous rappelons qu’il serait imprudent d’interrompre un traitement à cause de la présence de E171. Cependant, il existe dans certains cas des génériques sans nanoparticules.
      Bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Bonjour,

    Suite à un cancer du sein,également du E171 dans mon comprimé à prendre 5ans à minima.
    Cela est doublement inquiétant lorsque vous avez déjà eu un cancer,et que vous n avez pas le choix que de prendre ce traitement.
    Déjà heureuse qu il soit retiré des produits alimentaires.
    Je trouve cependant très incohérent de le retrouver dans des traitement anti cancéreux……

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Une étude en cours dirigée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) évalue la toxicité potentielle du dioxyde de titane dans les médicaments. Nous vous rappelons qu’il serait imprudent d’interrompre un traitement à cause de la présence de E171. Cependant, il existe dans certains cas des génériques sans nanoparticules.
      Bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Frédérique Leroy says:

    J’aimerais savoir quel est l’intérêt d’en mettre dans les médicaments ???
    Ne protége donc t’on pas une fois de plus l’industrie pharmaceutique ?
    On en trouve dans des médicaments anticancéreux que l’on prend tous les jours pendant 5 ans….

    Reply
  • Frédérique Leroy says:

    J’aimerais savoir quel est l’intérêt d’en mettre dans les médicaments ???
    Ne protége donc t’on pas une fois de plus l’industrie pharmaceutique ?
    On en trouve dans des médicaments anticancéreux que l’on prend tous les jours pendant 5 ans….

    Reply
  • michele verna says:

    Effectivement les laboratoires continuent d ajouter dans les médicaments du E171 , et je trouve cela scandaleux ,pour ma part je vide le contenu de la gélule dans le verre pour l’avaler avec de l’eau (au début je rinçais la gélule sans conviction ,mais je procède autrement maintenant )mais ne suis pas sûre que celà soit bien car la molécule se délite normalement au niveau gastro intestinal
    Puisque ce dioxyde de titane (nanoparticule )est interdit dans l’alimentaire pourquoi est il autorisé dans les médicaments ??? A quand le prochain scandale sanitaire

    Reply
  • michele verna says:

    Effectivement les laboratoires continuent d ajouter dans les médicaments du E171 , et je trouve cela scandaleux ,pour ma part je vide le contenu de la gélule dans le verre pour l’avaler avec de l’eau (au début je rinçais la gélule sans conviction ,mais je procède autrement maintenant )mais ne suis pas sûre que celà soit bien car la molécule se délite normalement au niveau gastro intestinal
    Puisque ce dioxyde de titane (nanoparticule )est interdit dans l’alimentaire pourquoi est il autorisé dans les médicaments ??? A quand le prochain scandale sanitaire

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Effectivement, il faut éviter d’ouvrir les gélules pour une meilleure distribution du médicament.
      Une étude en cours dirigée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) évalue la toxicité potentielle du dioxyde de titane dans les médicaments.
      Très bonne fin de journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Clémence says:

    bonjour, visiblement il y a souvent du dioxyde de titane dans les crayons khôl pour les yeux. Qu’en pensez vous ? est-ce dangereux ?
    Merci

    Reply
  • Clémence says:

    bonjour, visiblement il y a souvent du dioxyde de titane dans les crayons khôl pour les yeux. Qu’en pensez vous ? est-ce dangereux ?
    Merci

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour. Le dioxyde de titane n’est classé cancérigène possible que lorsque celui-ci est inhalé. Il pourrait de plus être potentiellement dangereux (mais encore aucune étude ne l’a prouvé) lorsqu’il est sous forme de nano-particules, puisqu’il pourrait passer à travers la peau. Vérifier sur l’emballage si la mention [NANO] apparait. Vous pouvez également vous tourner vers la cosmétique bio, pour laquelle les nanoparticules de dioxyde de titane sont uniquement tolérées dans les produits solaires.
      Bonne journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • aminevite says:

    La découverte d’un cancer chez un patient sous médicaments n’est JAMAIS signalé comme effet indésirable…
    D’où les messages rassurants des Laboratoires pharmaceutiques affirmant que le bénéfice du médicament est supérieur au risque.

    Reply
  • aminevite says:

    La découverte d’un cancer chez un patient sous médicaments n’est JAMAIS signalé comme effet indésirable…
    D’où les messages rassurants des Laboratoires pharmaceutiques affirmant que le bénéfice du médicament est supérieur au risque.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci pour votre contribution.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • claude chouraqui says:

    je trouve que c’est absolument honteux de continuer a mettre le dioxyde de titane dans les medicaments alors qu’il est interdit dans l’agro alimentaire

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonsoir,
      Merci de votre contribution.
      Bonne soirée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • YARD-BOUTEILLER says:

    Bonjour, Je prends de l’amlodipine (générique de l’amlor) dont l’enveloppe de la gélule est constituée, entre autre, de DYOXYDE de TITANE. Pour éviter d’absorber cet additif très toxique j’ai pensé transvaser la poudre dans des gélules neutres.. Y-a-t-il un inconvénient ? Merci de votre réponse.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Nous vous conseillons d’en discuter directement à votre pharmacien. Peut-être pourra-t-il vous donner des alternatives.
      Nous vous souhaitons une belle journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Jean-Louis says:

    Allergique au TO2, qui à dose de médicaments, m’a provoqué le syndrome de Ménière ! (Perte d’équilibre) ; il devient parfois très compliqué de se procurer des traitements de long terme dont cet excipient est absent !!!
    Il conviendrait absolument que l’agence de contrôle des médicaments parvienne à faire supprimer cet excipient qui invalide des patients en traitement long voir à vie !!!!!!!

    Reply
  • Bonjour à tous,

    Il y a quelques années, j’étais un gros consommateur de chewing-gum en dragées, et de jour au lendemain, j’ai déclaré des crises d’eczéma sous cutanée à l’arrière de la tête, sur la figure, sur le crâne.
    S’en est suivi des consultations avec en prescription des antistaminiques de toutes sortes. Des tests allergiques, sans résultat… j’en ai eu marre, j’ai arrêté les traitements et hop ça allait mieux.
    Quelques rechutes de temps en temps, je faisais néanmoins attention à ce que je mangeais. Un beau jour mal de tête, plus de doliprane, le remède habituel de la maison, que cela ne tienne, une boîte de Dafalgan, j’en prends un et hop, voilà que l’eczéma réapparaît en 1 heure !!! Mais qu’ai-je dont fait ?
    Je prends les deux notices doliprane et Dafalgan, E 171, Dioxyde de titane, c’est la différence entre les deux. Je vous laisse comprendre la joie que j’ai ressenti à ce moment-là, j’avais enfin trouvé. Depuis j’ai identifié énormément de produits ou denrées en contenant, et je fais le tri, concernant les médicaments, je suis très exigent avec mon médecin et ça se passe bien, mais avec le dentiste c’est plus compliqué. S’ils ne trouvent pas de médoc sans E171, je fais comme notre ami plus haut qui vide les gélules ou je gratte la pellicule enrobant avec un couteau avant de les avaler. Il arrive aujourd’hui très rarement que je développe des petites crises d’eczéma que je rapporte à des erreurs de comportement. Je fais attention sans que ça me prenne la tête, comme quoi on peut très bien vivre sans cet E 171, je ne vois pas pourquoi ils ne l’interdisent pas complètement, alors il faut boycotter.

    Bon courage à tous.

    Reply
  • Liliane says:

    En complément de votre étude :
    Je comprends maintenant pourquoi les boîtes de Ginkor Fort étaient vendues par 3 pour le prix de 2. Les pharmaciens savaient et devaient liquider leur produit.
    Car depuis quelques temps, j’ai un point dans la poitrine ; je me suis posée la question à savoir si ça venait du cœur, des poumons ou si c’est simplement dû au stress. Ma généraliste, après m’avoir auscultée (févier 2021) me dit que je n’ai rien aux poumons et c’est peut-être une douleur intercostale, (bien qu’elle ne puisse pas voir à l’auscultation s’il y a risque de cancer).
    Concernant le cœur, l’échographie date de 7ans (2014), j’avais une petite fuite et le cardiologue m’a dit que c’était normale chez les seniors.
    Je prends du Ginkor fort (avec E171) depuis plus d’1an et bien que ne prenant qu’1 à 2 gélules par semaine, soit environ 70 gélules depuis 1 an, je me demande si ça a un effet cumulatif pour la quantité de nanoparticules.
    Bien cordialement,

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Merci de partager votre expérience. Un forum est à votre disposition si vous souhaitez échanger entre patients.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.