Du nouveau dans le traitement de la dermatite atopique

Actualités Dermatologie

Rédigé par Estelle B. et publié le 9 janvier 2024

En France, environ 2 millions d’adultes seraient touchés par la dermatite atopique, ou eczéma atopique. Une maladie qui débute souvent dans l’enfance, parfois à un très jeune âge. Au fil du temps, de plus en plus de traitements sont disponibles pour permettre de mieux prendre en charge les patients et ainsi d’améliorer leur qualité de vie. Explications.

Dermatite atopique

Dermatite atopique et traitements médicamenteux

Deuxième pathologie cutanée en termes de fréquence après l’acné, la dermatite atopique ou eczéma atopique débute souvent dès l’enfance. Selon les patients, les formes sont légères, modérées ou sévères. Plusieurs traitements médicamenteux de la dermatite atopique sont disponibles en fonction des symptômes, de l’âge et de la sévérité de la maladie :

  • Des corticoïdes en application locale, les dermocorticoïdes, disponibles en crèmes, lotions ou pommades ;
  • Des immunosuppresseurs en application locale;
  • Des émollients destinés à combattre la sécheresse cutanée associée à la maladie ;
  • Les traitements de fond de la dermatite atopique.

Les traitements de fond de la dermatite atopique sont historiquement des immunosuppresseurs administrés par voie orale : ciclosporine, azathioprine, mycophénolate ou méthotrexate. Plus récemment, des biothérapies ont vu le jour, à base d’anticorps monoclonaux :

  • Des inhibiteurs des interleukines (molécules impliquées dans les processus inflammatoires), comme le dupilumab et le tralokinumab ;
  • Des inhibiteurs de Janus kinases (enzymes impliquées dans le fonctionnement du système immunitaire), comme l’abrocitinib, le baracitinib ou l’upadacitinib.

Le dupilumab désormais remboursé chez les enfants de 6 mois à 5 ans

L’un de ces traitements, le dupilumab, était jusque là commercialisé sous la forme d’une solution injectable en seringue préremplie, dosée à 300 mg. Désormais, un deuxième dosage est disponible à 200 mg. De plus, une extension d’indication a été accordée à ce médicament en mars 2023 pour les enfants de 6 mois à 5 ans nécessitant un traitement de fond contre l’eczéma atopique. Le dosage à 200 mg s’adresse aux enfants dont le poids varie de 5 à 15 kg. A partir de 15 kg, le dosage à 300 mg est utilisé.

En décembre 2023, la Commission de la Transparence a accordé le remboursement de ce médicament chez les enfants de 6 mois à 5 ans, suite à la publication de données démontrant l’efficacité du dupilumab dans cette classe d’âge. D’après les estimations des autorités de santé publique, entre 9 500 et 14 400 enfants pourraient bénéficier de ce nouveau traitement de la dermatite atopique en France.

Bientôt un nouvel anticorps, le lebrikizumab

Parallèlement, ont récemment été publiées des données prometteuses sur un nouvel anticorps monoclonal, inhibiteur d’interleukines, le lebrikizumab. Ce nouvel anticorps est un inhibiteur de l’interleukine 13, une molécule très impliquée dans les processus inflammatoires cutanés de l’eczéma atopique. Les études cliniques menées sur le lebrikizumab ont montré une efficacité clinique précoce contre la maladie. La réponse clinique obtenue se maintient au moins sur une durée de 2 ans, avec une dose d’entretien mensuelle. Cet anticorps peut être utilisé seul ou en association avec des corticoïdes.

En novembre 2023, la Commission Européenne a approuvé le lebrikizumab pour le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans (à condition que leur poids corporel soit supérieur à 40 kg) nécessitant un traitement systémique. L’Allemagne sera le premier pays d’Europe où ce nouveau médicament sera disponible sur ordonnance. D’autres pays devraient suivre dans le courant de l’année 2024. Face à la dermatite atopique, les solutions thérapeutiques sont de plus en plus nombreuses, offrant de meilleures chances de traitements pour tous les patients, enfants comme adultes.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Almirall receives European Commission approval of EBGLYSS® (lebrikizumab) for moderate-to-severe atopic dermatitis. www.almirall.com. Consulté le 22 décembre 2023.
– DUPIXENT : extension de prise en charge dans la dermatite atopique sévère chez l’enfant de moins de 5 ans.www.vidal.fr. Consulté le 22 décembre 2023.
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,

      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Nous vous remercions pour votre commentaire ! Nous essayons de faire au mieux pour vous délivrer une information de qualité, fiable et compréhensible ! Nous sommes donc heureux d’avoir pu vous éclaircir !

      Nous vous souhaitons une très bonne journée !
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *