Bruits de circulation, pollution atmosphérique, attention à l’hypertension artérielle !

Actualités Cardiologie Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 18 octobre 2023

Selon Santé Publique France, 17 millions d’adultes français seraient touchés par l’hypertension artérielle, parmi lesquels 6 ignoreraient leur statut d’hypertendu et ne seraient donc pas traités. Le bruit ambiant peut-il favoriser la hausse de la tension artérielle ? Cette question a récemment fait l’objet d’une étude scientifique. Explications.

bruit hypertension artérielle

Circulation routière et hypertension artérielle

Plusieurs études antérieures ont suggéré des liens étroits entre le bruit et le risque d’hypertension artérielle. En 2017 par exemple, une étude avait montré un effet néfaste du bruit des avions sur la tension artérielle. Pourtant, les scientifiques manquaient de preuves pour démontrer les relations entre certains bruits et la hausse de la tension artérielle.

Pour en savoir plus, des chercheurs britanniques ont récemment évalué les associations entre l’exposition à long terme aux bruits de la circulation routière et l’incidence de l’hypertension artérielle primaire (c’est-à-dire lorsque l’hypertension artérielle n’est pas la conséquence d’une autre maladie). Ils ont également pris en compte l’impact de la pollution atmosphérique générée par la circulation routière. Au total, les données de plus de 240 000 participants ont été prises en compte, tous sans hypertension artérielle au début de l’étude.

Bruits de circulation et pollution, un cocktail qui fait monter la tension artérielle

Les participants ont été suivis sur une durée moyenne de 8,1 ans. Au cours de cette période, 21 140 d’entre eux ont développé une hypertension artérielle, diagnostiquée par des valeurs de tension artérielle supérieures à 140 mm Hg pour la pression artérielle systolique et/ou supérieures à 90 mm Hg pour la pression artérielle diastolique. Une association significative a été mise en évidence entre le bruit de la circulation routière et l’incidence de l’hypertension artérielle. Ainsi, une augmentation de 10 décibels de l’exposition moyenne sur 24 heures augmentait de 7 % le risque de développer une hypertension artérielle.

Cette association entre les bruits de la circulation routière et l’hypertension artérielle n’était pas modifiée par la présence de particules fines (PM2,5) ou par le taux de dioxyde d’azote. En revanche, l’exposition simultanée au bruit de circulation et à la pollution atmosphérique augmentait encore plus le risque d’hypertension artérielle.

Un nouveau facteur de risque modifiable d’hypertension artérielle

D’après cette étude, il faudrait rajouter les bruits de la circulation routière et la pollution atmosphérique à la liste déjà longue des facteurs de risque modifiables de l’hypertension artérielle :

  • Une alimentation riche en sel ;
  • Une alimentation pauvre en fruits et légumes ;
  • Une consommation importante d’alcool ;
  • Une consommation excessive de réglisse ;
  • Un manque d’activité physique ;
  • Une sédentarité excessive ;
  • Le surpoids ou l’obésité ;
  • Le tabagisme ;
  • Le stress.

Pour les personnes fréquemment exposées aux bruits de circulation, pensez à vérifier régulièrement votre tension artérielle. L’hypertension artérielle est en effet l’un des principaux facteurs de risque cardiovasculaire et doit faire l’objet d’une prise en charge médicale adaptée !

Publié le 19 septembre 2022 par Déborah L., Docteur en Pharmacie. Mis à jour par Estelle B., Docteur en Pharmacie, le 18 octobre 2023

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Road Traffic Noise and Incidence of Primary Hypertension: A Prospective Analysis in UK Biobank. Jing Huang and al. 2023. www.sciencedirect.com. Consulté le 12 septembre 2023.
– Définition et causes de l’hypertension artérielle (HTA). AMELI Santé. 22 janvier 2021. www.ameli.fr. Consulté le 12 septembre 2023.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *