17 mai 2022 : Journée mondiale de l’hypertension artérielle !

Actualités Cardiologie

Rédigé par Léa G., publié le 15 mai 2019 et mis à jour le 17 mai 2022

Ce mardi 17 mai 2022, c’est la journée mondiale de l’hypertension artérielle, pathologie qui concerne un adulte sur 3. L’hypertension artérielle est la maladie chronique la plus fréquente en France. Cependant, la moitié des hypertendus ignore qu’ils en souffrent. Lorsqu’elle n’est pas (ou mal) traitée, l’hypertension artérielle est l’une des principales causes d’AVC. Ainsi, la mise en place de méthodes de dépistage précoce est primordiale.

Journée mondiale de l’hypertension artérielle et dépistage

65% des plus de 65 ans concernés par l’HTA

En France, un adulte sur 3 est concerné par l’hypertension artérielle. Cependant, seule la moitié d’entre eux sait qu’ils en souffrent car c’est une maladie généralement asymptomatique. L’hypertension artérielle se caractérise par une pression artérielle trop élevée.

Deux valeurs caractérisent la pression artérielle :

  • Systole : la valeur haute mesurée lors de la contraction du cœur ;
  • Diastole : la valeur basse mesurée lors de la relaxation du cœur.

Lorsqu’une (ou deux) de ces deux valeurs, mesurée au repos, est supérieure aux valeurs normales à plusieurs reprises, le patient est considéré comme hypertendu.

  • Pression systolique > 140 mmHg (millimètres de mercure) ;
  • Et/ou pression diastolique > 90 mmHg.

À savoir ! 140 et 90 mmHg sont respectivement les valeurs normales maximales de la pression artérielle au moment de la systole et de la diastole.

Après 65 ans, cette pathologie toucherait 65% de la population contre seulement 10% des 18-34 ans. Le nombre de personnes touchées augmente avec l’âge. De plus, le nombre d’hypertendus ne cesse d’augmenter d’année en année. Dans le monde, il s’élève à 1,28 milliard de personnes en 2021, soit deux fois plus qu’en 1990. Par ailleurs, les hypertendus répondent mal à leurs traitements dans 10 à 30% des cas.

Journée mondiale de l’hypertension artérielle : Lutter contre les idées reçues

Selon le nouveau rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de 700 millions de personnes hypertendues dans le monde ne sont pas traitées. Cela les expose directement aux maladies cardiovasculaires. Pour pousser les personnes à se faire dépister, il faut lutter contre un certain nombre d’idées reçues sur la maladie :

  • Les personnes souffrant d’hypertension s’en rendent compte grâce à la survenue de symptômes. Faux. Il s’agit d’un des principaux problèmes du dépistage de cette maladie. En effet, dans la majorité des cas, aucun symptôme est apparent. Mais, quelques signes avant-coureurs peuvent alerter et pousser à consulter un professionnel de santé. Ces signes se caractérisent par des maux de tête, des troubles visuels, des troubles de la concentration et des vertiges. Par ailleurs, le mode de vie influe sur le risque de développer une hypertension artérielle (tabagisme, alcool, alimentation trop grasse ou trop salée et inactivité physique) ;
  • Les hommes sont plus touchés que les femmes. Vrai et faux. Les hommes sont en effet 10% de plus que les femmes à contracter une hypertension artérielle. Néanmoins, à partir de 65 ans, les femmes seraient plus touchées en raison, entre autres, des infections urinaires ou de la ménopause.
  • Il faut s’en préoccuper une fois par an. Faux. Pour diagnostiquer au mieux cette maladie, il est recommandé de mesurer sa tension de façon très régulière. La régularité des mesures permet un meilleur suivi.

Il existe sur le marché un grand nombre de tensiomètres de plus en plus innovants. Certains possèdent des applications connectées au smartphone qui permettent de recueillir et conserver les données mesurées afin de les communiquer à son médecin.

Rédigé par Léa G. et publié le 15 mai 2019. Mis à jour par Alexia F., Docteure en Neurosciences, le 17 mai 2022.

Sources
– Hypertension artérielle (HTA). inserm.fr. Consulté le 17 mai 2022.
– Journée mondiale de l’hypertension : Toute l’attention sur votre tension grâce à WITHINGS. withings.com. Consulté le 17 mai 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.