Une enquête nationale sur les noyades de l’été

Aug 6, 2018 par

L’arrivée de l’été et des baignades marque également l’augmentation des cas de noyades. Entre le 1er juin et le 5 juillet 2018, plus de 500 noyades ont déjà été recensées sur le territoire français. Pour optimiser les stratégies de prévention, Santé Publique France a lancé une enquête nationale sur les noyades, NOYADES 2018.

Une petite fille se noie dans la piscine

Lancement d’une vaste enquête nationale sur les noyades

Chaque année, le même phénomène se répète. L’été revient et avec lui, le temps des baignades et malheureusement celui des noyades. Malgré des conseils de prévention destinés chaque année à sensibiliser le grand public sur les risques de noyades dans tous les lieux de baignades, le nombre de noyés reste important.

Contrairement aux idées reçues, les enfants ne sont pas les seules victimes de ce type d’accident. Même si les noyades constituent l’une des principales causes de mortalité chez les enfants, les personnes âgées sont également particulièrement exposées à ce type de risque.

Pour optimiser les stratégies actuelles de prévention, Santé Publique France, avec le soutien de plusieurs ministères, a lancé une enquête nationale, baptisée NOYADES 2018. Elle a pour objectif de recenser l’ensemble des noyades survenues entre le 1er juin et le 30 septembre 2018 sur le territoire français (métropole et Outre-Mer). Tous les types de noyades sont pris en compte, à savoir :

  • Les noyades ;
  • Les quasi-noyades ayant nécessité une prise en charge hospitalière ;
  • Les décès par noyade.

Les données sont fournies par les services de secours (pompiers, protection civile, services d’urgence, SAMU-SMUR, SNSM, …), au moyen d’un questionnaire en ligne à remplir pour toute nouvelle intervention sur un cas de noyade ou de quasi-noyade.

Des résultats préliminaires inquiétants

En 2015, 1 266 noyades accidentelles avaient été recensées au cours de l’été, dont 436 décès, soit 4 décès par jour durant la période estivale. Ces noyades avaient eu lieu :

  • En mer (50 % des cas) ;
  • En piscine (24 % des cas) ;
  • Dans un cours d’eau ou dans un plan d’eau (22 % des cas) ;
  • Dans d’autres lieux (3 % des cas).

Après avoir lancé NOYADES 2018 le 1er juin dernier, Santé Publique France a publié début juillet les premiers résultats de cette enquête. Le nombre de noyades s’avère supérieur à celui observé en 2015, pour la période du 1er juin au 5 juillet, avec 552 noyades en 2018 contre 332 en 2015. Le nombre de décès est en revanche plus faible (121 décès contre 147 en 2015).

Les circonstances des noyades étaient les suivantes :

  • 257 noyades accidentelles, dont 50 décès ;
  • 261 noyades avec une origine qui reste encore à déterminer, dont 55 décès ;
  • 34 noyades intentionnelles (conduites suicidaires ou agression), dont 16 décès ;

Les noyades accidentelles chez les enfants de moins de 6 ans sont en augmentation (67 contre 50 en 2015), et surviennent le plus souvent dans les piscines privées (64 % des cas). Le risque de décès consécutif à une noyade accidentelle augmente avec l’âge de la victime, de 9 % chez les enfants de moins de 6 ans, jusqu’à 37 % chez les personnes de plus 65 ans.

Les bons réflexes de prévention

L’objectif final de l’enquête NOYADES 2018 est d’améliorer l’efficacité des messages de prévention du risque de noyades. La baignade, quel que soit le lieu, quel que soit l’âge, est associée à un risque de noyade et des réflexes de prévention sont nécessaires.

Les adultes comme les enfants sont ciblés par les messages de prévention des noyades :

  • Pour les enfants : désigner un adulte chargé de la surveillance constante des enfants pendant la baignade, ou idéalement se baigner en même temps que les enfants ;
  • Pour les adultes : tenir compte de sa condition physique, se baigner dans des zones surveillées, rentrer progressivement dans l’eau, éviter les repas trop copieux et une consommation d’alcool importante avant la baignade.

L’ensemble des conseils de prévention du risque de noyade sont regroupés dans une brochure spécifique, intitulée : « Se baigner sans danger ! »

Lien vers la brochure : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1533.pdf

Santé Publique France rappelle que l’un des moyens les plus efficaces de prévention des noyades est l’apprentissage de la nage, à la fois chez les enfants qui ne savent pas encore nager et chez les adultes qui n’ont jamais appris.

Les résultats finaux de l’enquête NOYADES 2018 seront présentés dans un rapport, qui sera publié au début de l’année 2019 par Santé Publique France. D’ici là, adoptez les bons gestes de prévention pour prévenir tout risque de noyade !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Lancement de l’enquête NOYADES 2018, du 1er juin au 30 septembre 2018. Santé Publique France. 1er juin 2018.
– Premiers résultats de l’enquête NOYADES 2018 en France : plus de noyades mais moins de décès. Santé Publique France. 12 juillet 2018.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.