Focus sur les Fleurs de Bach

Dec 31, 2017 par

Les fleurs de Bach constituent un groupe à part dans les médecines douces. Conçues par le docteur Edward Bach dans les années 1930, elles visent à rétablir un état d’esprit positif chez les malades, pour les aider à mieux guérir de leur pathologie. Focus sur ces 38 élixirs floraux !

focus fleurs de bach

Le docteur Edward Bach

D’où viennent les fleurs de Bach ? Elles tirent leur nom d’un médecin anglais, le docteur Edward Bach. Bactériologiste et pathologiste, il fut en 1917 responsable des soins médicaux dispensés aux soldats revenant blessés de France.

Il entreprit très tôt des recherches sur les vaccins, puis s’orienta vers l’homéopathie, dans laquelle il créa quelques remèdes spécifiques (les nosodes). En 1930, il quitta son cabinet londonien pour se consacrer à un nouveau système de médecine qu’il développe, basé sur les plantes médicinales.

Durant plusieurs années, il prépara et testa des milliers de plantes, et détermina ainsi des remèdes à associer avec un état mental ou une émotion particulière. En soulageant les états émotionnels de ses patients, il s’aperçut que leur détresse diminuait et que leur potentiel de guérison augmentait. Selon lui, le retour à un état d’esprit positif peut largement contribuer à guérir les maladies physiques.

Au terme de ses recherches, il conçoit 38 préparations florales, appelées aujourd’hui les fleurs de Bach.

À savoir ! La préparation des élixirs floraux selon la méthode de Bach requiert une technique très précise. Les fleurs sont cueillies à l’aube sans être touchées, puis placées dans un bol en verre rempli d’eau de source et posé sur le sol en plein soleil, afin que les quatre éléments (eau, terre, feu, air) soient simultanément présents. Après 3 heures d’exposition, le mélange est filtré puis dilué dans du brandy pour stabiliser et conserver la préparation.

Les 38 élixirs floraux

Les 38 remèdes ou préparations florales, mises au point par le docteur Edward Bach, se répartissent en 7 groupes :

  • Les fleurs de peur (groupe I) ;
  • Les fleurs d’incertitude (groupe II) ;
  • Les fleurs de manque d’intérêt pour le présent (groupe III) ;
  • Les fleurs de solitude (groupe IV) ;
  • Les fleurs d’hypersensibilité aux influences et aux idées (groupe V) ;
  • Les fleurs d’abattement et de désespoir (groupe VI) ;
  • Les fleurs du souci excessif et du bien-être d’autrui (groupe VII).

À savoir ! Les 38 préparations florales ou fleurs de Bach sont les suivantes :

  • Aigremoine (torture mentale derrière un visage souriant) ;
  • Ajonc (perte de l’espoir et défaitisme) ;
  • Alène (incapacité de choisir entre des alternatives) ;
  • Aspen (peur ou anxiété d’origine inconnue) ;
  • Bourgeons de marronnier (incapacité à apprendre de ses erreurs) ;
  • Bruyère (égocentrisme et auto-préoccupation) ;
  • Centaurée (ceux qui sont exagérément au service des autres) ;
  • Charme commun (fatigue à l’idée de faire quelque chose) ;
  • Châtaigner commun (extrême angoisse, tout a été essayé et rien n’est possible) ;
  • Chêne pédonculé (gens infatigables qui dépassent la limite de l’épuisement) ;
  • Chèvrefeuille (nostalgie, vivre dans le passé) ;
  • Chicorée sauvage (amour possessif) ;
  • Clématite (rêver de l’avenir sans faire attention au présent) ;
  • Eau de roche (abnégation, rigidité, auto-répression) ;
  • Eglantine (résignation, apathie) ;
  • Etoile de Bethléem (choc, chagrin) ;
  • Fleur de marronnier blanc (pensées non désirées, arguments mentaux) ;
  • Folle avoine (incertitude quant à sa direction dans la vie) ;
  • Gentiane amarelle (découragement après un échec) ;
  • Hélianthème (terreur et peur extrême) ;
  • Hêtre (intolérance) ;
  • Houx (haine, désir de vengeance, jalousie, suspicion) ;
  • Impatiens (impatience) ;
  • Marronnier rouge (anxiété excessive pour ses proches) ;
  • Mélèze d’Europe (manque de confiance en ses capacités) ;
  • Moutarde sauvage (tristesse profonde sans aucune raison apparente) ;
  • Muscade (peur de choses connues) ;
  • Noyer commun (protection des influences extérieures ou lors de périodes de changement) ;
  • Olivier (épuisement suite à un effort) ;
  • Orme champêtre (accablé par la responsabilité) ;
  • Pin sylvestre (culpabilité) ;
  • Plumbago (permanence à la recherche de l’opinion des autres) ;
  • Pommier sauvage (remède de purification) ;
  • Prunier myrobolan (peur de perdre le contrôle) ;
  • Saule (auto apitoiement, ressentiment) ;
  • Verveine (excès d’enthousiasme, révolte face à l’injustice) ;
  • Vigne (exige l’obéissance, directif, dominateur et inflexible) ;
  • Violette d’eau (solitaire, réservé).

Chaque préparation florale est associée à une émotion particulière ou à un trait de caractère spécifique. Le choix des remèdes repose donc sur deux aspects essentiels :

  • La personnalité intrinsèque du patient ;
  • L’état émotionnel présent du patient.

Pour mieux adapter le traitement, les remèdes peuvent être mélangés entre eux.

Le remède d’urgence : la 39ème préparation

En parallèle de ces 38 préparations florales, le docteur Edward Bach a mis au point une formule d’urgence, plus connue sous le nom de « rescue » ou remède d’urgence. Cette formule spécifique se compose de 5 préparations florales.

Destiné à apaiser toute personne ayant subi un traumatisme physique ou émotionnel, ce remède connaît un succès grandissant depuis quelques années. Il peut également être utile pour limiter les conséquences d’un évènement stressant.

À savoir ! Le « Rescue » est aujourd’hui disponible sous diverses formes (en spray, en crème, en pastilles, en chewing-gum, en perles, …).

La posologie du remède d’urgence est de 4 gouttes, à prendre directement sur la langue, ou à mélanger à un verre d’eau bu lentement. L’opération peut être renouvelée toutes les 5 minutes au début, puis tous les quarts d’heure et toutes les heures, au fur et à mesure que la personne s’apaise, et ce jusqu’à 6 fois par jour.

Les fleurs de Bach misent sur les potentialités des plantes médicinales pour nous aider à redevenir plus sereins et confiants face à la maladie et aux épreuves.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Les 38 remèdes. Le centre Bach. Consulté le 14 décembre 2017.
– Rescue, le remède d’urgence du Dr Bach. Plantes et Santé. 22 juillet 2013.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.