Le fœtus comme vous ne l’avez jamais vu !

Apr 7, 2017 par

Parents comme médecins rêvent de toujours mieux voir et comprendre comment le fœtus se développe dans l’utérus maternel. Si les échographies obstétricales apportent déjà un certain nombre de réponses, elles restent peu informatives au cours du premier trimestre. Des équipes de recherche françaises ont récemment dévoilé des images totalement inédites du fœtus entre 6 et 14 semaines.

images 3d foetus

Echographies obstétricales et développement du fœtus

Les échographies obstétricales représentent pour tous les futurs parents des moments inoubliables de la grossesse. Pour les équipes médicales, elles sont déterminantes pour évaluer l’état de santé et le développement du fœtus. Si ces techniques d’imagerie permettent de répondre à un certain nombre de questions fondamentales, elles demeurent peu concluantes au cours du premier trimestre de la grossesse.

Or cette période est cruciale pour le développement du fœtus. Des malformations majeures ou des anomalies peuvent se produire et une mort fœtale peut même survenir, le plus souvent sans qu’il soit possible de fournir une explication aux parents. L’amélioration des techniques d’imagerie constitue donc un véritable challenge pour toutes les équipes qui s’intéressent au développement de l’être humain, dès les premières étapes de la vie.

Des équipes de recherche françaises viennent de dévoiler des photos et des images 3D totalement inédites de l’embryon et du fœtus, prises entre 6 et 14 semaines de grossesse. Une source considérable d’informations pour mieux comprendre le développement humain.

A savoir ! L’embryon est l’organisme qui résulte de la fécondation de l’ovule et du spermatozoïde. Chez l’Homme, l’embryon devient un fœtus après 8 semaines de développement, soit 8 semaines de grossesse ou 10 semaines d’aménorrhée. Le terme fœtus est ensuite utilisé jusqu’à la naissance de l’enfant, au terme de la grossesse.

Une combinaison de techniques de pointe

Jusqu’à aujourd’hui, les représentations du fœtus au cours des premières semaines de développement étaient des moulages en cire ou des dessins d’organes. Pour parvenir à un tel degré de précision dans les images, les chercheurs ont combiné trois techniques microscopiques :

  • L’immunofluorescence (marquage des tissus avec des composés fluorescents) ;
  • La clarification des tissus (élimination des membranes lipidiques des cellules pour mieux visualiser le marquage) ;
  • L’observation avec un microscope particulier, équipé d’un laser.

L’association de ces trois techniques est plus précise que les échographies ou les images Doppler. Les images 3D sont ensuite reconstituées par ordinateur.

A savoir ! L’échographie Doppler est un examen d’imagerie en deux dimensions, qui permet d’étudier la circulation dans les vaisseaux sanguins.

Grâce à cette technique, les chercheurs ont pu obtenir des images de l’organisation des tissus, au niveau :

  • Du système nerveux périphérique ;
  • Du système vasculaire ;
  • Des poumons ;
  • Des muscles ;
  • Du système urogénital.

Par exemple, ils ont pour la première fois pu distinguer les nerfs sensitifs (qui transmettent les signaux sensoriels au cerveau) des nerfs moteurs (qui sont reliés aux muscles).

D’un site internet à un futur atlas 3D de l’embryon

Les chercheurs ont immédiatement fait le choix délibéré de rendre leurs images accessibles au plus grand nombre. L’ensemble des images et des films sont ainsi disponibles totalement gratuitement sur un site internet, dédié et accessible à tous, subventionné par la Fondation « Voir et Entendre ». Progressivement, ce site sera enrichi de nouvelles images obtenues par les auteurs eux-mêmes ou par tous les laboratoires qui le souhaiteront.

Au-delà de ce site internet, l’objectif ultime est de concevoir un véritable atlas en 3D de l’embryon humain au cours du premier trimestre de son développement, avec une recherche possible par organe. Parallèlement à l’aspect informatif et pédagogique pour le grand public, un tel outil serait très utile pour les chirurgiens pédiatriques qui opèrent de plus en plus in utero.

Par ailleurs, en analysant ces images, les chercheurs ont par exemple pu montrer que l’innervation de la peau se développe avant la fin du premier trimestre, avec de grandes variations selon les fœtus. Mieux comprendre leur développement durant les prémices de la vie pourrait révéler comment et quand certaines malformations ou maladies congénitales se développent.

Le site internet présente des images d’une précision remarquable, qui fournissent une mine d’informations pour les spécialistes. Le fœtus n’aura bientôt plus de secrets !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

Tridimensional Visualization and Analysis of Early Human Development. Belle, Morgane and al. 2017. Cell 169, 161–173. http://dx.doi.org/10.1016/j.cell.2017.03.008.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.