Les Français ont-ils peur du dentiste ?

Dec 13, 2017 par

Qui n’a jamais eu peur d’aller chez le dentiste ? La peur du dentiste touche-t-elle tout le monde ? Pour le savoir, un sondage a été réalisé sur un échantillon représentatif de la population française, à l’occasion du congrès 2017 de l’Association Dentaire Française (ADF). Santé Sur le Net vous en dévoile les principaux résultats.

peur dentiste prévention bucco-dentaire

Le dentiste fait-il peur ?

Pour mieux cerner le sentiment de peur généré par le dentiste, un sondage a été réalisé en octobre – novembre 2017 par la plateforme de rendez-vous en ligne Mondocteur.fr, auprès de 1 124 patients répartis sur l’ensemble du territoire. Toutes les classes d’âge étaient représentées (17 % de 18-24 ans, 24% de 25-34 ans, 24 % de 35-49 ans, 14 % de 50-64 ans et 9 % de plus de 65 ans). L’échantillon étudié était composé de 51 % de femmes et 49 % d’hommes.

Les résultats du sondage révèlent tout d’abord que 70 % n’ont pas peur d’aller chez le dentiste. Ils ne sont donc que 30 % (28 % des femmes et 31 % des hommes) à avouer craindre de prendre rendez-vous par peur de la douleur. Cette crainte diminue avec l’âge, puisque si 34 % des moins de 25 ans ont peur, ils ne sont plus que 17 % au-delà de 50 ans.

Parallèlement, certaines personnes ont avancé d’autres motifs pour ne pas consulter leur dentiste :

  • 7 % craignent des complications post-intervention dentaire ;
  • 5 % redoutent des coûts supplémentaires imprévus.

Des rendez-vous chez le dentiste trop espacés

Les résultats de ce sondage mettent en évidence un autre aspect. Une majorité de Français ne vont pas régulièrement chez le dentiste. Ainsi 51 % des personnes interrogées (52 % des femmes et 51 % des hommes) n’ont pas encore consulté leur dentiste au cours de l’année 2017, ce qui va à l’encontre des recommandations sur la prévention buccodentaire.

Les raisons avancées pour expliquer cet espacement des visites chez le dentiste sont les suivantes :

  • L’attente pour consulter de ressentir une douleur ou une gêne (42 % des cas) ;
  • Des difficultés pour obtenir un rendez-vous (26 % des cas), avec un délai moyen de 24 jours pour obtenir un rendez-vous.

Ces difficultés de prise de rendez-vous montrent de fortes disparités géographiques, avec des délais d’attente allant jusqu’à près de 60 jours dans certaines zones, ce qui représente alors un véritable problème d’accès aux soins dentaires.

Prévention bucco-dentaire

Des visites régulières chez le dentiste constituent un aspect essentiel de la prévention buccodentaire. L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) a publié 5 recommandations fondamentales pour assurer une bonne santé dentaire :

  1. Deux brossages par jour matin et soir pendant 2 minutes ;
  2. L’utilisation d’un dentifrice fluoré ;
  3. L’utilisation du fil dentaire ou de brossettes interdentaires chaque soir ;
  4. Une visite au moins une fois par an chez le dentiste, et ce dès l’âge de 1 an ;
  5. Une alimentation variée et équilibrée.

À savoir !  La prévention buccodentaire est importante pour l’ensemble de la population. Néanmoins, deux catégories de personnes sont plus fragiles et bénéficient d’un dispositif renforcé : les enfants et adolescents, ainsi que les femmes enceintes.

Deux autres recommandations sont complémentaires :

  • La mastication d’un chewing-gum sans sucres après chaque prise alimentaire ;
  • L’emploi d’un bain de bouche comme complément d’hygiène.

Selon ce sondage, la peur du dentiste ne serait qu’un mythe ! Il ne reste alors plus aucune excuse pour ne pas aller régulièrement voir son dentiste !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Prévention buccodentaire. AMELI Santé. 2 mai 2017.
– Les Français et la peur du dentiste : mythe ou réalité ? Communiqué de Presse. 27 novembre 2017.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.