Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination

Oct 20, 2019 par

Chaque année, la grippe saisonnière touche entre 2 et 6 millions de Français. Le premier geste de prévention reste la vaccination annuelle, un acte médical qui peut être désormais réalisé par votre pharmacien. Voyons ce qui change pour cette campagne contre la grippe 2019-2020.

Médecin injectant un vaccin à un patient pour lutter contre la grippe saisonnière

Simplifier les démarches pour les personnes éligibles à la vaccination

Chaque année, de l’automne au printemps, la grippe saisonnière, une infection respiratoire aigüe, peut être à l’origine d’épidémies dans les pays occidentaux.

En 2018, selon Santé publique France, l’épidémie de grippe avait causé la mort d’environ 9900 personnes. Même si cette mortalité a été moins forte que les années précédentes, ce chiffre reste important au regard de la période épidémique qui fut très courte : deux mois seulement.

La grande majorité de ces décès a concerné les personnes âgées de 65 ans ou plus chez qui la couverture vaccinale reste trop faible : 1 personne sur 2 dans cette tranche d’âge se fait vacciner. Or, selon les experts, si la couverture vaccinale atteignait 75% chez les plus de 65 ans, il serait possible d’éviter jusqu’à 5000 morts par an.

À savoir ! Les souches de la grippe en circulation sont différentes d’une année sur l’autre, c’est pour cela qu’il est nécessaire de se faire vacciner contre la grippe tous les ans, afin de s’assurer d’être protégé le plus efficacement. Chaque année, l’Organisation mondiale de la santé se base sur les souches virales les plus présentes pour décider de la composition du vaccin. Le vaccin contre la grippe 2019-2020 est élaboré pour lutter contre 4 souches : les deux souches du virus A (H1N1 et H3N2) et les deux souches du virus B retrouvés lors de la dernière campagne de vaccination. Les trois vaccins disponibles cette année sont INFLUVACTETRA et VAXIGRIPTETRA luttant contre les 4 souches et INFLUVAC luttant contre 3 souches.

Pour la campagne de vaccination 2019-2020, le ministère des Solidarités et de la Santé a décidé de simplifier la démarche de vaccination : “Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, qu’elles aient ou non été déjà vaccinées, peuvent retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge délivré par l’Assurance maladie et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien volontaire, explique l’Assurance maladie.

À savoir ! Si vous êtes éligible à la vaccination et que vous n’avez pas reçu votre bon de prise en charge, sachez que votre médecin, votre sage-femme, votre infirmier(e) et votre pharmacien (pour les personnes majeures) disposent de bons qu’ils peuvent vous délivrer.

Toutefois, la prescription du vaccin antigrippal par le médecin traitant reste obligatoire pour les patients de moins de 18 ans éligibles à la vaccination.

La vaccination en pharmacie généralisée à toute la France pour les personnes à risque

Autre nouveauté pour cette année 2019-2020 : la possibilité de se faire vacciner dans toutes les pharmacies de l’Hexagone.

Les deux années d’expérimentation de la vaccination antigrippale dans les officines des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie ont été concluantes avec une augmentation de 10% du taux de vaccination. Se faire vacciner par son pharmacien d’officine, formé au préalable à cet acte médical, et sur la base du volontariat, est désormais possible sur l’ensemble du territoire français.

Cependant, cet accès à la vaccination par des pharmaciens volontaires ne s’adresse qu’aux personnes chez qui la vaccination est recommandée.

Le vaccin de la grippe est recommandé chez certains groupes de personnes susceptibles de contracter une forme grave de la grippe. 12 millions de personnes sont ainsi concernées :

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • les personnes souffrant de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou insuffisance respiratoire (asthme, Bronchopneumopathie Chronique Obstructive), etc.) ;
  • Les femmes enceintes,
  • Les personnes souffrant d’obésité avec un IMC égal ou supérieur à 40 ;
  • L’entourage des nourrissons à risque et des personnes immunodéprimées ;
  • Les professionnels de santé.

“La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée pour les personnes à risque de grippe grave. Pour elles, le vaccin est gratuit et reste le moyen le plus efficace pour réduire les complications graves liées à la grippe” précise l’Assurance maladie. En période d’épidémie de grippe, adopter les gestes barrières : lavage régulier des mains, aération des pièces de la maison, utilisation de mouchoirs jetables, éternuement dans le coude, port d’un masque jetable si vous êtes grippé.

Julie P., Journaliste scientifique

– Les pharmaciens vaccinent désormais contre la grippe. Le Monde. Consulté le 15 octobre 2019.
– Prévenir la grippe : la vaccination et les gestes barrières. Ameli.fr. Consulté le 16 octobre 2019.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.