Vaccination anti-Covid-19 : Un impact réel sur les cycles menstruels ?

Actualités Coronavirus (COVID-19) Vaccins

Rédigé par Deborah L. et publié le 3 février 2022

Beaucoup d’affirmations sur un éventuel impact de la vaccination anti-covid sur le cycle menstruel ont récemment circulé, en particulier sur les réseaux sociaux. Ces informations non vérifiées nourrissent chez une partie de la population des sentiments d’inquiétude ainsi que des réticences à la vaccination. Des chercheurs américains ont donc conduit une étude pour vérifier si la vaccination anti-Covid-19 avait réellement un impact sur les cycles menstruels.

Vaccination anti-covid et cycle menstruel

Vaccination anti-covid et cycle menstruel : une source d’inquiétudes

On ne le répétera jamais assez : la vaccination contre la Covid-19 est recommandée pour toutes les femmes, y compris les femmes enceintes ou souhaitant tomber enceintes. Elle réduit en effet le risque de formes graves de la maladie tout en aidant à protéger la mère et l’enfant pendant la grossesse.

C’est sans compter les nombreuses interrogations relayées par les réseaux sociaux quant à l’impact de la vaccination anti-Covid-19 sur les menstruations. Certes, des femmes ont signalé un allongement des cycles menstruels post-vaccinaux. Ces signalements se sont faits sur la toile et dans le cadre de la collecte d’événements indésirables liés aux vaccins. Cependant, ils ne sont pas représentatifs de l’ensemble des femmes vaccinées et les changements menstruels signalés varient d’une femme à l’autre.

Entre fausses idées et rumeurs, ces informations généralement non vérifiées nourrissent ainsi des sentiments d’inquiétude ainsi que des réticences à la vaccination d’une partie de la population. Dans ce contexte, une équipe de chercheurs américains, dirigée par le Dr Alison Edelman de l’Oregon Health & Science University, a souhaité vérifier si la vaccination anti-Covid-19 provoquait véritablement des changements dans le cycle ou dans la durée des menstruations des femmes concernées.

Quel impact réel de la vaccination sur le cycle menstruel ?

L’objectif de cette étude ? Comparer la durée du cycle menstruel (temps entre les saignements) et les règles (jours de saignement) chez les femmes vaccinées et les femmes non vaccinées.

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont analysé les données de près de 4 000 femmes dont 2400 vaccinées, âgées de 18 à 45 ans. Ces données ont été recueillies grâce à une application de suivi de la fertilité intitulée « Natural Cycles ». Toutes les femmes avaient des durées de cycle normales, allant de 24 à 38 jours. Les données des femmes vaccinées (55 % avec le vaccin Pfizer-BioNTech, 35 % avec le vaccin Moderna et 7 % avec le vaccin Johnson & Johnson/Janssen) ont été recueillies au cours des trois cycles menstruels précédant la première dose de vaccin et au cours des trois cycles menstruels suivants. Les données des femmes non vaccinées ont quant à elles été recueillies pendant six cycles menstruels consécutifs.

Les chercheurs ont ensuite pu observer les résultats suivants :

  • 1ere dose vaccinale associée à un retard de règles de 0,71 jour.
  • 2e dose vaccinale (pour celles l’ayant eue) associée à un retard de règles de 0,91 jour.
  • Retards les plus longs constatés chez les femmes ayant reçu les deux doses au cours du même cycle : +2,32 jours en moyenne. Seules 11 % d’entre elles ont eu un allongement de plus de 8 jours.
  • Pas de variation du nombre de jours de saignements.

À savoir ! La durée du cycle menstruel des femmes est souvent fluctuante et les experts considèrent qu’une variation du cycle allant jusqu’à huit jours est normale. Des perturbations de l’ovulation sporadiques ou induites par le stress peuvent également parfois survenir, entraînant un saut de cycle ou une modification temporaire de la durée du cycle.

A noter ! Les cycles menstruels allongés après la vaccination ont diminué au cours des cycles suivants, ce qui suggère que cet allongement est probablement temporaire.

Des conclusions rassurantes

Ces résultats, parus dans la revue Obstetrics & Gynecology le 5 janvier dernier, démontrent ainsi que suite à la vaccination anti-Covid-19, l’allongement du cycle menstruel des femmes est statistiquement minime (moins d’un jour en moyenne) et transitoire (retour à la normale après deux cycles). Ces conclusions s’avèrent ainsi rassurantes et « offrent, pour la première fois, l’occasion de préparer les femmes sur ce à quoi elles peuvent s’attendre suite à la vaccination anti-Covid-19 afin qu’elles puissent s’organiser en conséquence ».

Les conclusions de cette étude sont confirmées par celle d’une autre étude observationnelle menée sur plus de 5 600 femmes norvégiennes. Si un taux élevé de variation des cycles menstruels (comme des douleurs ou des saignements inattendus) a été constaté par rapport à la normale, ces variations ont également été observées en amont de la vaccination. Plus de 38 % des femmes rapportaient au moins un changement dans la période pré-vaccinale contre 39 % après la première dose et 41 % après la seconde.

Nul doute que ces nouvelles données de population sur la relation entre la vaccination anti-Covid-19 et les cycles menstruels permettront enfin de répondre aux préoccupations des femmes et de les prévenir sur les éventuelles suites de la vaccination.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– COVID-19 vaccines linked to small increase in menstrual cycle length. nih.gov. Consulté le 1er février 2022.
– Association Between Menstrual Cycle Length and Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) Vaccination. journals.lww.com. Consulté le 1er février 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.