Itinér’Air : mieux dépister et accompagner les patients atteints d’asthme ou de BPCO

Actualités Pneumologie

Rédigé par Estelle B. et publié le 6 décembre 2022

A elles deux, l’asthme et la BPCO, deux maladies respiratoires, touchent plus de 7 millions de personnes en France. Au-delà d’être des pathologies pulmonaires, elles partagent de nombreux enjeux communs en matière de prévention, de dépistage et de prise en charge. Une opération, baptisée Itinér’air, a récemment été lancée pour soutenir le dépistage et l’accompagnement des patients. Explications.

asthme et bpco prendre accompagner au mieux les patients

Une campagne dédiée à l’asthme et à la BPCO

L’asthme, comme la BronchoPneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) restent encore sous-diagnostiquées en France. Ce sous-diagnostic favorise l’évolution de la maladie, la survenue de crises graves et fréquentes dans l’asthme, et l’évolution vers une insuffisance pulmonaire dans la BPCO.

L’opération Itinér’Air, à été lancée conjointement par une société de télémédecine et un laboratoire pharmaceutique. Elle se déroule cet automne-hiver 2022 sous la forme d’un village itinérant, qui va faire le Tour de France :

  • Le 19 décembre à Nice ;
  • Le 17 janvier à Strasbourg ;
  • Le 9 février à Lille ;
  • Le 20 février à Lyon ;
  • Le 14 mars à Paris.

Mesurer le souffle pour dépister l’asthme et la BPCO

Itinér’Air est une opération nationale de sensibilisation sur l’asthme et la BPCO. Dans les villages, des professionnels de santé pourront s’entretenir avec le grand public et des mesures de dépistage pourront être réalisées, notamment la mesure du souffle avec des spiromètres connectés ou dans une borne de télémédecine équipée d’un spiromètre. Le grand public aura également accès à des vidéos et des brochures d’information. Parallèlement, pour chaque date, est organisée une soirée-débat avec les différents acteurs concernés (collectivités, professionnels de santé, associations de patients, autorités de santé, …). Les thèmes abordés seront en priorité la prévention et l’accompagnement des patients atteints d’asthme ou de BPCO.

Dès 2017, un Livre Blanc était publié pour sensibiliser les pouvoirs publics à la question du dépistage et de la prise en charge des maladies respiratoires chroniques, dont l’asthme et la BPCO. L’opération Itinér’Air a débuté il y a deux ans, initialement uniquement sur la BPCO. Cette année, les organisateurs ont décidé de rajouter l’asthme à cette campagne de sensibilisation.

Mieux informer, mieux dépister, mieux soigner

En fonction des résultats de la mesure du souffle, l’orientation vers un médecin spécialiste pourra être proposée aux patients. L’objectif est de contribuer au repérage des patients ayant un souffle réduit pour les intégrer dans un parcours de diagnostic puis de soins. Au sein de chaque village, les associations de patients seront également présentes pour informer, animer et partager leur expérience avec le grand public et les professionnels présents.

Asthme comme BPCO ont des impacts majeurs sur la santé publique, en termes de décès et d’hospitalisations. Mais elles ont aussi des conséquences importantes sur la santé et la qualité de vie des patients et de leurs proches. Mieux repérer les patients à risque, dépister plus et plus tôt, diagnostiquer puis accompagner dans la prise en charge sont autant d’aspects qui pourraient améliorer la lutte contre ces maladies respiratoires chroniques, qui sont le quotidien de millions de Français.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Itinér’Air : une campagne de sensibilisation nationale à l’asthme et la BPCO. lequotidiendumedecin.fr. Consulté le 28 novembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *