Un jeu musical sur tablette contre les troubles de l’apprentissage liés à la dyslexie ?

Actualités Autres maux (enfants) Handicap Innovations

Rédigé par Deborah L. et publié le 22 février 2022

Et s’il était possible de rééduquer les troubles de l’apprentissage liés à la dyslexie grâce à un jeu musical sur tablette ? C’est ce que tentent de démontrer des essais cliniques en cours. Santé sur le net fait le point sur ces avancées.

Enfant avec des troubles de l’apprentissage

Un nouvel outil contre les troubles de l’apprentissage pour aider les dyslexiques

La dyslexie désigne un trouble spécifique de l’apprentissage. Elle se caractérise par des difficultés importantes dans l’acquisition et dans l’automatisation des mécanismes nécessaires à la maîtrise de l’écrit (lecture, écriture, orthographe…).

À savoir ! La dyslexie peut être isolée ou associée à d’autres troubles de l’apprentissage tels que la dysorthographie (trouble de l’orthographe), la dysphasie (troubles du langage oral) ou encore la  dyspraxie (trouble de la réalisation des gestes).

On estime que la dyslexie touche entre 3 et 5 % des enfants et jeunes de moins de 18 ans, qui ont ainsi du mal à identifier les lettres, les syllabes ou les mots et ce même dans le cadre d’une scolarisation normale et en l’absence de problèmes sensoriels (audition, vision), de déficience intellectuelle ou de lésion neurologique.

Des études précédemment menées ont déjà démontré l’effet de l’entraînement rythmique sur les capacités de lecture dans la dyslexie. S’appuyant sur ces conclusions, la start-up Mila a souhaité développer un outil pour rééduquer les jeunes patients atteints de troubles spécifiques des apprentissages. Elle a donc collaboré avec le Pr David Cohen et son équipe du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP pour mettre au point un jeu musical sur tablette baptisé « Mila-Learn ».

Le principe de ce jeu musical sur tablette ? Faire avancer des personnages en rythme, répéter des sons ou encore réaliser des gestes en fonction d’une mélodie. Manipuler des éléments sonores et visuels de façon ludique permettrait ainsi de stimuler le réseau cérébral servant à fluidifier la lecture ou le langage. Il faut dire que la reconnaissance et l’analyse du rythme musical font appel à des chemins neuronaux semblables à ceux utilisés dans la reconnaissance du rythme du langage.

Un essai clinique pour démontrer l’efficacité de ce jeu musical

Pour démontrer l’efficacité de ce jeu musical sur les troubles spécifiques de l’apprentissage, un essai clinique est en cours depuis septembre dernier. Il concerne 160 enfants âgés de 7 à 11 ans et le recrutement des volontaires est toujours en cours. L’objectif affiché ? Analyser l’impact de l’entraînement musical et rythmique sur les capacités de lecture des enfants dyslexiques.

Cet essai clinique est un essai de phase 3, randomisé en double aveugle avec placebo. Ce qui signifie que 50% des participants testeront le véritable jeu et 50% testeront un jeu placebo ressemblant au jeu original mais sans les mécanismes de stimulation rythmique censés aider à la lecture. Ni le personnel médical encadrant l’essai, ni les enfants y participant ne sauront s’ils testent ou non le véritable jeu.

L’utilisation du jeu est prévue par sessions de 25 minutes à raison de quatre à cinq fois par semaine pendant une période de deux mois. Des tests de lecture validés par des orthophonistes permettront enfin d’évaluer les aptitudes des enfants de chaque groupe.

Vers une démocratisation des jeux thérapeutiques ?

Si les résultats de cette étude (attendus pour fin 2022) se révèlent probants, le jeu pourra certainement être commercialisé en début d’année prochaine. Les créateurs de « Mila Learn » espèrent également que ce nouvel outil accompagnera les praticiens. L’objectif étant que les orthophonistes et les médecins le prescrivent sur ordonnance avec possibilité de remboursement par la sécurité sociale ou par les mutuelles.

La communauté scientifique s’intéresse d’ailleurs de plus en plus au sujet des «jeux sérieux» thérapeutiques, et pas seulement pour les troubles de l’apprentissage. Les troubles de la mémoire ou les troubles visuels constituent d’autres domaines d’exploration : « Nous avons choisi d’accompagner dès le début la start-up Mila car son objet correspond pleinement au souhait de mon équipe de développer des jeux sérieux dans le domaine des troubles du neurodéveloppement. Ces jeux sérieux outre leur agenda éducatif intrinsèque permettent aussi de toucher des enfants à distance des centres d’expertises. », explique le Pr David Cohen. Nul doute que ces nouveaux outils digitaux sauront trouver leur place et permettront d’atteindre une population plus large, notamment les patients ayant un accès réduit aux soins.

 

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– Lancement d’une étude randomisée pour évaluer l’impact d’un serious game sur les capacités de lecture des enfants souffrant de dyslexie aphp.fr. Consulté le 21 février 2022.
– Appel à candidatures pour participer à une étude d’impact du jeu sérieux Mila ffdys.com. Consulté le 21 février 2022.
– Santé : un jeu vidéo pour lutter contre la dyslexie francetvinfo.fr. Consulté le 21 février 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.