Journée mondiale du don de moelle osseuse : A la recherche de la diversité !

Actualités Cancer Maladies auto-immunes

Rédigé par Deborah L. et publié le 17 septembre 2022

Augmenter les espoirs de guérison des patients en diversifiant le registre des donneurs volontaires de moelle osseuse, tel est l’objectif de l’Agence de la biomédecine. En cette 8e journée mondiale pour le don de moelle osseuse, l’instance souligne l’importance d’un tel challenge. Zoom sur les points clés de la campagne de sensibilisation au don de moelle osseuse 2022.

Journée mondiale du don de moelle osseuse

Journée mondiale du don de moelle osseuse : La campagne 2022 en chiffres

L’année 2022 aura été marquée par une forte mobilisation autour du don de moelle osseuse, donnant à la campagne de sensibilisation une visibilité certaine. Ce sont en effet 18 130 nouveaux inscrits qui ont rejoint le registre français des donneurs volontaires de moelle osseuse depuis son démarrage, portant à un nombre total de 351 329 donneurs inscrits sur le registre à fin août.

À savoir ! Trois conditions sont nécessaires pour pouvoir s’inscrire sur le registre des donneurs : 1. être en parfaite santé, 2. avoir entre 18 et 35 ans, 3. effectuer un prélèvement biologique après avoir rempli un questionnaire médical (le but étant de déterminer la carte d’identité biologique du futur donneur).

S’il est indispensable d’agrandir au maximum le registre existant, sa qualité dépendra surtout de la diversité des profils de donneurs répertoriés. Forte de ce constat, et dans le but d’offrir aux patients les meilleures chances de guérison, l’Agence de la biomédecine souligne donc cette année l’importance d’enrichir le registre des donneurs à travers une campagne inédite.

Un registre de donneurs à enrichir et diversifier

Il faut dire que le registre français des donneurs de moelle osseuse ne comptabilise que 36% d’hommes. Or, ce sont les donneurs masculins qui intéressent particulièrement le corps médical. Leur moelle osseuse est en effet dépourvue de certains anticorps (ceux développés par les femmes pendant la grossesse), ce qui permet de limiter les réactions immunologiques liées à la greffe.

Les médecins ont par ailleurs constaté que l’âge représentait un élément clé à prendre en considération dans le recrutement des donneurs. La greffe a en effet plus de chances de réussir lorsque le donneur compatible est jeune.

À savoir ! Les cellules de moelle osseuse sont d’autant plus nombreuses et actives que la personne est jeune. La prise de greffe sera dès lors plus rapide dans le cas où le donneur est un homme jeune.

L’Agence de la biomédecine insiste enfin sur la nécessité de diversifier les origines génétiques des sujets inscrits sur le registre afin de pouvoir offrir les mêmes chances de guérison à tous les malades. Réaliser une greffe de moelle osseuse implique en effet de trouver un donneur compatible avec le patient. Et cette compatibilité repose sur la proximité entre les caractéristiques immunologiques du donneur et celles de la personne malade.  Or, le profil immunologique de chacun est déterminé en partie par son histoire génétique familiale et ses origines géographiques. D’où l’importance d’enrichir le registre avec des origines diverses comparables à celles que l’on observe en France et dans le monde.

Les hommes jeunes : un public à cibler en priorité

Pour y parvenir, la campagne 2022 de sensibilisation au don de moelle osseuse a donc ciblé en priorité les hommes de 18 à 35 ans toutes origines confondues. Dès lors, la journée mondiale pour le don de moelle osseuse représente une nouvelle occasion pour l’Agence de la biomédecine de mettre en place différentes actions pour capter ce public cible à travers :

  • Des contenus Instagram et TikTok créés en collaboration avec Jamy Gourmaud.
  • Des publications sur les réseaux sociaux pour informer le grand public.
  • Un nouveau mailing de recrutement et un dispositif par SMS pour cibler les jeunes et les étudiants.
  • Une émission spéciale sur le don de moelle osseuse animée par Emeric Berco (M-Rick) et qui sera disponible sur la chaîne YouTube de Skyrock le 23 septembre prochain.

Gageons que ces actions permettront d’enrichir considérablement le registre des donneurs pour que chaque patient ait l’espoir de pouvoir guérir un jour.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– 8e journée mondiale pour le don de moelle osseuse : le registre national doit être à l’image de la diversité des populations. datapressepremium.com. Consulté le 21 septembre 2022.
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.