4ème journée nationale dédiée à l’infertilité

Actualités Fertilité / Infertilité

Rédigé par Estelle B. et publié le 8 novembre 2017

L’infertilité touche 1 couple sur 6 en France, les couples touchés étant obligés de recourir à des techniques de procréation médicalement assistée pour tenter de devenir parents. MagicMaman et l’association MAIA organisent le 10 novembre la 4ème journée nationale de l’infertilité. L’occasion de lever les tabous sur ce problème de santé et de faire le point sur les innovations récentes de la procréation médicalement assistée.

journee-infertilite-pma

Une journée nationale dédiée à l’infertilité

Aujourd’hui, dans chaque classe de maternelle, statistiquement un à deux enfants sont nés grâce à des techniques de procréation médicalement assistée (PMA) ou issus d’un processus d’adoption. L’infertilité, considérée encore souvent comme un sujet tabou, concerne pourtant une fraction croissante de la population française.

InfographieL’infertilité en France

A savoir ! Les principales techniques de PMA sont :

  • L’insémination artificielle ;
  • La fécondation in vitro avec ou sans injection intracytoplasmique (FIV et FIV-ICSI) ;
  • Le don de sperme ;
  • Le don d’ovocytes ;
  • Le don d’embryon.

Pour la quatrième année consécutive, MagicMaman – site internet et magazine dédiés à la parentalité – et l’association MAIA – qui aide et soutient les couples dans leur désir de devenir parents – organisent une journée nationale dédiée au thème de l’infertilité.

Lire aussiUn pas de plus pour comprendre l’infertilité masculine

Des experts réunis autour de l’infertilité

Pour mieux informer le grand public sur les techniques de PMA et les dernières recherches sur l’infertilité, plus de 40 experts se réunissent le 10 novembre 2017 à Paris.

Le programme de la journée comprend cinq conférences sur les thèmes suivants :

  • Les grandes causes de l’infertilité ;
  • Les innovations en France et à l’étranger ;
  • Le couple face à l’épreuve de la PMA ;
  • Les demandes sociétales au niveau de la PMA (autoconservation des ovocytes, PMA pour toutes les femmes, question de la gestation pour autrui (GPA), …) ;
  • Les aspects éthiques et leur évolution pour les années à venir.

Pour toucher le maximum de personnes, ces conférences sont retransmises en duplex à Lyon et à Marseille. Parallèlement, des dossiers thématiques et des articles sur l’infertilité sont publiés, et un évènement Facebook live est organisé sur la page de Magicmaman.

Lire aussiInfertilité chez la femme : quels sont les facteurs de risque ?

Une Europe inégale en matière de PMA

En marge de cette journée nationale, une récente étude scientifique s’est penchée sur la PMA et son acceptation culturelle dans 35 pays européens. Comment expliquer les différences de recours à la PMA observées à travers l’Europe ?

Longtemps considéré comme le principal facteur déterminant, l’aspect économique des pays n’expliquerait pas tout. Les résultats de cette étude montrent que seulement 30 % des différences observées en Europe sont liées à des facteurs économiques. Même si l’augmentation du PIB (Produit Intérieur Brut) d’un pays se traduit par une hausse des procédures de PMA, cette hausse est modulée par des valeurs culturelles et des facteurs démographiques.

Au final, l’acceptabilité culturelle de la PMA semble constituer un aspect capital dans le recours à ces techniques. Une preuve supplémentaire de l’importance de lever les tabous sur l’infertilité.

Lire aussiL’infertilité masculine se transmet-elle de père en fils ? 

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Journée nationale de l’infertilité. Association MAIA et Magicmaman.
– Cultural determinants influence assisted reproduction usage in Europe more than economic and demographic factors. Präg, Patrick and al. 2017. Human Reproduction 32(11). pp. 1–10. doi:10.1093/humrep/dex298.
  • loumia says:

    merci pour ce sujet super édifiant, nous souffrons tellement d’infertilité et de pma en france

    Reply
  • monikal says:

    cc Bonjour par ici et félicitations pour cet article sur cette journée mondiale d’infertilité quoi, moi évoquer mon parcours PMA est toujours difficile, et dire que tout allait plutôt bien pour moi jusqu’au jour où mon chéri et moi on se décide de fonder notre famille, j’arrête donc les pilules et on bonjour les essais bébé,

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour et merci de votre témoignage.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.