L’acupuncture face aux maux de tête

Actualités Nouveaux traitements Santé au quotidien (maux quotidiens) Thérapies

Rédigé par Estelle B. et publié le 30 juin 2022

Selon l’OMS, 1 à 3 % des adultes dans le monde souffriraient régulièrement de céphalées de tension. Il s’agit de maux de tête bénins, d’intensité légère à modérée. Face à ce problème, peu de solutions thérapeutiques sont efficaces. Récemment, des chercheurs se sont intéressés à l’acupuncture, comme alternative possible pour soulager les patients. Résultats.

 maux de tête et acupuncture

Maux de tête et solutions thérapeutiques

Les céphalées de tension désignent des maux de tête fréquents, bénins, d’intensité légère à modérée, qu’il ne faut pas confondre avec la véritable migraine. Les patients décrivent une sensation d’étau autour de la tête et différents signes déclencheurs de ces maux de tête :

  • Le stress ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • Des douleurs au niveau de la région cervicale ou de la tête ;
  • Des tensions oculaires.

Ces céphalées de tension surviennent rarement ou très fréquemment chez une même personne. Pour les soulager, plusieurs solutions sont disponibles :

  • Des médicaments antalgiques, comme le paracétamol, l’aspirine ou l’ibuprofène ;
  • Des interventions comportementales et psychologiques ;
  • Des techniques de relaxation ou de gestion du stress ;
  • Un massage de la zone douloureuse.

L’acupuncture réduirait significativement le nombre de maux de tête par mois

D’autres alternatives thérapeutiques sont à l’étude, notamment l’acupuncture. Récemment, des chercheurs ont réalisé un essai clinique, contrôlé, randomisé sur 218 personnes (âge moyen : 43,1 ans). L’objectif de l’étude est d’évaluer l’efficacité de l’acupuncture sur les maux de tête. Les participants ont été suivis pendant 32 semaines. Ils avaient tous été diagnostiqués pour des céphalées de tension entre juin 2017 et septembre 2020. Les chercheurs les ont répartis en deux groupes :

  • Un groupe « contrôle », recevant un placebo d’acupuncture (une stimulation seulement superficielle des points d’acupuncture, ne permettant pas d’obtenir le résultat recherché par la séance) ;
  • Un groupe « acupuncture » recevant 20 séances d’acupuncture d’une durée de 30 minutes, sur une période de 8 semaines.

Le taux de participants répondeurs était défini comme le pourcentage de participants déclarant une réduction d’au moins 50 % du nombre de jours de céphalées douloureuses par mois. Dans le groupe « acupuncture », le taux de répondeurs observé à 16 semaines était de 68,2 %, contre seulement 48,1 % dans le groupe « contrôle ».

Un intérêt en prévention des céphalées de tension

Après 32 semaines de suivi, le taux de répondeurs était respectivement de 68,2 % dans le groupe « acupuncture » et de 50 % dans le groupe « contrôle ». En termes de nombre de jours de maux de tête, la réduction moyenne était de 13,1 jours dans le groupe « acupuncture », contre seulement 8,8 jours dans le groupe « contrôle » à la semaine 16, puis respectivement de 14 et de 9,5 jours à 32 semaines.

Sur le plan de la tolérance, seulement trois événements indésirables modérés ont été observés chez les participants ayant bénéficié de séances d’acupuncture. D’après ces nouvelles données, les chercheurs concluent à l’intérêt de l’acupuncture en prévention des céphalées de tension, chez les sujets connaissant fréquemment ces maux de tête. De nouvelles études sont nécessaires pour évaluer le rapport coût – efficacité de cette alternative thérapeutique, notamment par rapport à l’utilisation des médicaments antalgiques.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Acupuncture for Patients With Chronic Tension-Type Headache: A Randomized Controlled Trial. n.neurology.org. Consulté le 26 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.