L’hypnose médicale au service du SAMU

Feb 5, 2019 par

Les services du SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente) prennent en charge les urgences graves, en collaboration étroite avec les autres services de secours. Dans un état de santé critique, les patients pris en charge sont le plus souvent très stressés et douloureux. Pour réduire L’utilisation des médicaments, certains services du SAMU tentent des approches alternatives, comme le recours à L’hypnose médicale.

hypnose médicale, une femme allongée se fait hyponotiser

L’hypnose médicale et L’hôpital

L’hypnose médicale est une approche thérapeutique complémentaire de la médecine conventionnelle. Depuis quelques années, elle connaît un essor important et se développe notamment en milieu hospitalier. De plus en plus de professionnels de santé (médecins, sages-femmes, infirmiers, …) se forment à cette approche et L’utilisent au quotidien dans leur pratique.

L’une des applications les plus connues de L’hypnose médicale à L’hôpital est la préparation aux interventions chirurgicales ou aux actes de soins. Chez L’enfant ou chez L’adulte, L’hypnose médicale permet généralement de réduire L’utilisation des produits anesthésiques ou des médicaments contre L’anxiété. Les patients se sentent également moins stressés, avant L’acte médical.

Plus récemment, plusieurs centres hospitaliers français ont tenté une nouvelle expérience : utiliser L’hypnose médicale au SAMU. Pour chacun, le SAMU est synonyme d’urgence, de gravité, de pronostic vital et de gestes médicaux souvent lourds. Comment L’hypnose médicale peut-elle trouver sa place dans ce contexte ?

Des patients apaisés et moins de médicaments

Au SAMU 69, à Lyon, les équipes médicales pratiquent régulièrement L’hypnose sur les patients pris en charge en urgence. Les professionnels ont été spécifiquement formés par L’Institut Français d’Hypnose à deux techniques complémentaires :

  • L’hypnose conventionnelle ;
  • L’hypno-analgésie.

Depuis, dès que la situation médicale du patient le permet, les médecins et infirmiers utilisent L’hypnose dans le cadre de leur prise en charge. Cette approche ne détourne pas L’équipe des gestes d’urgence, puisque les techniques hypnotiques peuvent être réalisées en parallèle des soins.

Concrètement, L’hypnose médicale dans le contexte des interventions du SAMU a apporté plusieurs avantages importants :

  • Une diminution de L’utilisation des médicaments contre la douleur, en particulier de médicaments dérivés de la morphine ;
  • Une réduction du stress et de L’anxiété des patients pris en charge ;
  • Un apaisement significatif des patients ;
  • Une implication plus importante du patient, qui devient acteur de sa prise en charge.

Pour les adultes et pour les enfants

Pour les équipes du SAMU 69, il serait intéressant de former tous les professionnels de L’urgence à L’hypnose médicale, tous les soignants, mais aussi les assistants de régulation médicale, qui répondent aux appels téléphoniques des personnes demandant du secours. L’hypnose constitue en effet un outil intéressant d’écoute et de bienveillance, qui facilite la prise en charge dès L’appel au 15 ou au 112.

À savoir ! Toutes les personnes ne peuvent pas être hypnotisées. En effet, les spécialistes estiment que 10 % des individus sont réfractaires à L’hypnose et que 10 % sont hypersensibles à cette approche. Il resterait donc 80 % des individus, pour lesquels L’hypnose pourrait apporter des bénéfices en cas de prise en charge par les services de secours.

Le SAMU 69 n’est pas le seul service d’urgence à avoir tenté cette expérience. Les SAMU de Metz et de Lille ont débuté la même démarche, mais ils ne pratiquent L’hypnose que sur les adultes. A Lyon, les équipes d’urgence utilisent L’hypnose, chez les adultes, mais aussi chez les enfants. Pour mieux prendre en charge les enfants, grâce à une association « Rêves des Lucioles » et à la Fondation des Hôpitaux Civils de Lyon, les équipes du SAMU 69 se sont également équipées de jeux pour partir sur les interventions pédiatriques. L’hypnose médicale pourrait ainsi progressivement trouver sa place dans les interventions d’urgence en dehors de L’hôpital.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Hypnotique SAMU. Communiqué de presse. Hôpitaux Civils de Lyon. 7 janvier 2019
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.