Diagnostic et traitement

Homme allongé sur le sol ayant des hémorragies et ecchymoses au brasQuel diagnostic ?

Lorsque les ecchymoses et/ou les hémorragies sont fréquentes, sévères ou surviennent spontanément, des examens sont nécessaires : une prise de sang pour évaluer la quantité et la qualité des composants cellulaires, un frottis sanguin (examen du sang au microscope), etc.

Des examens d’imagerie permettent de révéler une éventuelle hémorragie interne.

Quel traitement ?

Lorsque les ecchymoses et/ou les hémorragies sont en lien avec une pathologie, leur traitement repose sur la prise en charge de cette dernière.

1) Les ecchymoses

Dans la majorité des cas, les « bleus » sont sans gravité et disparaissent spontanément, plus ou moins rapidement.

Il est cependant possible d’atténuer les symptômes et de faciliter la guérison en appliquant quelques conseils simples.

Il est conseiller d’appliquer une poche de glace sur la zone concernée pendant environ quinze minutes. En effet, la glace permet de limiter l’extension de l’ecchymose et aide à diminuer la douleur.  En revanche, il ne faut jamais appliquer directement la glace sur la peau, mais la placer préalablement dans un tissu, sous peine d’engendrer une engelure (lésion de l’épiderme par le froid).

En cas de douleur trop importante, des traitements antalgiques (paracétamol ou anti-inflammatoires) peuvent être utilisés. Il faut cependant éviter la prise d’aspirine qui fluidifie le sang. Il existe aussi des préparations, généralement à base d’arnica, à appliquer localement sur le « bleu ». Ces dernières dont l’efficacité reste variable d’un individu à un autre ne sont pas prises en charge par l’Assurance Maladie.

Dans certains cas, une ecchymose peut nécessiter une consultation en urgence :

  • Des ecchymoses sont associées à d’autres symptômes comme de la fièvre, de la fatigue, des douleurs, etc. ;
  • De nombreuses ecchymoses surviennent sans cause évidente (pas de chute, pas de coup, etc.) ;
  • Une ecchymose survient suite à un choc violent et direct sur l’œil. Le patient évoque des difficultés visuelles comme une vision modifiée, des douleurs intenses ou des troubles de la mobilité de l’œil. Diverses causes peuvent être évoquées : un décollement de la rétine, une fracture du plancher de l’orbite ou une hémorragie à l’intérieur de l’œil ;
  • Une ecchymose apparaît suite à un coup ou choc au niveau du ventre ou du thorax et l’individu présente un état de choc (pouls rapide, état de torpeur, chute de la tension artérielle). Il peut être question d’une hémorragie interne.

2) Les hémorragies

La prise en charge d’une hémorragie repose sur l’arrêt du saignement, généralement par une intervention chirurgicale. Une hémorragie externe consécutive à une plaie au niveau du cou ou d’un membre peut être stoppée par compression (à la main ou avec un tissu).

Dans un second temps, il faut remplacer le sang perdu grâce à un soluté de remplissage, voire une transfustion sanguine en cas de perte importante.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Ecchymoses et hémorragies. LE MANUEL MSD. Consulté le 22 janvier 2020.
– Ecchymose et hématome cutané. AMELI. Consulté le 22 janvier 2020.
– Hémorragie. LAROUSSE. Consulté le 22 janvier 2020.