Maladie de Forestier

La maladie de Forestier est une pathologie articulaire assez méconnue. Elle est caractérisée par une ossification ou calcification des ligaments de certaines articulations. Les symptômes sont très variables d’un patient à un autre, mais se traduisent le plus souvent par des douleurs et des raideurs au niveau du dos. Cette pathologie semble par ailleurs concerner plutôt les hommes. Le diagnostic est souvent tardif, et il n’existe aucun traitement pour cette maladie. La prise en charge repose sur celle des symptômes. Elle est à la fois physique (pour maintenir les articulations fonctionnelles) et médicamenteuse (pour soulager la douleur). La chirurgie peut être employée dans les cas les plus sévères.

Définition

Qu’est-ce que la maladie de Forestier ?

Maladie-Forestier-fi-diagosticLa maladie de Forestier est une pathologie qui se caractérise par une calcification des ligaments et des tissus conjonctifs du dos ou de la colonne vertébrale. Des « ponts osseux » et des excroissances osseuses (épines) se forment au niveau des vertèbres (petits os constituants la colonne vertébrale) ou des autres articulations. La calcification peut cependant concerner d’autres articulations comme le coude, le genou ou les talons.

La maladie de Forestier est aussi appelée maladie de Forestier et Rotès-Querol, hyperostose diffuse idiopathique, hyperostose ankylosante, hyperostose vertébrale engainante ou encore mélorhéostose vertébrale.

La ou les causes exactes à l’origine de la maladie ne sont pas connues. On sait simplement que la pathologie se manifeste plus volontiers chez les hommes, et que le risque augmente avec l’âge.

À savoir ! La maladie de Forestier fut décrite pour la première fois dans les années 1950 par Jacques Forestier qui travaillait à ce moment-là sur l’édition d’un livre en rhumatologie avec le Dr Rotès-Quérol

Qu’elle est la fréquence de cette pathologie ?

On estime que la maladie de Forestier serait la deuxième forme d’arthrite la plus fréquente, après l’arthrose. Le nombre exact d’individus touchés n’est, cependant, pas connu. La maladie semble plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

À savoir ! La maladie de Forestier ne date pas d’aujourd’hui. On retrouve, en effet, des témoignages de son existence dès l’Egypte ancienne