Polypes nasaux

mai 2021 par

Polypes nasaux chez une femme

Les polypes nasaux, aussi appelés polypose nasale, correspondent au développement d’excroissances molles et bénignes dans la paroi de la muqueuse nasale. Ils peuvent causer des symptômes tels que l’obstruction ou la congestion nasale. Le diagnostic est clinique. La prise en charge est médicamenteuse (à base de corticoïdes) ou chirurgicale.

Définition et symptômes des polypes nasaux

Que sont les polypes nasaux ?

Symptômes des Polypes nasauxLes polypes nasaux sont des excroissances fréquentes qui surviennent au niveau de la paroi des fosses nasales et des sinus. Un polype a la texture d’un grain de raisin (sans pépin ni peau). Ces formations sont bénignes, et n’augmentent pas le risque de développer un cancer.

Les polypes peuvent se manifester à l’occasion d’une infection nasale ou des sinus. Dans ce cas, ils sont temporaires, et ils disparaissent une fois l’infection traitée.

Parfois, les polypes se forment lentement et persistent. On parle alors de polypose nasale. La polypose nasale est une maladie chronique inflammatoire de la muqueuse caractérisée par la présence de polypes bilatéraux. L’origine de cette pathologie est encore mal connue. La polypose nasale concerne 2,1% de la population, soit près d’un million de Français. Cette pathologie débute généralement à l’âge adulte.

L’allergie et l’asthme constituent les principaux facteurs de risque d’apparition de polypes nasaux.

Quels symptômes ?

Les polypes nasaux étant indolores, beaucoup de patients ignorent avoir des polypes nasaux. Les symptômes possibles sont :

  • Des éternuements;
  • Une congestion nasale;
  • Une obstruction nasale;
  • Un écoulement du nez dans l’arrière-gorge;
  • Des douleurs faciales;
  • Un écoulement nasal important (ou rhinorrhée) ;
  • Une diminution, voire une perte d’odorat (ou anosmie) ;
  • Des démangeaisons oculaires;
  • Une infection chronique des sinus.

Lorsque les polypes sont volumineux ou nombreux, ils peuvent bloquer les conduits nasaux, et entraîner des difficultés pour respirer par le nez.

Diagnostic et traitement des polypes nasaux

Quel diagnostic ?

Le diagnostic des polypes nasaux est clinique. Il suffit, en effet, au médecin de visualiser les excroissances pour mettre en évidence l’affection.

Une biopsie (prélèvement de tissu) peut être prescrite en complément si le médecin souhaite exclure un cancer.

Quel traitement ?

traitement des polypes nasauxLe traitement de première intention est médicamenteux. Il consiste à administrer des corticoïdes. Ils sont disponibles sous forme de spray nasal ou de comprimés à avaler. Il est conseillé d’associer à ce traitement, un lavage de nez quotidien à l’eau de mer ou au sérum physiologique.

Lorsque les polypes obstruent les voies respiratoires ou engendrent des infections des sinus trop fréquemment, une ablation chirurgicale est nécessaire.

Les récidives sont fréquentes. Il est donc indispensable de traiter les irritations, allergies ou infections sous-jacentes.

À noter ! Les corticoïdes en aérosol permettent de réduire les récidives. Chez les patients ayant des récidives fréquentes, un suivi par endoscopie (introduction d’une sonde souple pour visualiser l’intérieur du conduit nasal) peut être mis en place. L’examen doit être pratiqué périodiquement.

Les patients qui souffrent de symptômes sévères engendrés par des polypes récurrents doivent souvent subir une ablation de certaines parties des sinus.

Charline D., Docteur en pharmacie

Sources
– Polypes nasaux. msdmanuals.com. Consulté le 27 avril 2021.
– Apprendre à vivre avec la polypose nasale. sanofi.fr. Consulté le 27 avril 2021.
Charline D.
Pharmacienne.
Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.
Aime le sport et la mode.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.