Tendinite du genou

22 juin 2021 par

Tendinite du genou chez un homme

Les tendinites du genou sont les plus fréquentes des tendinopathies affectant le genou. Elles surviennent généralement après des sollicitations excessives ou répétées, notamment dans le cadre de certaines pratiques sportives, ou suite à un traumatisme du genou. Généralement, un traitement local, associé à un traitement médicamenteux, et suivi d’une rééducation permet de supprimer la tendinite du genou (douleurs et l’inflammation). Dans les formes les plus sévères, une immobilisation voire une intervention chirurgicale peuvent devenir nécessaires.

Définitions et symptômes de la tendinite du genou

Qu’est-ce qu’une tendinite du genou ?

Une tendinite est une inflammation des tendons du genou. L’articulation du genou est l’une des articulations les plus complexes du corps humain, car elle doit supporter le poids du corps tout en permettant le mouvement. Elle peut se subdiviser en trois sous-articulations :

  • L’articulation fémoro-tibiale interne ;
  • L’articulation fémoro-tibiale externe ;
  • L’articulation fémoro-patellaire.

anatomie du genou

Ces articulations qui impliquent trois os différents, le fémur, le tibia et la patella, comprennent également un certain nombre de ligaments et de tendons. Les tendons assurent la liaison entre un os et un muscle et contribuent ainsi à la force musculaire. Il s’agit de structures fibreuses, blanches, résistantes, plus ou moins allongées, cylindriques ou aplaties, situées à l’extrémité d’un muscle ou d’un groupe musculaire. L’articulation du genou comprend principalement les tendons suivants :

  • Le tendon rotulien ;
  • Le tendon quadricipital ;
  • Les tendons de la patte d’oie (sur le côté du genou).

Les tendons peuvent être affectés par différents affections, que les spécialistes appellent des tendinopathies :

  • Des tendinites qui correspondent à une inflammation du genou ;
  • Des ruptures tendineuses, suite à des traumatismes ;
  • Les ténosynovites, qui sont des atteintes de l’enveloppe du tendon.

La tendinite du genou peut toucher soit le corps même du tendon, soit son insertion sur le muscle ou sur l’os (tendinite d’insertion). Généralement, la tendinite ne survient que d’un seul côté (unilatérale), mais elle peut parfois affecter les deux genoux.

Le tendon est une formation anatomique interposée entre le muscle est l’os. C’est en fait l’extrémité fibreuse, blanche et résistante, plus ou moins allongée, cylindrique ou aplatie, d’un muscle ou d’un ventre musculaire.

Les tendinopathies, au premier rang desquelles les tendinites, sont des affections fréquentes, et la plus fréquente des tendinites est la tendinite rotulienne. La pratique de certains sports, comme le vélo ou le ski, peut en augmenter l’incidence. En pratique, les causes des tendinites du genou sont généralement :

  • Des sollicitations excessives et répétées du genou ;
  • Des tensions excessives et brutales des tendons du genou ;
  • Un choc ou un traumatisme sur le genou ;
  • Le frottement du tendon sur une autre structure articulaire, par exemple un os en saillie.

À savoir ! Chez l’enfant, des formes particulières de tendinite peuvent se développer en période de croissance, en cas de sollicitations excessives des tendons. Si ces sollicitations se répètent régulièrement, des formations osseuses anormales peuvent se développer.

Quels symptômes ?

Symptômes de la tendinite du genou

Le symptôme principal de la tendinite du genou est la douleur du genou, souvent forte et persistante. Selon les cas, la douleur peut :

  • Survenir après le sport ;
  • Disparaître au repos ;
  • Persister au repos ;
  • Rester constante quelle que soit l’activité ;
  • Devenir chronique et perturber les activités quotidiennes.

Parallèlement à la douleur, la tendinite du genou se manifeste par des signes d’inflammation caractéristiques au niveau de l’articulation :

  • Une rougeur de l’articulation ;
  • Une chaleur ;
  • Un gonflement de l’articulation.

Si l’origine de la tendinite ne disparaît pas, les douleurs et l’inflammation persistent et peuvent devenir chroniques.

Diagnostic et traitements de la Tendinite du genou

Quel diagnostic ?

Les tendinites, par la douleur et la gêne fonctionnelle, qu’elles provoquent amènent généralement le patient à consulter après quelques jours ou quelques semaines. Le médecin commence par interroger et ausculter le patient pour définir :

  • Les caractéristiques et l’intensité de la douleur ;
  • Les circonstances de survenue de la tendinite ;
  • L’état de santé général du patient.

Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut prescrire des examens complémentaires, notamment :

  • Une radiographie du genou ;
  • Une échographie du genou ;
  • Une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) du genou, l’examen d’imagerie le plus précis actuellement pour révéler l’inflammation des tendons et préciser le tendon atteint.

Quels traitements ?

Face à une tendinite du genou, le repos complet de l’articulation a longtemps été le premier des traitements. Comme pour d’autres atteintes ostéoarticulaires, le repos complet n’est plus considéré aujourd’hui comme une solution thérapeutique efficace à l’inflammation des tendons. En effet, le repos complet peut entraîner une réduction de la masse des muscles de l’articulation. Au repos complet, une réduction des sollicitations pendant quelques temps, suivie d’une reprise progressive et contrôlée des activités, notamment sportives, sont désormais conseillées.

Parallèlement à cette réduction de l’activité physique, plusieurs traitements peuvent être envisagés selon le tendon atteint et la nature de la tendinite :

  • Un strapping (technique de contention plus ou moins souple, mis en œuvre par l’entrecroisement de plusieurs bandes spécifiques, et qui limite les mouvements de l’articulation et donc les sollicitations des tendons enflammés) ;
  • Le port d’une genouillère, destinée à bloquer l’articulation du genou ;
  • Des cannes anglaises ou béquilles pour éviter de faire reposer le poids du corps sur le genou en souffrance.

Parallèlement à ces traitements non pharmacologiques locaux, des médicaments peuvent être prescrits pour réduire les douleurs du genou :

  • Des médicaments antiinflammatoires et plus particulièrement des antiinflammatoires non stéroïdiens, soit administrés localement (gels, patchs), soit administrés par voie orale ;
  • Des infiltrations locales dans l’articulation du genou de médicaments corticoïdes pour réduire l’inflammation ;
  • La mésothérapie (injection de faibles doses de médicaments (associant souvent des antiinflammatoires, un vasodilatateur et un anesthésique).

Après la phase de mise au repos partiel et de blocage de l’articulation, la phase de rééducation est capitale pour restaurer la fonctionnalité totale de l’articulation du genou et prévenir la récidive de la tendinite. La rééducation, adaptée au cas de chaque patient, peut mettre en œuvre différentes techniques :

Dans les formes les plus sévères de tendinites du genou, ces différentes thérapies peuvent être inefficaces ou insuffisamment efficaces. Une immobilisation peut alors être nécessaire sur une période de 3 à 4 semaines. Un plâtre est alors posé autour du genou, remontant vers la cuisse et descendant vers le pied. Une intervention chirurgicale peut s’avérer indispensable et peut consister en différentes interventions :

  • Un allongement du muscle touché ;
  • Une désinsertion du tendon et la mise au repos du muscle et du tendon ;
  • Une dénervation ;
  • Un nettoyage du tendon et de la zone articulaire ;
  • Une ablation des zones lésées de l’articulation ;
  • Un peignage du tendon (incision longitudinale du tendon en plusieurs parties pour séparer les fibres tendineuses sans les léser).

Dans ces formes plus sévères, la rééducation complète du tendon peut être longue (plusieurs mois).

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Les tendinopathies du genou. caducee.net. consulté le 11 juin 2021.
– Les tendinites du genou. Dr. Jacques PARIER. genou.com. Consulté le 11 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.