Mélatonine : l’avis des experts

Dec 27, 2017 par

La mélatonine est une molécule en vogue dont les ventes ont bondi ces dernières années. Prescrite contre l’insomnie du sujet âgé, plébiscitée par les voyageurs pour lutter contre le décalage horaire, cette « hormone du sommeil » est également parée de nombreuses vertus par la croyance populaire : effets anti-migraine, anti-dépresseur, voire anti-âge… Récemment, des experts réunis à l’occasion du congrès du sommeil 2017 ont fait le point sur l’utilisation médicale de la mélatonine.

Mélatonine

La mélatonine : une hormone naturelle et un médicament

La mélatonine est d’abord une hormone secrétée dans notre cerveau à la faveur de l’obscurité nocturne. Elle resynchronise en permanence notre horloge interne afin de rester en concordance avec le cycle terrestre et son alternance jour/nuit. Elle favorise l’endormissement et le maintien du sommeil au cours de la nuit. Ainsi, une exposition à la lumière (par exemple celles des écrans) avant le coucher va empêcher la production de mélatonine et différer l’endormissement…

D’où l’idée de prescrire de la mélatonine synthétique aux insomniaques… Une dose de mélatonine ingérée avant le coucher va en effet induire somnolence et baisse de la température centrale.

En pharmacie, la mélatonine se trouve sous 2 formes :

  • Un médicament : le CIRCADIN®. Chaque comprimé contient 2 g de mélatonine. Ces comprimés sont à libération prolongée pour un effet plus durable;
  • Des préparations magistrales, à libération immédiate.

Ces 2 formes de mélatonine ne sont vendues que sur ordonnance.

À savoir ! Une préparation magistrale se définit « comme tout médicament préparé au vu de la prescription destinée à un patient déterminé ». En pratique, c’est un médicament fabriqué par le pharmacien selon les indications d’un médecin. Par exemple, il peut s’agir de gélules contenant une quantité précise de principe actif réduit en poudre, ou d’une pommade.

Certains compléments alimentaires contiennent aussi de la mélatonine ; ils ne sont pas recommandés du fait de dosages parfois incertains.

Utilisation de la mélatonine : avis d’experts

En novembre 2017, à l’initiative de Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (Sfrms) et la Société de Pneumologie de Langue Française (Splf), des experts se sont réunis pour délivrer un avis éclairé sur les possibles utilisations de la mélatonine.

Les indications médicales de la mélatonine sont en fait assez réduites. Le CIRCADIN®, par exemple, est indiqué pour traiter à court terme l’insomnie primaire chez le patient âgé de plus de 55 ans, d’après sa notice… La mélatonine contenue dans ce médicament va favoriser l’endormissement et augmenter la durée du sommeil.

Cependant, des essais sont en cours avec le CIRCADIN® dans 4 maladies rares (le syndrome de Rett, de Smith-Magenis, d’Angelman et la scléreuse tubéreuse), et dans l’autisme, lorsque ces pathologies sont accompagnées de troubles du rythme veille/sommeil.

Les experts se sont tout de même mis d’accord pour élargir l’utilisation de la mélatonine aux :

  • Troubles du rythme circadien : Il s’agit de patients présentant un endormissement et un réveil trop tardif (syndrome du retard de phase). On utilisera alors une dose variable de mélatonine à libération immédiate pendant 4 à 6 semaines.
  • Troubles du sommeil liés au décalage horaire : 1 gélule de 2 à 5 mg de mélatonine à libération immédiate est conseillée quelques heures avant le coucher.

À savoir ! Les effets secondaires les plus souvent rapportés avec le CIRCADIN® sont des maux de tête, des dorsalgies, des douleurs articulaires et des irritations du naso-pharynx.

En cas d’insomnie légère, on pourra favoriser la production endogène de mélatonine en consommant des aliments riche en tryptophane (un acide aminé nécessaire à la fabrication de la mélatonine). Il s’agit des œufs, bananes, laitages, du riz complet, des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs…), des noix de cajou ou encore des amandes… et en éteignant ses écrans avant le coucher…

Isabelle V., Journaliste scientifique

– Prescrire la mélatonine : un premier consensus d’experts – www.egora.fr – T. Billoir. 07 décembre 2017
– Mélatonine – eurekasante.vidal.fr. Consulté le 18 décembre 2017
Isabelle V.
Journaliste scientifique
Passionnée de recherche clinique et pharmacovigilance.
Garde un penchant pour nos amis à quatre pattes.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.