Ménopause précoce, une nouvelle perspective pour devenir mère

Jul 7, 2019 par

La ménopause précoce, ou insuffisance ovarienne prématurée, est l’une des causes de l’infertilité féminine. Récemment, un hôpital français a utilisé une nouvelle technique de maturation des ovocytes, qui a permis à une femme atteinte de ménopause précoce de donner naissance à des jumeaux.

Ménopause précoce, une nouvelle perspective pour devenir mère

Ménopause précoce et PMA

La ménopause précoce, ou insuffisance ovarienne prématurée, concerne les femmes ménopausées avant l’âge de 40 ans. Ses causes sont principalement de deux ordres :

  • Des troubles hormonaux affectant la production des hormones féminines ;
  • Un traitement médicamenteux lourd, comme une chimiothérapie anticancéreuse.

Ménopausées alors qu’elles sont encore en âge de procréer, ces femmes rencontrent d’importantes difficultés pour devenir mères. En effet, la majorité des techniques de procréation médicalement assistée (PMA) ne sont pas indiquées en cas de ménopause précoce. Seule l’adoption ou un don d’ovocytes leur offrent la possibilité de concrétiser un projet parental.

Mais cette situation pourrait rapidement évoluer grâce à une première mondiale, réalisée dans le service de médecine de la reproduction et préservation de la fertilité de l’hôpital Antoine Béclère à Paris.

Une technique inédite de maturation des ovocytes

Cette première mondiale a nécessité la mise en œuvre d’une nouvelle technique de maturation des ovocytes. La jeune femme qui en a bénéficié a été diagnostiquée pour une ménopause précoce à l’âge de 37 ans. Son insuffisance ovarienne prématurée était liée à une maladie auto-immune.

Des examens échographiques ont révélé au niveau de ses ovaires la présence de quelques ovocytes immatures. Sans aucune stimulation ovarienne, ses ovocytes ont été prélevés grâce à une ponction ovarienne. La technique de Maturation des Ovocytes in Vitro (MIV) a ensuite été utilisée pour assurer la maturation des ovocytes en laboratoire pendant 24 à 48 heures, grâce à des hormones et des facteurs de croissance.

À savoir ! La MIV est une technique utilisée depuis les années 1990 pour préserver les fonctions de reproduction. En France, elle a déjà permis la naissance de 200 enfants, mais c’est la première fois qu’elle est utilisée dans un contexte de ménopause précoce.

Certains des ovocytes prélevés ont pu totalement atteindre leur maturation, être fécondés in vitro et les embryons obtenus ont été vitrifiés. Après un traitement hormonal pour préparer l’utérus à recevoir les embryons, deux embryons ont été réimplantés dans l’utérus. En décembre 2018, la jeune femme a donné naissance à deux petits garçons en parfaite santé.

Actuellement, d’autres grossesses sont en cours en France, grâce à cette technique, qui constitue un dernier recours possible pour les quelques milliers de femmes françaises atteintes de ménopause précoce, parmi lesquelles beaucoup ont survécu à un cancer.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– FRANCE: NAISSANCE DE JUMEAUX ISSUS D’UNE MATURATION D’OVOCYTES IN VITRO. Gènéthique. Consulté le 4 juillet 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.