Mère positive à la Covid-19, pas de risque pour le bébé

Oct 26, 2020 par

Quel est le pronostic des nouveaux nés dont la mère présente des formes légères, modérées ou sévères de la Covid-19 ? Cette question, suscitant de vives inquiétudes chez les femmes enceintes, a récemment fait l’objet d’une étude américaine, dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue scientifique JAMA. Des résultats plutôt rassurants.

nourrisson en train de dormir dans les bras de sa maman

Covid-19 maternel, quel impact pour le nouveau-né ?

Que devient un nouveau-né dont la mère est atteinte par la Covid-19 ? Faut-il rapidement séparer la mère et l’enfant après la naissance ? Faut-il éviter ou favoriser l’allaitement maternel ? Les équipes obstétricales et les familles se posent ces questions fondamentales depuis le début de l’épidémie de la Covid-19, parfois sans avoir des réponses fiables à apporter.

Une récente étude américaine s’est penchée sur ces questions pour évaluer le pronostic des nourrissons et définir les pratiques à recommander dans les maternités. Cette étude rétrospective a été menée sur 101 nourrissons nés de 100 mères testées positives à la Covid-19 ou suspectées d’être infectées par le virus SARS-CoV-2, entre mars et avril 2020. Parmi les nouveaux nés :

  • 82 ont été suivis dans un service de suites de couches, avec leur mère, obligée de porter un masque pendant tout son séjour. L’allaitement maternel était encouragé ;
  • 19 ont été admis dans une unité de soins intensifs néonataux.
  • 55 ont été suivis jusqu’à 15 jours de vie dans un centre spécialisé.
logo Webinar Santé sur le Net

Informez-vous et posez vos questions concernant La grossesse et ses complications grâce à notre webinar gratuit, le mercredi 4 novembre à 17h30.

Seulement 2 nouveaux nés testés positifs

Sur l’ensemble des nourrissons de l’étude, seulement 2 % ont été testés positifs à la Covid-19 sur les 141 tests pratiqués entre 0 et 25 jours de vie. Aucun n’a développé de symptômes caractéristiques de la maladie. Pour les mères atteintes de formes sévères de la Covid-19, leurs nourrissons sont nés en moyenne une semaine plus tôt que ceux nés de mères présentant des formes légères ou modérées de la maladie. Ces nourrissons présentaient un risque majoré de nécessiter une photothérapie (le traitement habituel de l’ictère du nouveau-né).

À savoir ! L’ictère du nouveau-né ou jaunisse du nourrisson est assez fréquent au cours des premiers jours de vie, il se caractérise par une coloration jaune de la peau et par une augmentation du taux sanguin de bilirubine, pigment qui est normalement détruit par le foie. En attendant la maturité du foie du nourrisson, la bilirubine en excès est dégradée par la photothérapie, qui consiste à exposer le nourrisson à de la lumière bleue ou blanche à raison d’une à plusieurs séances par jour.

Parmi les enfants suivis pendant 15 jours dans un centre spécialisé, aucun d’entre eux n’a présenté de problèmes de santé particuliers. Sur le plan de l’allaitement maternel, la plupart des mères ont allaité au moins partiellement leur enfant, 41 les ayant allaités exclusivement ou majoritairement.

Laisser les nourrissons avec leur mère et favoriser l’allaitement maternel

Les enfants admis après la naissance dans des unités de soins néonataux présentaient des problèmes de santé, sans rapport direct avec la Covid-19 :

  • Une prématurité ;
  • Des malformations congénitales ;
  • Une détresse respiratoire ;
  • Un sepsis (infection généralisée).

Tous ces enfants ont eu un test Covid-19 négatif au cours de leur hospitalisation.

Cette étude, la plus vaste menée jusqu’ici sur le risque de la Covid-19 sur le nouveau-né fournit des données rassurantes sur le risque de transmission verticale de la maladie. Aucune transmission verticale (entre la femme enceinte et son bébé) n’a été observée sur les 101 enfants de l’étude. Cette absence de transmission se vérifiait même pour les enfants partageant la chambre de leur mère et nourris au sein. Selon cette étude, il est donc possible de laisser le nouveau-né avec sa mère et d’encourager l’allaitement maternel, chez les femmes positives à la Covid-19.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Source

– Outcomes of Neonates Born to Mothers With Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2 Infection at a Large Medical Center in New York City. JAMA. Consulté le 20 octobre 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.