Nausées, vomissements … inévitables pendant la grossesse ?!

Actualités Grossesse Gynécologie Hépato / Gastro

Rédigé par Estelle B. et publié le 13 février 2021

Une récente étude française, menée sur plusieurs millions de grossesses, révèle qu’une majorité de femmes enceintes se plaignent de troubles gastro-intestinaux au cours de la grossesse, des troubles qui nécessitent un traitement médicamenteux, voire une hospitalisation. Alors grossesse et vomissements sont ils inévitables ? Explications.

Troubles gastro-intestinaux, Grossesse et vomissements

Les nausées du premier trimestre de la grossesse sont bien connues, mais les troubles gastro-intestinaux touchent plus largement les femmes enceintes, et nécessitent souvent une prise en charge médicale. Récemment, une étude française, menée entre avril 2010 et décembre 2018 sur plus de 6 millions de grossesses, s’est intéressée à la prévalence de ces troubles au travers des prescriptions médicales.

Toutes les catégories de médicaments contre les troubles gastro-intestinaux ont été prises en compte sur la période allant du trimestre précédant la grossesse au trimestre du post-partum :

  • Les médicaments antiacides contre les remontées acides ;
  • Les médicaments antispasmodiques et anti-nausées contre les nausées et les vomissements ;
  • Les médicaments laxatifs contre la constipation ;
  • Les médicaments anti-diarrhéiques contre la diarrhée.

Lire aussiLe sport, quel impact sur la grossesse ?

Trois quarts des femmes enceintes sont concernées

Sur l’ensemble des femmes ayant accouché, les résultats ont montré que 74 % d’entre elles avaient suivi au moins un traitement gastro-intestinal au cours de la période considérée dans l’étude. Toutes les catégories de médicaments étaient concernées avec des variations :

  • 37 % de prescriptions d’antiacides ;
  • 51,5 % d’antispasmodiques ;
  • 31 % d’anti-nauséeux ;
  • 15,3 % de laxatifs ;
  • 10 ,3 % d’anti-diarrhéiques.

Les prescriptions augmentaient en proportion au cours de la grossesse, de 12 % au premier trimestre jusqu’à 23 % au dernier trimestre. Les données observées restaient similaires quel que soit l’âge de la mère.  Au final, les hospitalisations restaient rares, représentant seulement 1 % des grossesses.

Lire aussiAttention à l’automédication !

Pas d’automédication et un suivi médical régulier en cas de troubles gastro-intestinaux

D’après cette étude française, nombreuses sont les femmes enceintes à présenter différents troubles gastro-intestinaux au cours de la grossesse, avec la nécessité d’un traitement médicamenteux. La prescription des différentes catégories de médicaments gastro-intestinaux est donc importante chez les femmes enceintes. Ces médicaments doivent toujours venir en complément de quelques conseils bien utiles au quotidien pour prévenir et soulager les désagréments gastro-intestinaux :

  • Fractionner les repas au cours de la journée ;
  • Eviter les aliments gras et épicés ;
  • Ne pas s’allonger trop rapidement après les repas ;
  • Manger des aliments riches en fibres pour réguler le transit intestinal ;
  • Privilégier les fruits et les légumes.

L’automédication est fortement déconseillée car de nombreux médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse. De plus, certains signes doivent amener à consulter rapidement, notamment en cas de nausées et vomissements importants et répétés ou encore en cas de diarrhée associée à de la fièvre.

Lire aussiPlus de crises d’épilepsies pendant la grossesse ?

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Source
– Drug use for gastrointestinal symptoms during pregnancy: A French nationwide study 2010–2018. journals.plos.org. Consulté le 10 février 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.