Le noyau d’avocat, un anti-inflammatoire ?

Mar 20, 2019 par

L’avocat est un fruit très apprécié originaire d’Amérique Centrale et plus précisément du Mexique. Sa consommation est estimée à plus de 5,1 millions de tonnes par an dans le monde. Riche en vitamine E et en « bonnes » graisses insaturées, sa chair est consommée mais sa graine (le noyau) qui  représente environ 20% du poids de l’avocat est jetée… peut-être plus pour longtemps ! Des chercheurs américains ont découvert qu’un extrait issu du noyau d’avocat aurait des vertus anti-inflammatoires…

avocat-anti-inflammatoire

Un pouvoir anti-inflammatoire découvert il y a 8 000 ans

L’avocat est le fruit de l’avocatier qui est originaire du Mexique. Il est riche en vitamine E (antioxydant) et c’est une source de graisses insaturées bénéfiques pour notre santé. Si la chair de l’avocat est très appréciée, nous ne prêtons pas attention au noyau, qui semblerait avoir des pouvoirs anti-inflammatoires ! En effet, ce sont des chercheurs de Pennsylvanie (Etats-Unis) qui ont découvert que l’extrait juteux du noyau d’avocat a un pouvoir anti-inflammatoire. L’extrait issu du noyau se présente sous la forme d’un liquide orangé. Des études sont toujours en cours, mais d’après les premières conclusions, cet extrait pourrait jouer un rôle dans le traitement des maladies cardio-vasculaires et des cancers dans lesquelles se développent des processus inflammatoires.

Publié dans la revue Advances in Food Technology and Nutritional Sciences, un article fait mention de l’utilisation de l’extrait de noyau d’avocat par les Aztèques et les Mayas, il y a 8000 ans déjà, pour traiter certaines maladies:

  • Les infections mycotiques et parasitaires
  • Le diabète
  • Les inflammations
  • Les problèmes gastro-intestinaux.

Cet article n’a pas offensé les chercheurs puisque les avocats sont riches en polyphénols. Les polyphénols sont des substances naturelles anti-oxydantes, bons pour la santé au niveau cellulaire et une alimentation riche en antioxydants s’accompagne d’une baisse de l’inflammation.

Des expérimentations sont toujours en cours…

Au cours d’expérimentations in vitro, les chercheurs ont étudié l’interaction entre l’extrait de noyau d’avocat et les macrophages (type de cellules immunitaires qui peuvent détruire des cellules étrangères potentiellement toxiques si elles sont en grandes quantités et qu’elles s’accumulent). Ces expérimentations ont permis de suggérer que l’extrait provenant du noyau d’avocat inhiberait la production de protéines pro-inflammatoires par les macrophages. L’activité inhibitrice a lieu même à des concentrations très faibles, ce qui a permis de justifier la poursuite de l’étude.

Les premiers éléments de cette étude sont prometteurs et la prochaine étape sera de confirmer ces effets anti-inflammatoires sur des modèles expérimentaux animaux.

Une autre raison « écologique » incite les chercheurs à poursuivre leur recherches : l’utilisation des noyaux d’avocat à des fins thérapeutiques éviterait de les jeter, un petit geste pour notre planète…

Léa G., Journaliste Scientifique

– Avocado seeds may have anti-inflammatory properties. Medica News Today. Consulté le 18 mars 2019.
Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.