besoins énergétiques quotidiensPour fonctionner correctement, le corps humain a besoin d’énergie (c’est-à-dire de calories). Ces besoins énergétiques sont couverts par les aliments. Les besoins énergétiques individuels dépendent de l’âge, du sexe et de l’activité physique.

Pour rester en bonne santé, un individu a non seulement besoin d’énergie mais aussi de l’apport régulier de plus de 40 nutriments. Ces nutriments sont les suivants : protéines, glucides, graisses, vitamines, sels minéraux et eau.

Tableau des calories

Les sources des apports alimentaires

Pour pouvoir fonctionner correctement, le corps a besoin de recevoir tous les jours de l’énergie (calories) et des nutriments essentiels. Cette énergie et les autres nutriments proviennent de la digestion, de l’absorption et du métabolisme des aliments que nous consommons.

ÂgeNiveau sédentaireNiveau peu actifNiveau actif
Homme19-30 ans250027003000
31-50 ans235026002900
51-70 ans215023502650
71 ans +200022002500
Femmes19-30 ans190021002350
31-50 ans180020002250
51-70 ans165018502100
71 ans +155017502000

Les différents besoins chez un individu en bonne santé

Besoins en énergie

Les besoins énergétiques d’un adulte en bonne santé sont la somme des éléments suivants :

La DER et l’activité physique constituent les facteurs qui contribuent le plus aux besoins énergétiques.

Les besoins énergétiques d’un patient incluent non seulement les éléments susmentionnés mais aussi les besoins supplémentaires liés à la maladie. Pour calculer les besoins énergétiques d’un patient, on peut utiliser l’équation de Harris Benedict ou une autre équation validée.

Dans certains centres, on mesure la DER d’un patient par calorimétrie indirecte, méthode qui consiste à effectuer des dosages des gaz inspirés et expirés. On peut ainsi mesurer plus précisément les besoins énergétiques spécifiques d’un patient, ce qui facilite l’ajustement des traitements diététiques.

Renseignez le formulaire suivant pour calculer votre besoin en calories par jour

SEXE

TAILLE centimètres
POIDS kilogrammes
ÂGE ans
ACTIVITÉ PHYSIQUE

menus à 1500 ou 3000 calories

Besoins en protéines

Les protéines sont des composantes structurelles essentielles des tissus, des hormones et de nombreux liquides biologiques. Elles sont indispensables pour la cicatrisation des plaies et le maintien des fonctions immunitaires.

Au besoin, les protéines peuvent être métabolisées pour fournir de l’énergie, au détriment de leurs rôles fonctionnels plus importants mentionnés ci-dessus.

D’après les RDA (Recommended Dietary Allowances ou Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) dans le monde francophone), un homme adulte en bonne santé a besoin de 63 grammes de protéines par jour. En clinique, les besoins en protéines sont généralement exprimés par kilo de poids : ils sont de 0,8 à 1 g de protéines par kilo chez un sujet sain.

Exemple : pour un homme de 70 kilos, cela représente 56 à 70 g de protéines par jour, ce qui concorde avec les RDA.

Cependant, en cas de maladie, les besoins en protéines augmentent : en cas de brûlure et de traumatisme, ils atteignent 1,5 à 2,5 grammes par kilo (soit par exemple 105-175 grammes de protéines par jour pour un homme de 70 kilos).

Besoins en graisses (lipides ou acides gras)

Normalement, les graisses représentent 20 à 40 % de l’apport énergétique journalier.

Pour prévenir les maladies chroniques (maladies cardio-vasculaires, obésité et cancer), il est recommandé que l’apport total de graisses représente moins de 30 % de l’apport énergétique journalier. On trouve des lipides dans les huiles, les graisses (beurre, margarine, saindoux etc.), la viande, le poisson, la volaille et les produits laitiers.

Il existe deux acides gras essentiels : l’acide linoléique et l’acide alpha-linolénique qui doivent impérativement être apportés par l’alimentation.

Acide linoléique

L’acide linoléique est le seul acide gras essentiel de la famille des omégas 6. L’acide linoléique est présent dans presque toutes les huiles végétales : huile de bourrache, d’onagre, de cassis, de chanvre… Il est recommandé d’en consommer 2 à 7 grammes par jour.

Acide alpha-linolénique

L’acide alpha-linolénique (ALA) fait partie de la famille des omégas 3. On le trouve principalement dans les oléagineux, l’huile de lin, de chanvre, de krill et de colza, l’huile et les graines de citrouille, les graines de chia et les poissons gras (comme le saumon). Il est recommandé d’en consommer 1,1 à 1,5 grammes par jour.

Les déficits en acides gras sont rares chez l’adulte, sauf en cas de malabsorption sévère des graisses.

Besoins en eau

L’eau est un nutriment essentiel. Chez l’adulte, la consommation journalière d’eau est normalement d’environ 2 litres. Les besoins liquidiens sont augmentés en cas de fièvre et de brûlures et dans certaines autres situations.

On peut aussi calculer les besoins liquidiens en fonction du poids : la consommation usuelle chez l’adulte est de 30 à 35 ml d’eau par kilo et par jour.

Les différents besoins chez un individu malade

D’une manière générale, tous les besoins en nutriments sont augmentés en cas de traumatisme ou de maladie. En cas de traumatisme, d’opération et de maladie, le corps a besoin de nutriments pour les tissus sains et d’autres nutriments pour la cicatrisation des plaies et la régénération tissulaire.

Pendant les maladies graves, il faut impérativement assurer un apport nutritionnel adéquat.

Il importe aussi de ne pas suralimenter une personne gravement malade. Un apport excessif de calories peut rendre plus difficile le traitement médical et le sevrage de la ventilation assistée.

Cela souligne combien il est important de bien évaluer l’état nutritionnel.

Besoins énergétiques pendant les maladies :

Nature de la maladie% de la DER (estimation)
Traumatisme squelettique135 %
Infection grave130-155 %
État septique majeur160 %
Brûlure sévère200 %

Besoins énergétiques du sujet diabétique

En cas de diabète, l’alimentation a un rôle d’autant plus important. Une alimentation équilibrée aura des effets bénéfiques sur la glycémie.

Voici un exemple d’assiette équilibrée :

  1. 50% de votre repas doit être constitué de produits frais, tels que les légumes, de la salade et un produit laitier.
  2. 25% du repas doit être constitué de féculents tels que des pâtes, ou du riz.
  3. Le dernier quart est composé de protéines animales telles que la viande, la volaille, du poisson.

portions journalières recommandées chez le sujet diabétique

Lucie B., Biologiste spécialisée en E-santé