La semaine santé en bref #59

Jan 16, 2020 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1- Création de 138 maisons sport santé en France

Un nouveau label vient d’être créé par le gouvernement, les maisons sport-santé. Ces centres qui associent une salle de sport avec un cabinet médical seront désormais le lieu privilégié pour pratiquer le sport sur ordonnance. La prescription d’une activité physique est recommandée dans le suivi de plusieurs maladies chroniques majeures et devrait s’étendre dans les prochaines années, compte-tenu des bienfaits sur la santé du sport. Déjà 138 maisons sport-santé bénéficient en France de ce nouveau label, un chiffre qui devrait s’élever à 500 à l’horizon 2022. Ce label devrait également permettre une meilleure prise en charge par les mutuelles du coût du sport sur ordonnance.

2 – Hôpital en crise : 1 000 chefs de service démissionnent

Après des mois de mobilisation des services d’urgence, des internes et du personnel hospitalier, plus de 1 000 médecins hospitaliers, dont environ 600 chefs de service menacent de démissionner collectivement de leurs fonctions administratives, si un plan conséquent de financement de l’hôpital n’est pas proposé par le gouvernement. Ces médecins considèrent qu’ils ne sont plus en mesure d’assurer correctement leurs missions de soins. Ils demandent au gouvernement une augmentation budgétaire d’1,5 milliards d’euros et une hausse des salaires non médicaux de 300 euros par mois. Selon eux, le plan d’urgence proposé fin novembre n’est pas à la hauteur des besoins dans les services hospitaliers.

3 – Bientôt des arrêts maladie en ligne ?

Début janvier, un nouveau site internet, www.arretmaladie.fr, a été lancé en France. Il s’agit d’un site de téléconsultation médicale, qui propose une consultation en ligne avec un médecin français. A l’issue de cette consultation, le médecin pourra, sous certaines conditions, prescrire un arrêt maladie de 2 à 3 jours maximum pour des pathologies bénignes. Il serait alors possible d’obtenir un arrêt maladie sans aller consulter son médecin traitant. En Allemagne, où le site a été créé pour la première fois, 30 000 arrêts maladie ont ainsi été obtenus en ligne. Une telle situation a rapidement déclenché la colère à la fois de l’Assurance Maladie, des syndicats de médecins et de l’Ordre National des Médecins.

4 – Paracétamol, aspirine, ibuprofène derrière le comptoir

A compter du 15 janvier 2020, le paracétamol, l’ibuprofène et l’aspirine ne seront plus visibles dans les rayons des pharmacie. Ces médicaments, toujours disponibles sans ordonnance, devront être demandés au pharmacien, qui pourra donner les conseils associés à la prise de ces médicaments. L’objectif d’une telle mesure est de réduire les cas de surdosage, qui peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.

5 – Les travailleurs indépendants rejoignent le régime général de la Sécurité Sociale

Désormais, l’ensemble des travailleurs indépendants sont rattachés au régime général de la Sécurité Sociale, leur offrant une protection sociale simplifiée et un service amélioré. Depuis début janvier 2020, les travailleurs indépendants ont pour interlocuteur l’Assurance Maladie, l’Assurance Retraite et les URSSAF. Seules les professions libérales conservent leurs anciens interlocuteurs pour leur retraite. Cette réforme s’accompagne également de mesures visant à améliorer leur protection sociale, par exemple une exonération de cotisations sociales pour les créateurs d’entreprise en 2019 et un allongement de la durée du congé maternité pour toutes les indépendantes.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.