Les patients de plus en plus impliqués dans leur prise en charge

Oct 9, 2020 par

Permettre au patient d’être au cœur de sa prise en charge constitue aujourd’hui l’un des grands objectifs de la politique de santé publique. En témoigne la récente recommandation de la Haute Autorité de Santé, qui vise à soutenir et inciter l’engagement des patients dans le monde de la santé. Explications.

une médecin et un enfant qui se tapent dans la main

Les patients et le système de santé français

Depuis quelques années, les autorités de santé publique souhaitent développer de plus en plus l’engagement et l’implication des usagers du système de santé dans l’organisation des soins. Cette tendance suit l’évolution de l’organisation des soins dans d’autres pays, en particulier le Canada, où des patients sont considérés comme de véritables experts en santé.

Cette nouvelle recommandation de la Haute Autorité de Santé (HAS) constitue un engagement fort pour une implication croissante des patients dans le système de santé français. L’engagement des usagers du système de soins devient désormais un axe stratégique pour la période de 2019 à 2024. Une telle démarche avait été initiée dès 2002 dans la loi Kouchner.

Pour un patient, que signifie s’engager ?

Concrètement, comment un patient peut-il s’impliquer demain dans le système de santé et l’organisation des soins ? Cet engagement peut recouvrir de multiples modalités :

  • Relire des documents d’information ;
  • Donner son avis dans un questionnaire ;
  • Participer à l’élaboration d’un protocole de recherche clinique ;
  • Collaborer à un programme d’éducation thérapeutique ;
  • Développer les relations entre professionnels de santé et patients ;
  • Devenir par des formations des patients experts ;
  • Etc.

Jusque-là, les patients pouvaient essentiellement s’impliquer au travers des associations de patients, reconnues comme des acteurs de santé dans la prise en charge de plusieurs maladies chroniques. Désormais, l’implication des patients peut également se faire à l’échelle individuelle.

Le patient au cœur du système de soins

Au travers de cette nouvelle recommandation, la HAS entend soutenir et développer toutes les formes d’engagement des patients, afin de les impliquer le plus possible dans l’organisation des soins et les prises en charge. L’objectif ultime est que le patient, directement concerné par la maladie et le soin, puisse optimiser la prise en charge main dans la main avec les autres acteurs de santé.

Cette nouvelle recommandation s’est appuyée sur une enquête de terrain qui a recensé 150 initiatives d’implication des patients sur le territoire français. Les professionnels de santé, les acteurs des secteurs social et médico-social doivent également intégrer les patients comme de nouveaux acteurs de santé. A terme, chaque patient, usager du système de soins, devrait pouvoir s’engager autant qu’il le souhaite et sur tous les aspects sur lesquels il entend s’impliquer pour définir, par le patient, une organisation des soins pour le patient.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Source

– Soutenir et encourager l’engagement des usagers dans les secteurs social, médico-social et sanitaire. Outil d’amélioration des pratiques professionnelles. HAS. Consulté le 22 septembre 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.