Piqures d’araignées, comment réagir ?

10 août 2021 par

Les piqures d’araignées sont fréquentes l’été. A travers le monde, sont recensés environ 40 000 espèces d’araignées, toutes considérées comme venimeuses à des degrés divers. En France métropolitaine, les araignées provoquent généralement des morsures bénignes, mais responsables d’atteintes cutanées, qu’il faut soigner pour prévenir une éventuelle surinfection. Santé Sur le Net vous informe sur la conduite à tenir en cas de piqures d’araignées.

Piqures d’araignées

Piqures d’araignées

La plupart des espèces d’araignée sont trop petites ou ont des crochets trop fragiles pour pénétrer la peau lorsqu’elles mordent. Même si toutes les araignées peuvent être considérées comme venimeuses, seules deux catégories d’araignées peuvent provoquer des réactions systémiques graves après une morsure :

  • Les araignées brunes, comme l’araignée violoniste ou l’araignée brune recluse ;
  • Les araignées veuves, comme la veuve noire ou la veuve brune.

À savoir ! Contrairement aux idées reçues, les araignées ne piquent pas, elles mordent !

Le risque de morsure fatale est extrêmement rare, et concerne le plus souvent les enfants. La nature venimeuse des araignées tient aux venins que peut contenir leur salive et qui pénètrent dans la peau au moment des piqures d’araignées.

Toutes les araignées sont venimeuses

Dans la grande majorité des cas, le passage des araignées sur la peau ne laisse aucune trace. En cas de piqures d’araignées, des lésions cutanées localisées peuvent apparaître :

  • Une rougeur ;
  • Une ecchymose ;
  • Des démangeaisons ;
  • Des boutons ou des pustules.

Des signes de gravité, nécessitant une prise en charge médicale urgente, sont beaucoup plus rares et réservées à quelques espèces d’araignées :

  • Une douleur vive et intense ;
  • Un engourdissement du membre où se trouve la morsure ;
  • Des douleurs articulaires et/ou musculaires ;
  • Des signes généraux (fièvre, frissons, nausées, vomissements, convulsions, chute de la tension artérielle, …).

Certaines araignées peuvent également déclencher des réactions allergiques, plus ou moins importantes selon les espèces et selon le terrain atopique de la personne mordue.

Les bons réflexes en cas de morsures/piqures d’araignées

En cas de morsure bénigne, une simple surveillance des lésions cutanées suffit le plus souvent et quelques gestes simples permettent une guérison rapide de la morsure :

  • Une désinfection de la plaie pour éviter une surinfection bactérienne ;
  • L’application de glace pour réduire la douleur ;
  • La surélévation du membre mordu ;
  • Une injection de vaccin antitétanique en cas de doute sur la vaccination.

Certaines morsures d’araignée peuvent laisser de petites cicatrices sur la peau.

En revanche, lorsque la morsure est associée à des signes immédiats de gravité, il faut impérativement consulter immédiatement un médecin pour une prise en charge adaptée. Des traitements médicamenteux sont alors nécessaires, en fonction de la gravité de la morsure et de l’étendue des symptômes :

  • Des médicaments antalgiques en injection ;
  • Des médicaments anticonvulsivants ;
  • Des médicaments antihistaminiques ;
  • Un sérum antivenimeux lorsque la morsure a été provoquée par une araignée veuve ;
  • Une intervention chirurgicale en cas de plaies nécrotiques

Certaines morsures d’araignée peuvent rester douloureuses pendant des semaines voire des mois.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Morsures d’araignées. msdmanuals.com. Consulté le 25 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.