Psoriasis : retrouver une peau sans lésion, un idéal inaccessible ?

May 31, 2020 par

Selon les estimations, entre 600 000 et 2 millions de personnes en France seraient touchés par le psoriasis, une maladie inflammatoire chronique qui peut considérablement impacter la qualité de vie des patients. L’arrivée des médicaments biologiques a révolutionné la prise en charge de cette pathologie. Pourtant, une proportion importante de patients n’observerait pas une disparition totale des marques sur la peau. Explications.

Coude d'un homme, marqués de lésions liées au psoriasis

Psoriasis et biothérapies

Pour les formes sévères de psoriasis, l’arsenal thérapeutique s’est largement développé ces dernières années, notamment grâce à l’arrivée des médicaments biologiques ou biothérapies. Plusieurs classes de biothérapies peuvent être prescrites en seconde intention, après échec des autres traitements ou en cas de contre-indication aux traitements habituels.

Les principaux médicaments biologiques utilisés actuellement contre le psoriasis sont :

  • Les anti-TNF alpha sous forme injectable, qui permettent la rémission de plus de 75 % des symptômes chez plus de deux tiers des patients ;
  • Les anti-IL-12/IL-23, les anti-IL17 et les anti-IL-23 administrés par voie sous-cutanée et qui agissent plus spécifiquement sur la réaction inflammatoire.

L’efficacité de ces médicaments biologiques suffit-elle pour que les patients retrouvent l’état initial de leur peau ?

Un blanchiment de la peau pour moins d’un tiers des patients

Dans une récente étude observationnelle, 846 patients originaires de cinq pays différents ont été inclus. Tous présentaient un psoriasis en plaques, modéré à sévère. Parmi eux, 40 % avaient déjà reçu un traitement biologique. L’étude avait pour objectif d’évaluer l’état cutané, suite à l’instauration d’un traitement biologique.

Après 6 mois de suivi, seulement 22,7 % des patients avaient obtenu un blanchiment complet de leur peau, c’est-à-dire une disparition totale des lésions cutanées du psoriasis. Après 12 mois, 26,1 % des patients avaient obtenu un tel blanchiment.

Un besoin de médicaments efficaces face au psoriasis

En comparant les chiffres des patients ayant déjà reçu un traitement biologique avant l’étude et ceux des patients naïfs de toute biothérapie avant l’étude, les chercheurs ont observé que les taux de blanchiment étaient plus faibles chez les patients déjà traités par des médicaments biologiques :

  • 19,6 % contre 24,9 % à 6 mois ;
  • 19,5 % contre 30,4 % à 12 mois.

Ces données révèlent que les biothérapies, très prometteuses en termes d’efficacité, ne permettent qu’à un nombre réduit de patients de retrouver l’état initial de leur peau. De plus, ces médicaments peuvent présenter des effets secondaires importants. Cette nouvelle étude met en évidence le besoin actuel de traitements plus efficaces face au psoriasis modéré à sévère.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– A multinational, prospective, observational study to estimate complete skin clearance in patients with moderate-to-severe plaque PSOriasis treated with BIOlogics in a REAL world setting (PSO-BIO-REAL). NCBI. Consulté le 18 mai 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.