Quels sont les risques de la puff, la nouvelle cigarette électronique jetable ?

Actualités Addiction Neuro / Psy (enfant)

Rédigé par Alexia F. et publié le 7 juin 2022

La puff est la dernière cigarette électronique jetable à la mode chez les jeunes. De plus en plus présente devant les lycées ou les collèges, les autorités sanitaires s’inquiètent de ses effets sur la santé et l’environnement. Ainsi, elles rappellent que la loi interdit la vente de produits de vapotage aux mineurs, leur promotion et que le taux de nicotine de ces produits suit des normes strictes.

puff cigarette chez les ados

La puff, la nouvelle cigarette électronique jetable qui cible les adolescents

Issue du terme « puff » qui signifie « bouffée » en anglais, cette nouvelle cigarette électronique a vu le jour en 2019 aux Etats-Unis. Elle devient disponible en Europe au cours de l’année 2020. En France, elle se popularise grâce aux réseaux sociaux tels que TikTok et Instagram. Les puffs sont devenues à la mode chez les adolescents via leur promotion sur les réseaux sociaux et les méthodes marketing employées. Packaging coloré et attrayant, goûts enfantins… tout est réuni pour toucher les plus jeunes.

Ainsi, depuis l’automne 2021, les puffs se sont imposées devant les lycées, voire les collèges. Cependant, vapoter ces cigarettes électroniques jetables est loin d’être un acte anodin pour la santé et pour l’environnement.

Les dangers des puffs pour la santé

Les jeunes sont plus vulnérables à la nicotine contenue dans une cigarette ou une puff

La plupart des puffs contiennent de la nicotine, cette substance au fort pouvoir d’accoutumance et de dépendance. Leur taux de nicotine oscille entre 0,09 et 0,17%, si la réglementation est respectée. En effet, selon le taux de nicotine qu’elle contient, une puff peut correspondre, en moyenne, à 40 cigarettes. Elles sont, par ailleurs, proposées à un prix attractif pour des cigarettes, aux alentours de 8€ le paquet.

D’autre part, les jeunes sont particulièrement vulnérables à la nicotine, en raison de ses effets sur le développement du cerveau. Également, l’accoutumance à la nicotine risque de conduire les adolescents à se tourner vers l’usage du tabac. La puff, la nouvelle cigarette électronique, est donc une véritable porte d’entrée vers le tabagisme.

Les conséquences sur la santé de la nicotine sont connues. Cependant, les scientifiques continuent d’évaluer celles des autres substances inhalées lors du vapotage d’une puff.

La réglementation n’est pas toujours correctement respectée

Certains fabricants nationaux ou étrangers respectent la réglementation en vigueur pour créer et vendre des puffs. En revanche, d’autre produits non notifiés aux autorités françaises sont également accessibles au public, sans respect de la réglementation :

  • La vente sur internet permet aux adolescents mineurs d’acheter des puffs. Cependant, la loi proscrit la vente de produits de vapotage aux mineurs ;
  • Il existe une forte promotion des puffs sur les réseaux sociaux fréquentés en très grande majorité par des jeunes. Or, la publicité et la promotion de ce type de produit est strictement interdite ;
  • Les taux de nicotine dépassent parfois la limite (20 mg/mL) fixée par les autorités françaises.

Puff et environnement ne font pas bon ménage

Au-delà des nombreux dangers pour la santé, la puff, cigarette électronique et jetable, constitue une nouvelle source massive de déchets. En effet, il faut la trier dans des endroits spécifiques :

  • En déchetterie ;
  • Dans une boîte pour piles usagées ;
  • Dans une boîte pour déchets électroniques.

Ce sont des lieux souvent difficiles d’accès, rendant compliqué le processus de tri des déchets produits par les puffs.

Alexia F., Docteure en Neurosciences

Sources
– Les « puffs », cigarettes électroniques jetables à la mode chez les jeunes : quels dangers ? ameli.fr. Consulté le 7 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.