Le rat taupe nu : une longévité exceptionnelle, sans cancer ni douleur !

Nov 22, 2018 par

Un petit rongeur pourrait rapidement devenir la star des laboratoires. Le rat taupe nu possède en effet des capacités physiologiques exceptionnelles, une espérance de vie hors normes, une quasi-insensibilité à la douleur, aucun cancer et la capacité de survivre sans oxygène ! Autant dire que de nombreux scientifiques vont tenter de percer ses secrets, pour pouvoir un jour les transposer chez l’Homme !

Le rat taupe nu

Un physique peu attirant, mais le secret de la longévité

Le rat taupe nu est un petit rongeur vivant dans les sous-sols de l’Afrique de l’Est, mesurant une trentaine de cm de long et pesant à peine un kilogramme. Les rats taupes nus vivent en communautés de plusieurs centaines d’individus dans des galeries souterraines, souvent peu ventilées. La communauté est dirigée par une « reine », qui donne naissance à des « travailleurs », un peu à l’image de l’organisation sociétale des abeilles ou des fourmis.  Son apparence ne le rend pas très attirant, avec une peau fripée, des yeux minuscules et deux grandes dents saillantes.

Pourtant, ce petit animal est au centre de l’attention de nombreux scientifiques, qui s’intéressent de très près à ses capacités physiologiques, pour le moins hors normes.

Tout d’abord, le rat taupe nu vit particulièrement longtemps. Par rapport aux autres rongeurs, son espérance de vie est en effet multipliée par 10. Alors qu’une souris a une espérance de vie maximale de 3 ans, le plus vieux rat taupe nu connu a vécu 32 ans. De plus, il reste fertile tout au long de sa vie et ne présente aucun signe de vieillissement au fur et à mesure des années. Ainsi, alors que chez l’Homme et les autres Mammifères, le risque de mortalité augmente avec les années, il n’en est rien chez le rat taupe nu, qui semble préservé des effets de l’âge !

Le rat taupe nu : pas de maladies, pas de cancer et pas de douleurs

L’intérêt du rat taupe nu ne s’arrête pas là. Ce rongeur ne développe aucune forme de cancer et aucune autre forme de maladies. De plus, il est capable de résister aux polluants les plus agressifs. Une étude scientifique de 2009 a également démontré sa très grande tolérance à la douleur.

Plus récemment, des chercheurs ont mis en évidence que le rat taupe nu était même capable de survivre, en étant privé d’oxygène pendant près de 20 minutes. Il s’agirait du seul Mammifère capable d’une telle performance. Comme les plantes, le rat taupe nu pourrait utiliser le fructose, le sucre des fruits, comme source d’énergie à la place du glucose, sans avoir besoin d’oxygène. Il peut ainsi assurer pendant plusieurs heures le fonctionnement de ses organes vitaux (cœur, cerveau) dans un milieu très appauvri en oxygène.

Dans un milieu pauvre en oxygène, dans lequel l’Homme ne pourrait pas survivre plus de quelques minutes, le rat taupe nu pourrait ainsi survivre jusqu’à 5 heures, en utilisant de grandes quantités de fructose, et en ralentissant son rythme cardiaque et sa fréquence respiratoire.

La nouvelle star des laboratoires

De telles caractéristiques physiologiques suscitent l’intérêt des scientifiques. Ils cherchent à déterminer quels sont les mécanismes physiologiques, qui permettent à ce rongeur d’avoir une telle santé tout au long de sa vie.

Evidemment, l’objectif de ces études est clair. Comprendre les mécanismes assurant une longévité hors normes et une absence de maladies ou de cancers pourrait permettre de développer de nouvelles approches thérapeutiques chez l’Homme.

Le rat taupe nu est ainsi devenu en quelques années un excellent modèle animal pour étudier les mécanismes :

  • Du vieillissement et des pathologies liées à l’âge ;
  • Des cancers ;
  • Des accidents cardiovasculaires associés à une privation d’oxygène, comme les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ;
  • Des maladies cardiovasculaires ;
  • Des maladies neurodégénératives.

En 2011, le génome du rat taupe nu a été séquencé, ce qui devrait aider les scientifiques à mieux comprendre les capacités exceptionnelles de ce rongeur. Pour peut-être pouvoir un jour transposer ces découvertes à l’Homme.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– [INSPIRANTE BIODIVERSITÉ] LE RAT TAUPE NU : L’HABIT NE FAIT (VRAIMENT) PAS LE MOINE ! Fondation pour La Recherche sur la Biodiversité. Consulté le 19 novembre 2018.
– Les chercheurs ont découvert un nouveau “super pouvoir” du rat-taupe. Huffington Post. 21 avril 2017.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.