Les revenus professionnels fonction du comportement à l’âge de 6 ans !

Jul 23, 2019 par

Les revenus professionnels à l’âge adulte seraient-ils conditionnés par le comportement des enfants avant l’âge de 6 ans ? Cette question paraît surprenante et pourtant elle vient de faire l’objet d’une étude tout à fait sérieuse, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique JAMA Psychiatry.

Les revenus professionnels

Conséquences des troubles du comportement chez l’enfant

Le comportement d’un enfant peut-il impacter ses revenus professionnels lorsqu’il sera devenu adulte ? La question peut facilement surprendre, car les facteurs qui influencent les revenus à l’âge adulte sont nombreux et variés. Pourtant, la survenue de troubles comportementaux au cours de l’enfance peut être associée à une intégration professionnelle plus difficile à l’âge adulte. Ce lien a plusieurs conséquences :

  • Un recours plus fréquent à l’aide sociale ;
  • Du stress ;
  • Des troubles mentaux ;
  • Une mortalité prématurée ;
  • Mais aussi un impact sur les revenus professionnels.

Des chercheurs canadiens se sont donc intéressés à l’influence du comportement de l’enfant sur les revenus professionnels à l’âge adulte. Ils ont collecté des données sur les enfants canadiens âgés de 5 ou 6 ans et présentant différents troubles du comportement (troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), agressivité physique, opposition, anxiété, problèmes de socialisation). Les revenus imposables de ces enfants devenus adultes ont été recensés entre 33 et 35 ans.

Problèmes de comportement chez l’enfant = baisse de revenus à l’âge adulte

Au total, les chercheurs ont collecté des données sur 2 850 enfants, dont 51,6 % étaient de sexe masculin et 96,2 % d’origine caucasienne. Ils ont pu établir des associations significatives entre les revenus professionnels annuels des participants vers l’âge de 35 ans et plusieurs paramètres de leur enfance :

  • Le milieu socio-professionnel de leurs parents ;
  • L’existence de divers troubles du comportement ;
  • Leur QI (Quotient Intellectuel).

En pratique, l’augmentation d’une unité de score d’inattention à l’âge de 5 ou 6 ans était associée à une perte de revenus professionnels de 1271 dollars pour les hommes et de 924 dollars pour les femmes. La même tendance était observée pour les comportements d’agressivité et d’opposition, mais seulement chez les hommes. A l’opposé, une meilleure socialisation était liée à des revenus professionnels plus élevés.

Repérer et traiter précocement les troubles du comportement

Même si de nombreux facteurs peuvent agir sur le niveau de revenus professionnels à l’âge adulte, ces résultats suggèrent que le comportement vers l’âge de 5 ou 6 ans joue un rôle important. Un tel constat renforce l’importance d’un dépistage précoce des troubles du comportement chez l’enfant, et surtout d’une prise en charge adaptée.

Les études ont démontré que l’efficacité de la prise en charge est d’autant plus importante qu’elle est mise en place avant l’âge de 10 ans.

De telles informations révèlent l’importance d’un repérage et d’une prise en charge précoce des troubles comportementaux chez l’enfant, pour faciliter leur intégration professionnelle et ainsi leur donner les meilleures chances d’avoir une vie professionnelle épanouie et rémunératrice à l’âge adulte.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Association Between Childhood Behaviors and Adult Employment Earnings in Canada. Vergunst, F. and al. 2019.JAMA. Consulté le 16 Juillet 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.