Thérapies cognitivo-comportementales

Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont centrées sur la cognition, autrement dit sur les pensées et les croyances erronées et négatives que l’individu a sur lui-même. Celles-ci peuvent être à l’origine de souffrance psychique et de comportement névrotique comme les TOC, phobies, addictions, etc. que la thérapie a pour objectif de guérir.

Qu’est-ce qu’une thérapie cognitivo-comportementale ?

Une thérapie cognitivo-comportementale ou TCC est une psychothérapie brève qui porte sur les interactions entre les pensées d’un individu, ses émotions et ses comportements. Ce type de thérapie vise à solutionner des problèmes actuels chez le patient, tout en tenant compte de leurs causes et de leur histoire. Elle repose sur 3 principes fondamentaux : l’interactivité (le patient est acteur de son traitement, il doit s’investir), la pédagogie et la collaboration. Une fois que le thérapeute a identifié l’origine de la souffrance chez son patient, ils élaborent ensemble des objectifs réalistes et concrets, et décident des méthodes qui permettront de les atteindre.

La TCC permet au patient de comprendre les mécanismes de pensées négatives à l’origine des comportements inadaptés comme la phobie, par exemple. L’objectif est d’arriver progressivement avec l’aide du thérapeute à dépasser les symptômes qui font souffrir le patient par l’apprentissage et le renforcement de comportements adaptés.

Une séance dure, le plus souvent, entre 30 minutes et 1 heure à raison de 1 à 2 séances par semaine selon les disponibilités de chacun. En dehors des séances, le patient peut avoir des exercices à effectuer. On distingue plusieurs types d’exercices : comportementaux (apprentissage de nouveaux comportements comme l’affirmation de soi), cognitifs (modifier, construire et stabiliser de nouvelles façons de penser plus adaptées), émotionnels (acceptation et conscience des différentes émotions pour mieux les réguler) et corporels (apprentissage de la détente physique et psychologique).

Les TCC sont des thérapies brèves s’étalant, en général, de quelques semaines à plusieurs mois. La durée de la thérapie peut varier en fonction de l’ancienneté et de la gravité du trouble.

Pour qui ?

Ce type de thérapie est efficace pour divers troubles comme :

  • Les troubles anxieux (TOC, phobie, trouble de panique, stress post-traumatique) en association ou non avec des médicaments ;
  • Les troubles de l’humeur en association ou non avec des médicaments ;
  • Les schizophrénies et les troubles du développement (habilités sociales et gestion des émotions).

Les thérapies cognitivo-comportementales sont indiqués pour tout individu (enfant, adolescent, adulte, personne âgée) en souffrance psychique et souhaitant retrouver leur autonomie. La seule condition pour ce traitement : la motivation.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Thérapie cognitivo-comportementale. Psycom. Le 28 mai 2015.