Septembre en or : tous ensemble contre les cancers de l’enfant !

Actualités Cancer Cancers de l'enfant

Rédigé par Estelle B. et publié le 5 septembre 2022

Chaque année en France, 2 500 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chez l’enfant, parfois dès le plus jeune âge. Malgré les progrès diagnostiques et thérapeutiques, 500 enfants décèdent tous les ans des suites de leur cancer. Ainsi, chaque année, le mois de septembre devient « septembre en or », le mois de l’engagement contre les cancers pédiatriques.

une personne qui tient un ourson et un ruban jaune dans ses mains

Cancers pédiatriques, première cause de mortalité par maladie chez l’enfant

Les cancers pédiatriques restent des cancers rares, et surtout très différents de ceux rencontrés habituellement chez les adultes. Chaque mois de septembre est consacré à l’opération « septembre en or », qui marque l’engagement de tous les acteurs concernés (patients, familles, professionnels de santé, scientifiques, décideurs, …) dans la lutte contre les cancers de l’enfant. Cette opération est la version française de « Gold in September », né aux USA en 2012.

Tout au long du mois de septembre 2022, de nombreux événements seront organisés à travers toute la France :

  • Des événements sportifs ;
  • Des rassemblements populaires ;
  • La réalisation d’œuvres, par exemple des dessins pour égayer le quotidien des enfants à l’hôpital et remercier les équipes médicales et les chercheurs ;
  • Des collectes de fonds pour soutenir les programmes de recherche sur les cancers de l’enfant.

Des cancers très différents de ceux des adultes

L’objectif de « Septembre en or » est de sensibiliser sur tous les aspects des cancers de l’enfant :

  • Des cancers spécifiques, très différents de ceux des adultes ;
  • Des patients qui sont des enfants, et donc avec des besoins spécifiques, par exemple poursuivre leur parcours scolaire ;
  • Des familles entières touchées, quand l’un des enfants de la famille est malade, toute la vie de la famille est perturbée ;
  • Des cancers rares, nécessitant une prise en charge et des thérapies spécifiques.

La recherche, à la fois sur le diagnostic et les thérapies anticancéreuses, joue un rôle clé, sur lequel se fondent tous les espoirs des familles et des jeunes patients. Les acteurs de la recherche se fixent trois objectifs prioritaires :

  • Guérir plus d’enfants ;
  • Mieux soigner ces enfants ;
  • Leur offrir la meilleure qualité de vie possible pendant les traitements et après la rémission.

Faire avancer la recherche contre les cancers de l’enfant

Que est le taux moyen de rémission des enfants atteints de cancers pédiatriques ?

Grâce aux progrès scientifiques, le taux moyen de rémission à cinq ans des enfants atteints de cancers pédiatriques est de 83 %, mais avec de fortes variations selon la nature des cancers.

Si certains cancers affichent des taux de rémission très élevés, d’autres sont encore associés à des pronostics plus défavorables.

Dans ce contexte, la Ligue contre le Cancer, l’un des grands acteurs de la recherche contre les cancers pédiatriques en France, mène actuellement trois grands programmes de recherche :

  • Le programme « immunothérapie » visant à développer des immunothérapies efficaces chez l’enfant, à l’image des progrès thérapeutiques apportés par l’immunothérapie dans le traitement de plusieurs cancers chez l’adulte ;
  • Le programme « génétique », car les facteurs génétiques jouent un rôle fondamental dans le développement des cancers pédiatriques. Ce programme vise à identifier les gènes de prédisposition au développement de certains cancers chez l’enfant ;
  • Le programme « guérir mieux » ciblant les séquelles à court, moyen et long terme des traitements anticancéreux. Actuellement, deux tiers des enfants ayant développé un cancer pédiatrique souffrent de séquelles et de complications tardives (problèmes de fertilité, troubles cardiaques, perte d’audition, problèmes dentaires, …).

Leucémies, lymphomes, tumeurs du système nerveux central, tumeurs osseuses, … les cancers de l’enfant regroupent un ensemble hétérogène de maladies cancéreuses, qui ont toutes pour point commun de toucher des enfants, des nourrissons jusqu’aux adolescents. « Septembre en or » est l’occasion de sensibiliser la France à ces maladies qui touchent un enfant sur 440 entre 0 et 15 ans.

Publié le 8 septembre 2017 par Lucie B., Biologiste spécialisée en E-santé. Mis à jour par Estelle B., Docteur en Pharmacie le 5 septembre 2022.

Sources
– Septembre en Or – Mois international de lutte contre les cancers pédiatriques. Communiqué de Presse. Ligue contre le Cancer. datapressepremium.com. Consulté le 5 septembre 2022.
– Nos actualités Septembre en Or 2022. ligue-cancer.net. Consulté le 5 septembre 2022.
– De grandes espérances pour guérir le cancer de l’enfant. Institut Gustave Roussy. gustaveroussy.fr. Consulté le 5 septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.