Smoothies : un phénomène de mode ou une boisson santé ?

Apr 9, 2019 par

Smoothies, frappés, jus, boissons mixées….autant de termes pour désigner le même concept : “boire” des fruits et légumes au lieu de les mâcher ! Face à leur popularité grandissante, autant à la maison qu’en ville avec la création de “bar à jus”, interrogeons-nous sur leurs véritables bénéfices sur la santé.

smoothie-santé-danger

Pourquoi un tel engouement pour les smoothies ?

Depuis quelques années, un véritable engouement est né pour les fruits et/ou légumes mixés. Des graines et des noix, du yaourt et du lait, des céréales sont aussi ajoutés dans ces préparations mixées.

Appelés smoothies (onctueux) par les anglophones et “frappés” par les francophones, ces boissons à bases de fruits et/ou légumes mixés ont séduit pour plusieurs raisons :

  • Respecter la consommation de 5 fruits et légumes par jour sans se casser la tête à les intégrer dans des recettes et repas complets ;
  • Avoir l’impression de se nourrir sainement tout en étant rapide (développement, par exemple, des smoothies bowl faisant office de repas) ;
  • Plaisir gustatif original : diversification des mélanges, onctuosité et côté rafraîchissant ;
  • Faire appel à la créativité de chacun pour réaliser et tester sa recette de smoothie (photos publiées sur les réseaux sociaux comme Instagram) ou tester, en boutique, de nouvelles saveurs originales de smoothies (avec de la spiruline, du maca, etc…).

Même s’il est vrai que ces boissons à base de végétaux sont concentrées en vitamines, en sels minéraux et autres molécules nutritives, ce mode de consommation n’est pas comparable à la consommation d’un fruit ou d’un légume entier.

Trop de sucres, peu de fibres

Pendant l’extraction de jus, une partie de la fibre du végétal est perdue. En effet, les presse-agrumes ou mixers séparent le jus de la pulpe riche en fibres.

Dans l’organisme, l’ingestion de cette boisson sans fibres (pectines, cellulose, ) va entraîner une assimilation du sucre (essentiellement du fructose) très rapide. Plus rapide que lorsque ce sucre est ingéré dans un fruit ou légume solide.

En général, un smoothie a une teneur en sucre allant de 30 à 60 grammes, ce qui équivaut à 5 à 10 morceaux de sucre.

À savoir ! Depuis 2014, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) conseille de consommer 25 grammes de sucres (naturel et industriel) par adulte et par jour.

“Vous perdez des fibres dans les jus de fruits et de légumes, ce qui donne aux jus la capacité de doper votre glycémie de façon plus dramatique que si vous mangiez le fruit ou le légume” avance Robin Foroutan, diététicien et porte-parole en médecine intégrative.

Ce passage rapide du sucre dans l’organisme va provoquer un pic de glucose dans le sang. Un mécanisme qui, sur le moyen terme, peut augmenter le risque de survenue de diabète de type 2 et d’obésité.

En plus de la fibre, on observe également une perte de polyphénols et des antioxydants contenus dans la moelle (couche blanche spongieuse entre le zeste et la pulpe) des agrumes et des peaux de fruits et de légumes.

Sans oublier que ces boissons sont peu rassasiantes compte tenu de : leur faible proportion en protéines et fibres, de leur consommation rapide et sans mastication.

Comment rendre son smoothie plus sain ?

Pour limiter la perte en fibres, il est conseillé d’utiliser un robot culinaire ou un mélangeur à la place d’un presse-agrumes. Aussi, rien ne vous empêche de réincorporer une partie de la pulpe dans votre smoothie.

Après sa préparation, il est conseillé de le boire dans les 12 heures, car les molécules bénéfiques (antioxydants, enzymes) se dégradent rapidement. Une conservation dans un récipient en verre hermétique, au réfrigérateur, est recommandée.

Pour un smoothie bénéfique pour la santé, il faut :

  • Limiter l’apport de sucres ajoutés et utiliser du lait végétal non sucré ;
  • Intégrer des garnitures saines et sans sucre (graines de chanvre et de chia, noix de coco râpé au lieu des fruits secs et des mueslis);
  • Ajouter des protéines (lait de pois) et des légumes (choux fleur, épinards etc…).

A consommer avec modération, ces smoothies ne peuvent pas remplacer le mode de consommation classique de fruits et de légumes.

Julie P., Journaliste scientifique

– Do you lose nutrients when juicing fruits and veggies? Yes, actually. CNN. Consulté le 4 avril 2019.
– Les smoothie bowls sont-ils vraiment bons pour la santé? Les experts nous répondent. Huffington Post.L.Schumer. Consulté le 4 avril 2019.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.