Soja contre les bouffées de chaleur : est-ce-efficace ?

15 septembre 2021 par

Le soja serait-il efficace contre les bouffées de chaleur de la ménopause ? Celles-ci sont caractéristiques du début de la ménopause. Elles sont liées aux importantes modifications hormonales inerrantes à cette étape incontournable dans la vie des femmes. Une étude récente montre qu’il serait cependant possible de les atténuer en suivant un régime spécifique comportant des graines de soja.

bouffées de chaleur de la ménopause

Les causes des bouffées de chaleur pendant la ménopause

Sensation de chaleur intense, rougeurs, sueurs, frissons, vertiges sont caractéristiques des bouffées de chaleur. Survenant de manière irrégulière, elles sont associées aux perturbations hormonales qu’entraine le début de la ménopause et notamment à la diminution de la sécrétion d’œstrogènes. Cette hormone est en effet impliquée dans le mécanisme de régulation de la température corporelle. La diminution du taux d’œstrogènes engendre ainsi des troubles vaso-moteurs qui se traduisent par une augmentation de la température du corps.

75% des femmes pré-ménopausées ou ménopausées disent souffrir de bouffées de chaleur. Ces manifestations particulièrement désagréables peuvent durer jusqu’à 30 minutes et s’accompagner de maux de tête et de palpitations. Elles peuvent apparaitre de manière spontanée, de jour comme de nuit, ou être déclenchées par certains aliments ou boissons, notamment l’alcool et la caféine, ou encore par le stress.

Si elles ne durent en général que quelques mois avant de disparaitre, les bouffées de chaleur sont suffisamment désagréables voire perturbantes, en particulier la nuit, pour légitimer la recherche d’un traitement visant à les atténuer et à augmenter le confort des femmes.

Un régime à base de soja aiderait à atténuer les bouffées de chaleur de la ménopause

Une équipe américaine a ainsi mené une étude pour évaluer les effets d’un régime spécifique sur la fréquence et la sévérité des bouffées de chaleur liées à la ménopause. Testé sur un panel de 38 femmes ménopausées souffrant régulièrement de bouffées de chaleur, ce régime est particulièrement faible en graisse et végétalien. Il comporte notamment la prise journalière de graines de soja cuites.

Les chercheurs ont noté une diminution significative de la fréquence et de l’intensité des bouffées de chaleur dans le groupe de femmes ayant suivi ce régime, comparé au groupe témoin. Au bout de 12 semaines, plus de la moitié des femmes rapportait une disparition des bouffées de chaleur. D’autres effets bénéfiques ont également été recensés à l’issue de l’étude : réduction des symptômes vaso-moteurs, psychosociaux, physiques et sexuels accompagnants généralement la ménopause.

La qualité de vie des femmes ménopausées s’est donc vue nettement améliorée grâce à ce régime à base de soja.

Le soja, ingrédient miracle ?

Le soja est déjà connu pour soulager les maux de la ménopause. Ses graines renferment en effet des isoflavones, qui sont des phytoœstrogènes, une substance végétale proche des hormones féminines. Les isoflavones se trouvent également, mais en quantité moindre, dans les légumes secs, les oignons, les pommes, le vin rouge et le thé.

Face aux traitements hormonaux de substitution utilisant des hormones féminines, la prise de phytoœstrogènes en tant que complément alimentaire semble moins risquée. En effet, plusieurs études cliniques ont fait polémique autour des traitements hormonaux de substitution. Ils seraient associés à un risque accru de développer un cancer du sein ou de faire une thrombose veineuse. Dans ce contexte, les phytoœstrogènes contenus dans le soja semblent donc une solution intéressante et plutôt efficace, notamment pour lutter contre les bouffées de chaleur de la ménopause.

Cependant, comme pour tout traitement hormonal, la prise de phytoœstrogènes en complément alimentaire doit se faire dans le cadre d’un suivi médical. Car comme pour les traitements hormonaux de substitution, les isoflavones pourraient favoriser l’apparition ou le développement de cancers. La prise de tels compléments alimentaires est donc contre-indiquée aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancers hormonodépendants (cancer du sein, de l’utérus ou des ovaires). Dans tous les cas, mieux vaut demander l’avis de son médecin, notamment pour éviter de cumuler plusieurs sources de phytoœstrogènes.

À savoir : suite à l’examen de données scientifiques, les autorités de santé européennes ont estimé que les compléments alimentaires contenant des isoflavones (phytoœstrogènes) n’ont pas le droit de revendiquer des effets sur plusieurs symptômes de la ménopause, dont les bouffées de chaleur.

De plus amples études sont donc à attendre pour confirmer l’efficacité réelle du soja sur les bouffées de chaleur de la ménopause.

Morgane Gillard, rédactrice scientifique

Sources
– The women’s study for the alleviation of vasomotor syptoms (WAVS). journals.lww.com. Consulté le 31 août 2021.
– Complément alimentaire : isoflavones. vidal.fr. Consulté le 31 août 2021.
Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.